Les premiers contours du plan de crise en cas de coupures d'électricité dévoilés, L'inquiétude d'Orange autour de l'accès à ses services de numéro d'urgence, Uniper réclame 11,6 milliards d'euros à Gazprom

01/12/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Emmanuel Macron est en ce moment aux Etats-Unis, où il dialogue avec la filière nucléaire locale pour développer de nouveaux partenariats. Les discussions portent notamment sur la dépendance occidentale à l’uranium russe et le développement de “petits réacteurs” dits “SMR”.
  • “Un dépôt de pétrole dans la région russe de Briansk, ville située à 150 km de la frontière avec l’Ukraine était en feu mercredi, selon le gouverneur local. “Des réservoirs avec des produits pétroliers sont en feu dans le quartier de Sourajski”, a déclaré sur les réseaux sociaux le gouverneur, Alexandre Bogomaz. “Des équipes de pompiers et de secouristes sont sur place.””
  • Suite aux coupures d’approvisionnement en gaz, Uniper réclame à Gazprom des dommages et intérêts. Le géant allemand estime à au moins “11,6 milliards d'euros” les conséquences financières des coupures de livraison de gaz russe à l'Allemagne via Nord Stream. Uniper a saisi un tribunal d'arbitrage contre Gazprom.
  • L’opérateur privé ukrainien DTEK a annoncé jeudi 1er décembre que près de la moitié du réseau électrique du pays est toujours hors d’usage, une semaine après les dernières frappes sur les infrastructures énergétiques. “La Russie a détruit 40 % du système énergétique ukrainien avec des attaques terroristes aux missiles. Des dizaines de travailleurs de l’énergie ont été tués et blessés”, a affirmé DTEK dans un communiqué publié sur Telegram.
  • Dans un tweet, Rafael Mariano Grossi, Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) indique son intention de renforcer la présence de l’organisme dans l’ensemble du parc nucléaire ukrainien pour protéger les infrastructures énergétiques du pays.

🐓 En France

  • La cellule interministérielle pilotée par Matignon a dévoilé les premiers éléments de son “plan de crise en cas de coupures d'électricité cet hiver”. Une circulaire devrait être envoyée aux préfets. Selon les informations obtenues par BFMTV, “les Français seront prévenus 3 jours avant les jours “rouges” et avertis la veille si une coupure les affectera. Des infrastructures publics, comme les établissements scolaires, pourraient être concernés, comme les éclairages publics.”
  • L’opérateur français de télécommunication Orange s’organise pour faire face aux coupures d’électricité généralisées. En effet, le groupe de télécom français craint un impact sur “l’accès aux services de numéro d’urgence”, si la pression est trop forte entre l’offre et la demande. “Il est illusoire d’imaginer qu’en cas de délestage, on saura maintenir un service continu pour l’ensemble des Français. Les services mobiles, s’ils sont éteints dans une zone géographique pendant deux heures, il n’y aura pas d’accès aux services de numéro d’urgence pendant un temps” a déclaré Christel Heydemann, directrice générale d’Orange.
  • Le gouvernement n’est pas seul à soutenir les ménages face à la crise énergétique, les collectivités territoriales s’engagent également pour venir en aide à leurs administrés, confrontés à la hausse du montant de leurs factures énergétiques. À ce titre, “le département du Val-de-Marne a prévu un dispositif d’accompagnement d’urgence, accessible à partir de [ce] jeudi [1er décembre] pour ses habitants à revenus modestes mais non éligibles au chèque énergie de l’Etat. Cette aide énergie à hauteur de 50 euros par foyer, pour un total de 2,5 millions d’euros, est entièrement prise en charge par le département et doit aider les habitants à faire face à la crise actuelle de l’énergie.”

💡 Autres

  • Action Logement, le premier bailleur social de France affiche son ambition de rénover énergétiquement 340 000 logements en huit ans. Pour ce faire, l’organisme souhaite recourir aux matériaux “les plus biosourcés possible”. Ce mardi, à l'occasion de sa convention nationale, il a également promis d'être en avance sur la ligne fixée par le gouvernement, et d'avoir réduit de 55 % dès 2030 ses émissions de CO2 par rapport à aujourd'hui, pour tendre vers la neutralité carbone en 2040.

☀️ Energies renouvelables

  • Le Canada devrait installer 500 MW de nouvelles installations solaires en 2022, ce qui portera sa capacité totale à environ 5 GW, selon les données de Canmet Energy. Le pays devrait atteindre une capacité solaire totale de 35 GW d’ici 2050.
  • Le marché de Noël d’Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg (Bas-Rhin), a été inauguré vendredi 25 novembre 2022. Grande innovation : ses 18 chalets et son sapin de 15 m de haut🎄fonctionnent uniquement grâce à l’énergie solaire.
Mis à jour le