La Russie se tourne vers la Chine et l'Inde, Hausse des billets de train pour la SNCF ?, Vers des thermostats connectés pour tous les foyers ?

16/09/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Ce jeudi, le dirigeant de Gazprom a déclaré que le virage énergétique de la Russie vers l'Asie est "plus que jamais d'actualité". “Aujourd'hui, le sujet du développement vers de nouveaux marchés est plus que jamais d'actualité”, a affirmé le vice-président du conseil d'administration de Gazprom, Oleg Aksioutine, lors d'un Forum gazier à Saint-Pétersbourg. Selon lui, la Chine - où l'“on peut s'attendre à ce que la consommation double” - et l'Inde - où “il y a une hausse de la demande” - sont deux pays amenés à être les principaux importateurs de gaz russe dans les prochaines années.
  • “La France continuera à travailler avec l'Inde sur le projet de centrale nucléaire de Jaitapur dans l'Etat du Maharashtra, a déclaré mercredi la ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna. “Nous avons un partenariat spécial entre l'Inde et la France", a déclaré Catherine Colonna à New Delhi”.
  • “Berlin a placé vendredi sous tutelle les activités allemandes du géant pétrolier russe Rosneft, qui gère de nombreuses raffineries en Allemagne, afin de “sécuriser" l’approvisionnement énergétique national [...] Les filiales de Rosneft en Allemagne, qui représentent 12 % de la capacité de raffinage pétrolier du pays, sont placées sous « administration fiduciaire » forcée par l’agence nationale qui gère les réseaux d’énergie, a indiqué le ministère de l’Économie dans un communiqué”.

🐓 En France

  • Selon les estimations de Bruno Le Maire le maintien du bouclier tarifaire annoncé coûterait 16 milliards d’euros en 2023 aux finances publiques, 11 milliards d'euros pour l'aide au gaz, 5 milliards pour l’électricité. Un chiffre loin du calcul énoncé par Bercy pour qui le coût total des aides devrait avoisiner les 45 milliards d'euros sur une année complète, 34 milliards pour l'électricité et 11 milliards pour le gaz.
  • Selon Ignes (qui représente les industriels des matériels électriques) et l’Union française de l’électricité (UFE), seuls 1 million de foyers disposent d’un thermostat programmable. Pour contribuer à la réduction de la consommation en incitant les consommateurs à s’équiper, les deux organismes proposent de subventionner l’achat et l’installation des outils via un élargissement du Cite aux produits de pilotage ou l’inclure dans ma PrimeRénov.
  • Selon le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou, la facture d’énergie devrait doubler à environ 600 millions cette année. “L’année prochaine, on est toujours couverts mais un peu moins. (...) Avec le prix du moment, on aurait à ce stade un surcoût pour la seule électricité de 1,6 à 1,7 milliard” d’euros, a-t-il prévenu. Toujours selon lui, les répercussions sur les prix des billets n’ont pas encore été décidées.

☀️ Energies renouvelables

  • La commission environnement du Parlement voudrait que les déchets forestiers ne soient plus considérés comme une source d'énergie renouvelable.
  • “L'Indonésie a publié un règlement visant à encourager l'utilisation des énergies renouvelables dans l'un des plus grands émetteurs de carbone au monde, y compris un plan de mise à la retraite anticipée de certaines centrales au charbon, selon un décret présidentiel”.

💡 Autres

  • “L’unité de valorisation énergétique de Cenon vient de terminer des travaux de modernisation qui la place comme l’une des plus performantes en termes de rejets, à l’échelle de l’Europe [...] Le site incinère 125.000 tonnes de déchets ménagers non recyclables par an et approvisionne 15.800 logements en chauffage et 20.000 habitants en électricité”.
Mis à jour le