Allianz : des chiffres encourageants en 2019 et de belles perspectives d’avenir

Boosté par sa branche assurance-vie aux États-Unis, Allianz a enregistré une forte hausse de son bénéfice net au deuxième trimestre 2019. Des résultats encourageants confirmant sa position de leader européen et ouvrant la porte à de multiples possibilités.

Résultats des assureurs en 2018-2019 : ce que disent les chiffres

Avec l’été arrive le temps des bilans, l’occasion idéale de faire un point pour les assureurs. Allianz, géant allemand de l’assurance, n’y échappe pas. Comme pour Groupama, ses chiffres sont au beau fixe et l’avenir semble radieux. C’est d’ailleurs une augmentation récente et inattendue de son bénéfice net qui vient encourager encore un peu plus son activité. Des résultats annoncés quelques jours après ceux de ses concurrents, AXA et Generali. Le premier enregistrait une baisse de 17 % à 2,33 milliards d’euros de son bénéfice net au premier semestre, alors que le second comptabilisait une hausse de 34,6 % à 1,78 milliard d’euros de son bénéfice net pour la même période.


Quelles ambitions pour les assureurs qui dominent le marché européen en 2019 ?

En effet, au second trimestre de 2019, d’avril à juin, Allianz a réalisé un bénéfice net en forte hausse, notamment grâce à sa branche vie et santé aux États-Unis, a indiqué l’assureur au mois d’août. En tout, c’est 2,14 milliards d’euros enregistrés pour l’entreprise, avec une hausse de 13,1 %. Selon les spécialistes de Factset, cette dernière pouvait s’attendre à un bénéfice de 1,98 milliard d’euros. Le résultat réel est donc bien au-delà des espérances des concernés. « Nos résultats semestriels témoignent du fait qu’Allianz est en voie d’atteindre ses objectifs annuels », a indiqué Oliver Bäte, directeur général d’Allianz, à Reuters.

En tout, le chiffre d’affaires global d’Allianz se porte très bien avec une hausse de 6,1 % à 33,2 milliards d’euros. Enfin, son bénéfice opérationnel foisonne lui aussi avec une hausse 5,4 % à 3,16 milliards d’euros, précise l’assureur.

Allianz : une année 2019 plus encourageante que la précédenteIl y a un an, pour son deuxième trimestre de 2018, Allianz subissait un coup dur à cause de la cession « portefeuille traditionnel d’assurance-vie à Taïwan », indiquait à l’époque un communiqué de l’entreprise.

Allianz : des chiffres prometteurs et des objectifs à atteindre en bonne voie

Pour le numéro un européen de l’assurance, de tels résultats poussent donc au développement et assoient évidemment sa confiance dans ses prévisions. En 2019, pour les six premiers mois de l’année, Allianz a enregistré une hausse de 7,3 % à 4,11 milliards d’euros.

Cette année, le résultat opérationnel d’Allianz a augmenté dans les trois grandes branches de l’entreprise. Cela conforte l’assureur, dont le directeur financier, Giulio Terzariol a indiqué en conférence de presse que « si la situation reste normale, [ils pourront] espérer finir au-dessus de 11,5 milliards » pour l’année 2019 :

  • Vie et santé : +8,5 %
  • Assurance-dommages : +4 %
  • Gestion d’actifs : +0,4 %

Enfin, notons que l’assurance dommages, branche la plus importante d’Allianz, a enregistré une hausse de 7,3 % à 13,4 milliards d’euros malgré un résultat opérationnel annuel en baisse de 5 % à 1,4 milliard d’euros. La cause ? Des placements financiers aux apports faibles.

La publication de ces différents résultats était aussi l’occasion pour l’entreprise de confirmer ses ambitions pour l’année en cours, et de réaffirmer sa confiance quant à la réalisation des objectifs qu’il s’était fixés.

Fin mai 2019, Allianz faisait deux acquisitions au Royaume-Uni, pour 820 millions de livres. Grâce à cela, l’assureur s’imposera comme le numéro deux du marché assurantiel sur le territoire.

Mise à jour le