48 % des Français parés aux économies d'énergie, Fin des livraisons de gaz russe pour Engie, La production nucléaire mondiale en berne

31/08/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Selon la World Nuclear Association, la production nucléaire mondiale a légèrement baissé par rapport à 2019 avec une dichotomie entre l’Orient et l’Occident où le nombre de réacteurs croît dans le 1er et diminue dans le second. “Les 436 réacteurs nucléaires en exploitation en 2021 ont produit un total de 2 653 TWh, 100 TWh de plus qu’en 2020 et très légèrement moins qu’en 2019 (2 657 TWh)”.
  • Toutes les mesures prises par l’Allemagne pour garantir son approvisionnement ont permis au pays de se trouver désormais “en bien meilleure position” pour faire face “aux menaces” de la Russie, notamment à la crise du gaz déclenchée par Moscou dans le sillage de son invasion de l’Ukraine, a estimé mardi le chancelier Olaf Scholz.
  • “La ministre espagnole de l'Energie et de l'Environnement, Teresa Ribera, a critiqué mardi les réserves de la France quant à la relance du projet de gazoduc MidCat (Midi-Catalogne), dans le contexte des tensions énergétiques liées au conflit en Ukraine”.

🐓 En France

  • Le président de la République, Emmanuel Macron, réunira vendredi un conseil de défense consacré à l’approvisionnement en gaz et en électricité de la France, a fait savoir l’Elysée, mardi 30 août, confirmant une information de Franceinfo.
  • Ce mardi 30 août, sur le plateau de Quotidien, la Première ministre Elisabeth Borne a tenu à rappeler que les éventuelles coupures de gaz ne concerneraient pas les ménages français. “Les coupures, elles ne concernent pas les ménages […], on ne va pas couper le gaz chez les ménages français, mais c’est [chez] nos entreprises, les gros consommateurs, qu’il pourrait y avoir des coupures”.
  • Mardi également, Gazprom a annoncé qu'il allait suspendre entièrement ses livraisons de gaz au groupe français Engie à compter de jeudi, du fait du non-paiement par ce dernier de l'intégralité des livraisons effectuées en juillet. “Gazprom Export a notifié Engie d'une suspension complète des livraisons de gaz à partir du 1er septembre 2022 jusqu'à la réception en intégralité des sommes financières dues pour les livraisons” a précisé le géant gazier.
  • Compte-tenu du Dispositif Eco Efficacité Tertiaire (DEET) ou “décret tertiaire”, les propriétaires et locataires de bâtiments dit “tertiaires” de plus de 1 000 m², ont jusqu’au 30 septembre 2022 pour communiquer sur la plateforme OPERAT les données de consommations énergétiques de 2020 et 2021. Ce décret issu de la loi Elan, impose une réduction des consommations énergétiques progressive pour les bâtiments tertiaires et vise à économiser 60 % d’énergie finale dans ces bâtiments à l’horizon 2050.
  • Selon un sondage Elabe commandé par BFMTV, 48% des Français se disent prêts à réaliser des “petits gestes” au quotidien en vue d’éviter les pénuries d’énergie.
  • Le ministère de la Transition énergétique a obtenu le renforcement du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE). Cette hausse pourrait s’élever à 4,8Mds€ d’ici 2025. Autrement-dit 1,5Mds€ par an en moyenne pour les fournisseurs et distributeurs d’énergie et de carburant. Un report sur le pouvoir d’achat des Français est à craindre.

☀️ Energies renouvelables

  • Le ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires a publié fin août les statistiques des projets solaires photovoltaïques en France. La puissance du parc solaire photovoltaïque atteint 15,2 GW à la fin du deuxième trimestre 2022 et on dénombre 609 828 installations raccordées au réseau (au 30/06/2022).
  • Le projet Katabata consistant à installer plus de 10 000 éoliennes terrestres au Groenland vient de franchir une étape importante : les trois stations météo installées au sud de l’île en 2020 démontrent la faisabilité de produire annuellement 220 TWh d’énergie éolienne”.
  • “Le Réseau SATT et l’ADEME lancent un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) dédié à la résilience énergétique. Il a pour ambition de mobiliser les chercheurs exerçant au sein des territoires des 13 SATT membres du Réseau, soit 80 % de la recherche publique française, sur le développement de solutions technologiques innovantes visant à augmenter la résilience des systèmes énergétiques et à optimiser les procédés de production d’énergies renouvelables”.
Mis à jour le