Vous êtes ici

Déménagement

09 87 67 54 75

Déménagement

09 87 67 54 75

Les tarifs du gaz Base B0 B1 B2i B2s Tel

Pour chaque profil de consommateurs de gaz naturel, il existe une tranche de consommation appropriée : Base, B0, B1 et B2I. Bien repérer son profil de consommation est essentiel ! Le montant de l'abonnement et le prix du kWh de gaz naturel ne sont en effet pas les mêmes en fonction de la tranche de consommation. En quoi est-il important de bien identifier son profil de tarification ?

Type d’utilisation Public Nom du tarif réglementé
Cuisson
(< 1 000 kWh)
Particuliers et professionnels
Tarif en distribution
Base
Cuisson et eau chaude
(1 001 < x < 6 000 kWh)
B0
Chauffage individuel ainsi qu’éventuellement eau chaude et/ou cuisson
(6 001 < x < 30 000 kWh)
B1
Petite chaufferie (petits immeubles de bureau, supermarchés, commerces de proximité, profession libérale)
(30 001 < x < 300 000 kWh)
B2i
Moyenne chaufferie (petits industriels, usines, clients tertiaires – ex : lycée)
(150 001 < x < 5 000 000 kWh)
Conseil : ne préférer le tarif B2S au tarif B2i qu’en cas de consommation importante en été
Professionnels
Tarif en distribution
B2S
Grandes chaufferies, clients industriels
(5 000 001 < x < 8 000 000 kWh)
TEL
Industriels raccordés au réseau de distribution
(> 4 000 001 kWh)
Conseil : ne préférer le tarif S2S au tarif TEL que dans le cas où le client souhaite bénéficier d’un tarif plus complexe
Professionnels
Tarif à souscription
(Tarifs complexes)
S2S
Industriels raccordés au réseau de transport
(> 4 000 001 kWh)
STS
Prix des Tarifs réglementés du gaz d'Engie TTC pour les particuliers -  
Classe de consommation (kWh/an) Abonnement annuel Prix du kWh
Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6
Base (0 à 1000 - Cuisson)              
B0 (1000 à 6000 - Eau chaude)              
B1 (6 à 30000 - Chauffage)              
B2i (copropriétés < 150 000 - Chauffage)              

Il existe en effet en France 6 zones tarifaires, crées par le gestionnaire du réseau GRDF. Elles sont représentatives de la difficulté que représente l’acheminement du gaz naturel vers sa zone de consommation finale. Dans la zone 2, l’acheminement est plus coûteux que dans la zone 1. En conséquence, le prix du kWh de gaz naturel est plus élevé dans la zone 6 que dans la zone 5 (et ainsi de suite jusqu’à la zone 1). Pour connaître sa zone de gaz, consultez le site Observatoires.net. En guise d'exemples, Paris se situe dans la zone 2 tandis que Lyon, Lille et Marseille se situent en zone 1.

Qu’est-ce que le tarif Base ?

Cuisine au gaz

Le tarif base est le tarif réglementé du gaz naturel proposé sur les réseaux de distribution de GRDF aux consommateurs consommant jusqu’à 1000 kWh de gaz naturel par an (c’est-à-dire ayant une faible consommation de gaz). Ce tarif concerne donc les particuliers et professionnels ne faisant un usage du gaz que dans le cadre de la cuisson (gazinières).

Qu’est-ce que le tarif B0 ?

Le tarif B0 est le tarif réglementé du gaz naturel proposé sur les réseaux de distribution de GRDF aux particuliers et professionnels consommant strictement plus de 1000 kWh et jusqu’à 6000kWh de gaz naturel par an. Il est plus exactement destiné aux personnes utilisant le gaz naturel pour leur eau chaude et se chauffant au moyen d’une autre énergie (électricité ou fioul).

Qu’est-ce que le tarif B1 ?

Le tarif B1 est le tarif réglementé du gaz naturel proposé sur les réseaux de distribution de GRDF pour les usagers consommant entre de 6001kWh et 30000kWh de gaz naturel par an. Ce tarif est donc adapté pour les particuliers utilisant le gaz naturel dans le cadre du chauffage de leur logement (ou pour les professionnels utilisant le gaz naturel pour chauffer leurs locaux, hors gros immeubles qui requièrent des consommations plus importantes).

Estimer sa consommation pour un logement chauffé au gaz

Vanne thermostatique

La consommation de gaz naturel est d’environ 100 kWh par an et par mètre carré pour le chauffage. Pour une même surface chauffée, la consommation annuelle de gaz varie toutefois fortement selon le lieu d’habitation et l’isolation du logement. Selon que l’habitation est bien ou mal isolée, la consommation de gaz peut en effet varier dans une fourchette comprise entre -50% et +50%. A titre d’exemple, une maison mal isolée de 200 m2 consommera aux alentours de 25 000 kWh de gaz naturel par an. En revanche, un appartement normalement isolé de 70m2 consommera aux alentours de 7000 kWh de gaz naturel tous les ans.

  • D’autres facteurs ayant des conséquences sur la consommation de gaz sont :
  • la présence éventuelle de thermostats régulant l’activité de la chaudière en fonction de la température effectivement constatée dans le logement,
  • la température de chauffe programmée par l’occupant,
  • et la présence ou non des habitants du logement dans ce logement pendant la journée.
Et vous, où vous situez-vous en termes de consommation de gaz naturel ?

En France, on dénombre pas moins de 10 millions de foyers raccordés au gaz naturel, soit un tiers de la population française. Les ménages consomment un total de 125,7 térawattheures de gaz, soit une consommation moyenne de 11 798,5 kWh de gaz par an et par foyer. Et vous, où vous situez-vous par rapport à la moyenne des Français ? Une application en ligne vous permet d’estimer votre consommation d’électricité et/ou de gaz naturel à partir des principales caractéristiques énergétiques de votre logement.

Conversion des mètres cubes (m3) en kWh, périodes de l'année, facteurs déterminant la consommation de gaz naturel dans le logement... Pour tout savoir sur la consommation moyenne de gaz naturel des Français, découvrez la vidéo ci-dessous.

Qu’est-ce que le tarif B2i ?

Chaufferie

Le tarif B2i était le tarif réglementé du gaz naturel proposé sur les réseaux de distribution de GRDF pour les consommateurs consommant strictement plus de 30 000 kWh et moins de 300 000kWh de gaz naturel par an. Depuis le 1er janvier 2016, il ne concerne plus que les copropriétés ayant une consommation annuelle inférieur ou égale à 150 000 kWh par an. Il est en effet adapté aux consommations de chaufferies de petits immeubles,

Les tarifs du gaz réservés aux professionnels : B2i, B2S, S2S, TEL...

Dans le cadre de l’ouverture du marché du gaz à la concurrence amorcée par l'UE, les tarifs réglementés de vente (TRV) réservés aux professionnels sont progressivement supprimés. Ainsi en 2016, tous les professionnels consommant plus de 30 MWh de gaz naturel par an sont concernés, qu’ils soient acheteurs publics (administrations, écoles, hôpitaux...) ou privés (commerces, bureaux, industries). La dispartition de ces tarifs réglementés a pour conséquence que désormais, les professionnels doivent faire des devis de contrat gaz auprès du fournisseur de leur choix.

Notons néanmoins que les copropriétés en tarif B2i sont exemptées si leur consommation est inférieure à 150 MWh par an.

Les tarifs du gaz pour professionnels supprimés en question :

  • Les tarifs dits « en distribution » spécifiques aux professionnels :
    • un tarif B2S pour les consommations supérieures à 150 000 kWh lorsque le professionnel a des consommations importantes de gaz en été et pour les consommations supérieures à 300 000 kWh dans tous les autres les cas,
    • un tarif TEL pour les très grandes consommations de gaz naturel (processus industriels) comprises entre 5 000 000 kWh et 8 000 000 kWh ;
  • Les tarifs dits « à souscription » réservés aux professionnels à partir de 4 000 000 kWh de consommation de gaz par an :
    • un tarif S2S lorsque l’industriel est raccordé au réseau de distribution,
    • un tarif STS pour l’industriel est directement raccordé au réseau de transport ;
  • Et des variations de ces tarifs (B2M, TEL nuit ou encore H, …).

Comparer ce tarif du gaz pour faire diminuer sa facture

Il est possible de quitter gratuitement et sans justificatif ces tarifs réglementés. Si tous les fournisseurs alternatifs ne proposent pas le tarif Base, ils commercialisent tous les tarifs B0 et B1. A titre d'exemple, un client bénéficiant du tarif B1 et consommant 30 000 kWh de gaz naturel par an, paierait 160€ de gaz naturel par mois enchangeant de fournisseur.

Les offres à prix fixes

Afin de se prémunir contre toute augmentation, les consommateurs peuvent opter pour des offres à prix fixes qui garantissent un prix HT de l’abonnement et du kWh pendant 1 à 3 ans. Ces offres apportent ainsi de la stabilité dans un secteur qui se caractérise, depuis 2005, par sa grande volatilité.

Fournisseur Offre Prix de l’abonnement et du kWh HT Autres caractéristiques En savoir plus
eni Offre Astucio Eco Prix fixes pendant   ans Un grand fournisseur de gaz naturel en Europe 09 87 67 54 33
Me faire rappeler

Les offres à prix indexés

Les clients souhaitant bénéficier du prix du gaz le moins cher peuvent choisir des offres à prix indexés. Ces offres apportent un certain pourcentage de réduction sur le prix du kWh HT de gaz naturel par rapport aux tarifs réglementés. Le consommateur est ainsi sûr de réaliser des économies.

Fournisseur Offre Prix du kWh HT Autres caractéristiques En savoir plus
direct energie Offre Directe gaz - % par rapport aux tarifs réglementés
- % si le client choisit Direct Energie pour l’électricité et pour le gaz
Elu service client de l’année 2016
Garanti toujours moins cher que les tarifs réglementés
1,6 million de clients
09 87 67 54 75
Me faire rappeler
eni Offre Evolucio - % par rapport aux tarifs réglementés Un grand fournisseur de gaz naturel en Europe 09 87 67 54 33
Me faire rappeler

Puis-je revenir à ces tarifs réglementés du gaz après les avoir quittés ?

Depuis 2010, il est possible de retourner aux tarifs réglementés du gaz naturel GDF Suez d'Engie. Cette procédure est entièrement gratuite et vous n'avez pas de démarche particulière à réaliser autre que la souscription à ce tarif par téléphone.