Fuite de gaz pour Nord Stream 2, Craintes de catastrophe nucléaire sur Zaporijjia, la loi d'accélération des EnR se précise

27/09/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Ce lundi 26 septembre 2022, une fuite de gaz, près du gazoduc Nord Stream 2 a été signalée en mer Baltique par les autorités danoises. Selon l’autorité maritime danoise, la fuite “est dangereuse pour le trafic maritime”, indique-t-elle dans un avis aux navires. “La navigation est [ainsi] interdite dans un rayon de cinq milles nautiques (environ 9 kilomètres) autour de la position signalée”. Juste avant cette annonce, le ministère allemand de l’Économie enquêtait sur “une baisse de pression” repérée dans le gazoduc Nord Stream 2.
  • Lundi, le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, craignant une catastrophe nucléaire, s’est dit prêt à entamer des entretiens en Ukraine et en Russie cette semaine, pour la mise en place d'une zone de protection autour de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia.

🐓 En France

  • Sur le plateau de BFM, la Première ministre Elisabeth Borne, a indiqué qu'une aide devrait être mise en place pour les ménages ayant recours au bois pour se chauffer. “Dans les textes votés cet été une aide pour ceux qui se chauffent au fioul [a été mise en place] et je confirme qu’on mettra en place une aide pour ceux qui se chauffent au bois. Personne ne comprendrait qu’on aide ceux qui consomment des énergies fossiles et pas ceux qui se chauffent au bois” a t’elle affirmé.
  • EDF lance un nouveau préavis de grève du mercredi 28 septembre à 21h00 au jeudi 29 septembre à 21h00 au moment où le moindre arrêt de production peut venir fortement fragiliser le système énergétique français.
  • Le gouvernement envisage une légère hausse du budget pour MaPrimeRénov. L’ANAH disposerait ainsi de moyens supplémentaires de l’ordre de 500 millions d’euros et 25 emplois temps plein.
  • Elisabeth Borne devrait se rendre en Algérie les 9 et 10 octobre prochains en vue de concrétiser avec le Premier ministre d'Algérie, Aïmene Benabderrahmane, les liens entre les deux pays. Au menu des discussions notamment les livraisons de gaz.

💡 Autres

  • Saint-Brieuc est aujourd’hui la plus grande commune à tester un dispositif en développement baptisé "J'allume ma rue". Le principe est simple : “grâce à une connexion sur le site Web jallume.fr à l'aide de leur smartphone, les habitants marchant dans quatorze rues du quartier Saint-Michel pourront cliquer sur un interrupteur virtuel pour allumer des lampadaires à leur passage. Et ce directement depuis l'écran de leur mobile”. Cet éclairage public sur-mesure permet ainsi de n’allumer les lumières qu’en cas de besoin. “L'hiver dernier, la municipalité de la ville de Longpont-sur-Orge (Essonne) assurait au Parisien que le dispositif, testé par certains de ses quelque 6500 habitants, permettait d'économiser 50.000 euros par an”. En pleine période de crise énergétique, l’initiative a de quoi intéresser.

☀️ Energies renouvelables

  • Le Conseil des ministres de ce lundi a été l'occasion de présenter le projet de loi d'accélération du développement des énergies renouvelables. Au programme :
    - Favoriser l'installation des panneaux solaires de part et d'autre des réseaux autoroutiers ;
    - L’obligation pour tous les parkings d’installer des ombrières photovoltaïques au-dessus des places de stationnement ;
    - Faciliter l'implantation de ces panneaux sur du foncier dégradé, qui n'est ni agricole ni forestier (espaces de friche de certains grands ports industriels, bassins de stockage d'eau salée…) ;
    - Permettre aux agriculteurs volontaires d'installer ces panneaux au-dessus de certaines cultures, comme les vignes.
  • La RATP vise 10% d’Energies renouvelables dans sa consommation d’électricité, notamment suite à la signature d’un 1er contrat d’électricité renouvelable. En 2023, la Régie estime que sa facture d’électricité “va être encore multipliée entre 2,8 et 3,5 fois”.
Mis à jour le