Assurance habitation : que faire en cas de vol de vos objets de valeur ?

Comment bien réagir en cas de vol de vos biens de valeur ? Tous nos conseils dans cet article !

Le vol d’objets de valeur touche chaque année des centaines d’assurés en France. Œuvres d’art, bijoux, fourrures, comment bien estimer vos biens de valeur ? Quelles formules d’assurance privilégier ? En cas de vol, quelles sont les bons réflexes à avoir ? Faisons le point.

img

Protégez vos objets de valeur

Obtenez un devis habitation en quelques clics avec un de nos partenaires

Vol d’objets de valeur : les démarches à effectuer auprès de votre assureur

Comment effectuer une déclaration de vol d'objets de valeur ?

délai date

La première chose à faire est de déclarer le vol ou la tentative de vol en vous rendant au commissariat de police le plus près de chez vous dans un délai de 24 heures.

Vous devez ensuite, dans les deux jours ouvrés, établir une déclaration de sinistre auprès de votre assureur, par lettre recommandée, en lui donnant des informations précises concernant les circonstances du vol et les pertes subies. Votre courrier s'accompagne des documents suivants :

  • Des photos de vos portes et fenêtres forcées, ainsi que de l’état général de votre domicile suite au passage des cambrioleurs.
  • L’inventaire des objets dérobés, ainsi que leur estimation afin de pouvoir évaluer le montant du préjudice subi.
  • Le procès-verbal qui vous a été remis au commissariat.

Si vous aviez opté pour la valeur agréée au moment de la souscription de votre contrat, vous serez indemnisé sur la base de l’estimation faite par l’expert. Sinon, vous devrez prouver l’existence ainsi que la valeur des objets qui vous ont été volés.

Il est essentiel de conserver à l'abri, et si possible dans un coffre-fort à la banque, tous les documents relatifs à vos objets de valeur :

  • Les conclusions d’expertise ;
  • Les photos de vous prises avec vos objets de valeur ;
  • Les justificatifs d’achat (factures, bons de réparation, relevés de carte de paiement) ;
  • Les actes notariés concernant un héritage ;
  • Les certificats d’authenticité, le cas échéant ;
  • Tous les documents reprenant la marque, le type, l’année d’achat et les éventuelles particularités de vos objets de valeur.

Un expert mandaté par votre assureur se rendra alors à votre domicile afin de contrôler l’exactitude de vos déclarations et de constater les dommages afin de procéder à une estimation de l’indemnisation à laquelle vous auriez, en principe, droit. Et, si les circonstances du vol concordent avec les dispositions décrites dans votre contrat d’assurance, le vol, la destruction, le détournement ou la détérioration de tous vos objets de valeur seront pris en charge par votre assureur.

Les objets volés sont retrouvés : que se passe-t-il ?

Bonne nouvelle, les services de police vous contacte pour vous indiquer que les malfaiteurs ont été arrêtés et que vos biens de valeur ont été retrouvés. Dans cette situation, deux cas de figure se présentent à vous :

  • Vos biens de valeur sont retrouvés avant le versement de vos indemnités : vous devez les récupérer.Tout dommage éventuel ainsi que les frais de restauration sont à la charge de votre compagnie d’assurance.
  • Vos biens sont retrouvés après le versement de vos indemnités : vous êtes en mesure de les récupérer sous condition de restituer le montant d'indemnisation reçu par votre assureur.

Quelle assurance habitation choisir pour la protection de vos objets de valeur ?

Selon le montant des biens à assurer, plusieurs solutions s’offrent à vous. Retrouvez notre guide sur comment bien assurer ses objets de valeur

L’assurance habitation multirisque (MRH)

En règle générale, une formule d’assurance habitation multirisque ne couvrira pas vos objets de valeur. Vous devrez alors souscrire une extension de garantie « objets de valeur » afin d'être indemnisés en cas de dégât des eaux, incendie, vol, bris de glace, vandalisme, tempête ou encore catastrophes naturelles.

voleur, vol objets de valeur, vol biens de valeur, assurance habitation antivol objets de valeur
Protéger votre domicile face aux risques de vol se révèle indispensable pour certains assureurs

Selon les contrats, des exclusions de garantie sont indiquées, veillez donc à ce que vos biens de valeur correspondent aux exigences de l'assureur.

  • Exemples d'exclusions de garantie
  • Les objets de valeur situés dans les dépendances (véranda, abri de jardin, dans des endroits loués ou ouverts au public.
  • Les périodes d’inhabitation pendant lesquelles la garantie vol ne court plus, c'est-à-dire après 60 ou 90 jours (selon l'assureur).
  • Les collections, qui ne sont en général pas prises en charge en cas de vol.

Enfin, dans un contrat d’assurance habitation classique, les objets de valeur ne sont garantis que selon un pourcentage du capital mobilier général, fixé à maximum 20% pour les contrats économiques et 50% pour les formules haut de gamme, selon les compagnies d’assurance auprès de laquelle vous avez souscrit.

Exemple : Votre capital mobilier s’élève à 100 000€. Votre assureur vous couvre à hauteur de 20 % pour les objets précieux : vous êtes assuré pour un total de 20 000€ pour vos biens de valeur.

Les multirisques classiques sont donc assez mal adaptées aux objets de valeur. Ainsi, si votre capital dépasse 30 000 €, il est préférable d’opter, soit pour une assurance multirisque habitation prestige, soit pour une assurance spécifique pour objets d'art.

L'assurance habitation multirisque prestige

Si votre capital objets de valeur dépasse 150 000 €, alors une assurance prestige sera plus adaptée à votre besoin. Selon les contrats, votre patrimoine est couvert jusqu'à un montant pouvant dépasser 300 000 €. Et en cas de sinistre (vol, casse, perte), vous serez indemnisé sur la base de la valeur à neuf du bien sans vétusté.

Les assurances habitation spécifiques

objets d'exception, assurance habitation objets d'exception

Pour les propriétaires d’objets d’art d’exception, il existe des assurances dédiées sont proposées. Ce sont les courtiers spécialisés dans le domaine qui,la plupart du temps, mettent en avant ce type d'offre.

Celles-ci couvrent les dommages causés aux œuvres d’art, qu’ils soient dus à la maladresse, à un vol, à une casse durant une opération de restauration. Certains contrats d’assurance prévoient même de demander à l’artiste toujours en vie de reproduire une œuvre à l’identique en cas de vol.

L’ensemble de vos objets d’art peut être regroupé et assuré en qualité de collection.

Alarmes et sécurité

videosurveillance telesurveillance securite maison

Votre assureur peut également exiger l’installation de systèmes de sécurité (porte blindée, alarme, coffre-fort, vidéo-surveillance), sans quoi vous ne sera pas indemnisés si un vol ou des actes de vandalisme se produisent. Considéré comme dissuasif et diminuant les risques, l’équipement en matériel de sécurité peut faire sensiblement baisser votre cotisation d’assurance.

Valeur déclarée ou valeur agréée : laquelle choisir ?

A la souscription du contrat d’assurance, vous devrez déclarer la valeur de vos objets. C’est sur la base de votre déclaration que vous serez indemnisé en cas de sinistre. Deux types de déclaration sont envisageables :

  • La valeur déclarée : c’est à vous d’estimer la valeur de vos biens. Aucune vérification n’est faite par l’assureur. La déclaration est faite sur la base de votre bonne foi. Cependant, en cas de sinistre, vous devez prouver la valeur de vos biens par vos propres moyens (factures, photos). L’expert mandaté par votre assurance en contrôlera la véracité. Il y a donc un risque de conflit en cas de désaccord quant à l’estimation de vos biens ;
  • La valeur agréée : un expert estime vos objets de valeur à vos frais. En cas de sinistre, votre assureur vous indemnise sur la base de l’estimation faite au moment de la souscription, que l'objet ait perdu ou gagné de la valeur sur le marché.

Comment trouver votre assurance habitation ?

Un grand nombre d'acteurs sont présents sur le marché de l'assurance habitation; le choix de votre assureur va donc prendre du temps. Cependant, pour gagner en rapidité, il vous est possible d'effectuer une simulation en ligne et obtenir un devis en quelques minutes seulement. Ainsi, vous pouvez sélectionner votre compagnie d'assurance rapidement et en toute simplicité depuis chez vous !

Assurance habitation : que peut-on définir comme objets de valeur ?

bijoux, objets de valeur, biens de valeur, assurance habitation objets de valeur

La désignation « objets de valeur » n’étant pas encadrée par le Code des assurances, celle-ci diffère d’un assureur à l’autre. Généralement, ceux-ci sont classés en deux catégories :

  1. Les objets précieux : les bijoux en or, en argent en platine ou tout autre métal précieux, les pièces de joaillerie et d’horlogerie, les pierres précieuses comme le diamant mais également les objets composés d’ivoire.
  2. Les objets de valeur : œuvres d’art, bibelots, maroquinerie, pièces de collection, mobiliers rares, anciens ou design, fourrures et tapis, peaux, manuscrits et livres anciens, vases et porcelaine.

Depuis quelques années, avec l'apparition de plus en plus grandissante de biens connectés dans notre vie, une troisième catégorie s'est dessinée : les objets dits sensibles. Elle se compose de biens inhérents à la technologie moderne tels que le matériel hi-fi ou informatique de pointe.

objets connectés, objets de valeur, biens de valeur,assurance habitation objets de valeur

Indépendamment de la nature de l’objet, pour que celui-ci soit considéré comme étant « de valeur », son prix doit dépasser un certain seuil, fixé par chaque assureur. N’hésitez donc pas à consulter attentivement votre contrat car ce montant diffère selon l'assureur choisi.

Est-il obligatoire de faire estimer ses biens de valeur ?

estimation biens de valeur, estimation objets de valeur, assurance habitation objets de valeur

Le risque zéro n'existant pas, il est fortement recommandé par les compagnies d'assurance de procéder à une évaluation de la valeur de vos biens afin de faire face à un événement de type vol ou cambriolage.

Comment réaliser l'estimation des objets de valeur ? Elle s'effectue en 2 étapes :

  1. La première consiste à dresser une liste complète de vos biens de valeur : bijoux, œuvres d’art, armoire héritée, alliance de mariage, tapis anciens …
  2. Puis, faites-les expertiser soit par un professionnel, de type commissaire-priseur, soit par un marchand ou antiquaire spécialisé. Vous pouvez également le faire vous-même en étudiant leur valeur sur les sites d’estimation en ligne ou en vous rendant à des ventes aux enchères publiques.

La valeur des objets de valeur fluctuant avec le temps, pensez à les réévaluer tous les 2 ou 3 ans pour plus de sécurité.

Multirisques habitation classique, haut de gamme ou contrats spécifiques, de nombreuses solutions existent pour assurer vos objets de valeur. Mais l’essentiel, en cas de vol, c’est d’avoir bien anticipé le risque en amont.

Mise à jour le