Direct Energie réussit un 1er trimestre 2014 meilleur que prévu grâce à la croissance de son parc clients

Le premier fournisseur alternatif de gaz et d’électricité de France publie son volume d’activité pour les quatre premiers mois de l’année. Le chiffre d’affaires est stable par rapport au premier trimestre de l’année 2013, à 255 millions d’euros, malgré un hiver particulièrement doux : 87 000 nouveaux clients ont en effet rejoint Direct Energie.


Une activité stable, malgré la douceur de l’hiver

Direct Energie a réussi à séduire, au premier trimestre 2014, 87 000 nouveaux clients.

Direct Energie a réalisé 255 millions d'euros de chiffres d’affaires, une activité stable comparée à celle enregistrée pour les trois premiers mois de 2013 et en croissance de 10% en données comparables.

Les températures de l’hiver et du début du printemps ont été particulièrement clémentes. De ce fait, GDF Suez avait annoncé le 28 avril des résultats trimestriels plombés par le climat "exceptionnellement doux" en Europe. Etonnamment, Direct Energie échappe à la tendance.
Certes, sans ces conditions climatiques peu porteuses, la croissance de l’activité du Groupe aurait été de 10%. Toutefois, Direct Energie réussit à stabiliser son chiffre d’affaires. Une performance d’autant plus remarquable que la base de comparaison de Direct Energie n’était pas facile. Les mois d’hiver du début de l’année 2013, particulièrement rigoureux, avaient – à l’inverse – dopés l’activité.

Des perspectives de croissance fortes

Le fournisseur a attiré 87 000 nouveaux clients, répartis entre le gaz (68 000 contrats de fourniture) et l’électricité (19 000 contrats). Sur ce point, la société accélère notablement sa croissance, par rapport au trois derniers mois de l’année 2013 (+12%), mais plus encore par comparaison avec le premier trimestre 2013 (+55%). Ces mesures permettent de remettre les données publiées par Direct Energie en perspective avec ses résultats commerciaux : les offres d'électricité et de gaz du fournisseur attirent de plus en plus.

Les clients professionnels ne sont pas laissés de côté : profitant de la suppression progressive des tarifs réglementés du gaz à partir du 1er janvier 2015, Direct Energie gagne des parts de marché sur ce segment.

Les objectifs confirmés

Avec 760 millions d’euros annuels de chiffres d’affaires, 8,8 TWh d’énergie fournie, 895 644 clients en électricité et 242 278 pour le gaz (soit plus de 1,1 million de clients), Direct Energie conforte sa place de 3ème énergéticien français, derrière les géants EDF et GDF Suez. Le groupe profite d’ailleurs de la publication de ses résultats pour confirmer ses objectifs de chiffre d’affaires et de marge pour 2014. Il rappelle également quelques succès commerciaux récents, notamment l’appel d’offre géant lancé par le Syndicat Intercommunal des acheteurs publics d'Ile de France (Sigeif), pour un volume de 700 GWh de gaz réparti sur deux ans, que le fournisseur alternatif a en partie remporté.

Mis à jour le