Vous êtes ici

Déménagement

09 73 72 73 00

Déménagement

09 73 72 73 00

Base B0 B1 B2i : les classes de consommation gaz

Réduire ses factures de gaz 09 73 72 73 00 (Service Selectra — lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30)
Rappel immédiat et gratuit

Réduire ses factures de gaz 09 73 72 73 00 (Service Selectra — lundi-vendredi 8h-21h ; samedi 8h30-18h30)
Rappel immédiat et gratuit


installations gazières sur un toit

Pour chaque profil de consommateurs de gaz naturel, il existe une tranche de consommation appropriée : Base, B0, B1 et B2I. Bien repérer son profil de consommation est essentiel, car le montant de l'abonnement et le prix du kWh de gaz naturel varient en fonction de la classe de consommation.

Type d’utilisation Public Nom de la classe de consommation
Cuisson
< 1 000 kWh
Particuliers et petits professionnels Base
Cuisson et eau chaude
1 001 < x < 6 000 kWh
B0
Chauffage individuel (+ éventuellement eau chaude et/ou cuisson)
6 001 < x < 30 000 kWh
B1
Petite chaufferie de copropriété
30 001 < x < 150 000 kWh
B2i
Moyenne chaufferie (petits industriels, usines, clients tertiaires)
150 001 < x < 5 000 000 kWh
Collectivités, moyennes et grandes entreprises B2S
Grandes chaufferies, clients industriels
5 000 001 < x < 8 000 000 kWh
TEL
Industriels raccordés au réseau de distribution
> 4 000 001 kWh
Professionnels de l'industrie et des transports S2S
Industriels raccordés au réseau de transport
> 4 000 001 kWh
STS

Les tarifs réglementés réservés aux professionnels (B2S, TEL, S2S, STS) n'existent plus en France. Les entreprises doivent donc se tourner vers une offre de gaz à prix de marché.
Plus d'informations en appelant un expert énergie au 09 73 72 73 00 (appel non surtaxé).


Lire et comprendre une grille tarifaire de gaz

Une facture de gaz est toujours composée d'une partie fixe et d'une partie variable : l'abonnement et le prix du kWh. Le montant de l'abonnement comme le prix du kWh dépend de tois éléments :

  1. La classe de consommation, selon l'usage qui est fait du gaz ;
  2. La zone tarifaire, représentant la difficulté de l’acheminement du gaz naturel vers sa zone de consommation finale ;
  3. Le fournisseur de gaz, qui fixe librement les tarifs de ses offres.

Voici à quoi ressemble une grille tarifaire :

Grille tarifaire des Tarifs réglementés du gaz naturel (Engie) TTC pour les particuliers -  
Classe Abonnement annuel Prix du kWh
Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6
Base              
B0              
B1              
B2i              

Comment trouver SIMPLEMENT l'offre la moins chère pour moi ?Avec tous ces paramètres, difficile de trouver la meilleure offre pour son logement. A moins d'utiliser un comparateur d'offres de gaz recensant tous les fournisseurs du marché.

Cuisine au gaz

Qu’est-ce que le tarif Base ?

Le tarif base est réservé aux consommateurs consommant jusqu’à 1000 kWh de gaz naturel par an, soir une faible consommation. Ce tarif concerne donc les particuliers ne faisant un usage du gaz que dans le cadre de la cuisson (gazinières).

Qu’est-ce que le tarif B0 ?

Pommeau de douche

Le tarif B0 est proposé aux particuliers consommant strictement plus de 1000 kWh et jusqu’à 6000 kWh de gaz naturel par an. Il est plus exactement destiné aux personnes utilisant le gaz naturel pour leur eau chaude et se chauffant au moyen d’une autre énergie (électricité ou fioul).

Qu’est-ce que le tarif B1 ?

Vanne thermostatique

Le tarif B1 est pour les usagers consommant entre de 6001 kWh et 30 000 kWh de gaz naturel par an. Ce tarif est donc adapté pour les particuliers utilisant le gaz naturel dans le cadre du chauffage de leur logement. Ils peuvent également éventuellement utiliser cette énergie pour la cuisson et l'eau chaude.

Estimer sa consommation pour un logement chauffé au gaz

La consommation de gaz naturel est d’environ 100 kWh par an et par mètre carré pour le chauffage. Pour une même surface chauffée, la consommation annuelle de gaz varie toutefois fortement selon le lieu d’habitation et l’isolation du logement. Selon que l’habitation est bien ou mal isolée, la consommation de gaz peut en effet varier dans une fourchette comprise entre -50% et +50%.

D’autres facteurs ayant des conséquences sur la consommation de gaz sont :

  • la présence éventuelle de thermostats régulant l’activité de la chaudière en fonction de la température effectivement constatée dans le logement ;
  • la température de chauffe programmée par l’occupant ;
  • et la présence ou non des habitants du logement dans ce logement pendant la journée.
Et vous, où vous situez-vous en termes de consommation de gaz naturel ?

En France, on dénombre pas moins de 10 millions de foyers raccordés au gaz naturel, soit un tiers de la population française. Les ménages consomment un total de 125,7 térawattheures de gaz, soit une consommation moyenne de 11 798,5 kWh de gaz par an et par foyer. Et vous, où vous situez-vous par rapport à la moyenne des Français ? Une application en ligne vous permet d’estimer votre consommation d’électricité et/ou de gaz naturel à partir des principales caractéristiques énergétiques de votre logement.

Qu’est-ce que le tarif B2i ?

Chaufferie

Le tarif B2i était le tarif réglementé du gaz naturel proposé sur les réseaux de distribution de GRDF pour les consommateurs consommant strictement plus de 30 000 kWh et moins de 300 000 kWh de gaz naturel par an. Depuis le 1er janvier 2016, il ne concerne plus que les copropriétés ayant une consommation annuelle inférieur ou égale à 150 000 kWh par an. Il est en effet adapté aux consommations de chaufferies de petits immeubles.

Les tarifs du gaz réservés aux professionnels : B2i, B2S, S2S, TEL...

Dans le cadre de l’ouverture du marché du gaz à la concurrence amorcée par l'UE, les tarifs réglementés de vente du gaz naturel réservés aux professionnels sont progressivement supprimés. Ainsi en 2016, tous les professionnels consommant plus de 30 MWh de gaz naturel par an sont concernés, qu’ils soient acheteurs publics (administrations, écoles, hôpitaux...) ou privés (commerces, bureaux, industries). La dispartition de ces tarifs réglementés a pour conséquence que désormais, les professionnels doivent faire des devis de contrat gaz auprès du fournisseur de leur choix.

Notons néanmoins que, comme indique précédemment, les copropriétés en tarif B2i sont exemptées si leur consommation est inférieure à 150 MWh par an.

Les tarifs du gaz pour professionnels supprimés en question :

  • Les tarifs dits « en distribution » spécifiques aux professionnels :
    • un tarif B2S pour les consommations supérieures à 150 000 kWh lorsque le professionnel a des consommations importantes de gaz en été et pour les consommations supérieures à 300 000 kWh dans tous les autres les cas,
    • un tarif TEL pour les très grandes consommations de gaz naturel (processus industriels) comprises entre 5 000 000 kWh et 8 000 000 kWh ;
  • Les tarifs dits « à souscription » réservés aux professionnels à partir de 4 000 000 kWh de consommation de gaz par an :
    • un tarif S2S lorsque l’industriel est raccordé au réseau de distribution,
    • un tarif STS pour l’industriel est directement raccordé au réseau de transport ;
  • Et des variations de ces tarifs (B2M, TEL nuit ou encore H, …).
Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus