L'État recherche son nouveau PDG pour EDF, La Russie suspend ses livraisons vers la Lettonie, Quand l'Espagne fait tomber la cravate pour économiser l'énergie

01/08/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Ce samedi, le géant gazier russe Gazprom a annoncé avoir suspendu ses livraisons de gaz à la Lettonie. “Aujourd'hui, Gazprom a suspendu ses livraisons de gaz à la Lettonie […] en raison de la violation des conditions de prélèvement du gaz”, a indiqué la compagnie russe dans un communiqué sur Telegram, sans apporter davantage de précisions. Le pays rejoint ainsi la Pologne, la Bulgarie, la Finlande, le Danemark, et les Pays-Bas, tous victimes de la cessation des importations du géant Slave.
  • De nombreux élus Français remettent en question la signature - le 18 juillet dernier - d'un accord entre Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Ilham Aliyev, président Azeri, en vue d’augmenter l'approvisionnement en gaz de l'UE. Les élus de tous bords fustigent une stratégie énergétique “du passé” avec l’Azerbaïdjan, pays aux “aspirations belliqueuses” qui rend l'Union européenne “dépendante”.
  • Depuis plusieurs mois, Cuba subit une crise énergétique sans précédent et l’île fait l’objet de nombreuses coupures d’électricité. En cause, la crise économique que traverse Cuba depuis les nouvelles sanctions des USA en 2019, aggravée par la pandémie de COVID 19 ayant affecté le secteur du tourisme et enfin, l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Par conséquent, la Havane n’a d’autre choix que d’annuler son incontournable carnaval et prend également d'autres dispositions en vue de préserver ses ressources en énergie.
  • “Le ministre allemand des Finances, Christian Lindner, souhaite que son pays renonce à l’utilisation du gaz naturel pour produire de l’électricité [...] “Nous devons éviter qu’une crise de l’électricité ne s’ajoute à celle du gaz”, a-t-il déclaré au journal Bild am Sonntag. “Le gaz naturel ne devrait (donc) plus être utilisé pour la production électrique””.
  • “En pleine crise énergétique et alors que les prix de l’électricité pour l’hiver prochain pourraient battre tous les records, notamment sur le marché spot, le monde politique français s’accorde sur la nécessité de réformer les mécanismes de fixation des prix de l'énergie au niveau européen”.

🐓 En France

  • Engie déclare n’être “pas du tout inquiet” face à une possible coupure du gaz russe. Selon les affirmations données par Catherine MacGregore ce vendredi, le fournisseur “a sécurisé l'ensemble des volumes” dont il “aurait besoin pour servir [ses] clients”.
  • Suite à la renationalisation d’EDF, l'Etat recherche un nouveau PDG pour l’entreprise. Toutefois, face à la tâche colossale qui attend ce dernier, l’affaire semble difficile. C’est pourquoi la question d'un déplafonnement de la rémunération du poste est aujourd'hui posée. “Fixée à 450.000 euros par an comme pour toutes les entreprises publiques, cette rémunération, largement en dessous des niveaux observés dans les entreprises privées, peut constituer un obstacle de taille au recrutement du futur patron de l'énergéticien”.
  • Mercredi dernier, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a validé la stratégie d'EDF pour faire face aux problèmes de corrosion altérant les perspectives d'approvisionnement en électricité cet hiver. Actuellement, une trentaine de réacteurs sur 56 sont à l'arrêt, dont 12 pour la corrosion et 18 pour des maintenances programmées. L’ASN “considère que la stratégie d'EDF est appropriée compte tenu des connaissances acquises sur le phénomène et des enjeux de sûreté associés” et ne réclame ainsi pas de calendrier de contrôle plus resseré.

☀️ Energies renouvelables

  • Alors que le projet de loi d'urgence sur les énergies renouvelables est prévu pour la rentrée, la ministre de la Transition énergétique a dores et déjà annoncé une série de mesures d'urgence destinées à accélérer le mouvement sans attendre. Ces mesures sont principalement dictées par le renchérissement du coût des matériaux, plutôt qu’à la crise due à la guerre en Ukraine. La première d’entre elles consiste à “autoriser les projets de production d'énergie renouvelable électrique sous le régime des compléments de rémunération à vendre leur électricité sur les marchés durant 18 mois avant la prise d'effet de leurs contrats”.

👾 Insolite

  • Alors que l’Espagne s’apprête à adopter ce lundi en Conseil des ministres “un ensemble de mesures urgentes” pour économiser l’énergie, le Premier ministre Pedro Sánchez a dores et déjà appelé à une initiative insolite : faire tomber la cravate. Lors d’une conférence de presse donnée vendredi dernier, l’homme politique s’est présenté, chemise ouverte. “J’aimerais que vous notiez que je ne porte pas de cravate”, a-t-il déclaré. Appelant ainsi à suivre son exemple et à tomber la cravate, afin de réduire la facture d’énergie en ayant moins recours à la climatisation.
Mis à jour le