Luko réinvente l’assurance habitation des particuliers en recourant aux images satellites

Depuis un an, Luko s’impose comme une exception dans le paysage de l’assurance français. Avec son assurance habitation digitale pour appartements s’appuyant sur l’innovation technologique, elle impose un nouveau modèle. Et désormais, avec son offre étendue aux maisons, Luko mise sur les images satellites, l’intelligence artificielle et le machine learning pour protéger ses néoassurés.

Assurtech : Luko et le besoin de réinventer le modèle de l’assurance

La jeune pousse de l’assurtech Luko est arrivée sur le marché français – et d’ici 2020 sur le marché européen – avec une grande ambition : révolutionner l’assurance habitation en proposant des offres variées. Et cela passe par l’utilisation et l’exploitation des avantages de l’innovation technologique. Luko propose un service via smartphone avec une souscription rapide, un formulaire simple, et à ses assurés d’être remboursés en deux heures.

Le modèle de Luko s’inspire directement de celui de l’assureur américain Lemonade. Rapide, technologique et dématérialisée, son assurance habitation se veut moderne.

Fondée par Raphaël Vullierme et Benoît Bourdel en 2016, la start-up met ainsi à jour l’assurance habitation grâce à la domotique. Le but affiché par cette jeune entreprise est de dépoussiérer un secteur qui en a bien besoin. Les consommateurs veulent plus d’offres modulables, personnalisables, et des services rapides et efficaces.

Au mois de juin 2019, Luko a une nouvelle fois confirmé sa volonté d'innover avec l’annonce du recours aux images satellitaires au service de son assurance habitation qui s’étend désormais aux maisons – elle était auparavant limitée aux appartements. Cette nouvelle offre se fait en partenariat avec l’un des leaders de la réassurance, l’Allemand Munich Re.

En février 2019, Luko levait 2 millions d’euros de fonds, auprès de Xavier Niel, le vice-président d’Iliad et de Bruno Rousset, le fondateur d’APRIL Assurances pour développer ses offres.

Comment Luko exploite-t-il les images satellites pour sa nouvelle offre ?

luko assurance habitation

Devis Assurance Habitation Luko

Obtenez gratuitement votre devis en ligne et assurez votre logement.

Il n’y a pas si longtemps, nous évoquions sur Selectra la démocratisation de l’assurance paramétrique. Celle-ci s’est développée dans les années 1990, principalement dans le secteur de l’agriculture. Elle permet grâce à des indices récoltés grâce aux images satellites et aux stations météo tels que la pluviométrie ou même la température de proposer des couvertures assurantielles adaptées. L’assurance paramétrique propose une indemnisation des sinistres basés sur des seuils, et avec le changement climatique et les avancées technologiques, celle-ci devient de plus en plus précise. Son utilité à l’ère du réchauffement climatique attire l’attention des assureurs généralistes, notamment pour l’assurance habitation.


L’offre de Luko est une première en France et pourrait bien bouleverser le secteur.

Afin d’étendre son offre d’assurance habitation aux maisons, Luko a donc décidé de miser sur les images satellites et sur les « algorithmes de vision par ordinateur » qui permettent de « procéder à une analyse du risque plus fine et proposer un tarif plus juste », explique Raphaël Vullierme, cofondateur et directeur général de Luko à La Tribune. Concrètement, ces technologies permettent notamment de calculer la superficie du terrain et de l’habitation, ainsi que d’une piscine et même des toits, ainsi que d’autres facteurs potentiellement pertinents. Au total, une trentaine de paramètres sont analysés. Les données recueillies permettent donc d’établir les risques en fonction du type de logement, de sa zone géographique. Pour autant, explique Luko à la presse « une maison en haut d’une colline sera assurée au même tarif qu’une maison au pied de la même colline, pourtant plus sujette aux inondations ».

Grâce à cette forme d’assurance paramétrique grand public, Luko misera sur l’anticipation d’éventuelles catastrophes naturelles pour évaluer son offre. L’assurtech propose ainsi à ses clients des indemnisations quasi instantanées suite à ce genre d’événements grâce à l’examen des images satellitaires pour faciliter l’intervention de professionnels.

Luko a de grandes ambitions. L’assurtech espère convaincre quelque 10 000 nouveaux assurés de rejoindre ses offres d’ici fin 2019, pour atteindre un total de 20 000.


L’assurance digitalisée et du bout des doigts, voilà le modèle du futur.

Luko met évidemment en avant la rapidité du procédé de souscription à son offre, contre la cinquantaine de questions habituellement nécessaires à renseigner chez un assureur classique. Ici, l’assuré n’a qu’à donner son adresse, identifier la parcelle de son habitation sur les images satellites et laisser l’intelligence artificielle analyser les données du terrain. Le rapport des risques proposé par Luko repose sur quatre critères principaux :

  • L’environnement industriel,
  • Le risque d’inondations,
  • Le risque de cambriolage,
  • Le type de terrain.

« Aujourd’hui, assurer sa maison c’est de 30 à 50 questions et huit minutes de formulaire pour obtenir un prix théorique basé sur de potentiels sinistres. L’utilisation de l’intelligence artificielle et de l’imagerie aérienne nous permet : de rendre l’assurance plus simple, plus scientifique et plus juste ; pour proposer proactivement des conseils pour protéger son foyer et d’indemniser plus rapidement les assurés », explique Raphaël Vullierme dans le communiqué de presse officiel de Luko.

Intéressé par l’assurance habitation de Luko ?Toutes les formules d'assurance habitation de l’assurtech du futur sont accessibles en quelques clics. En un rien de temps, souscrivez en ligne et obtenez votre attestation d’assurance.
Mise à jour le