Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Chèque énergie pour 2 millions de foyers supplémentaires : le recul du gouvernement

Chèque énergie

Mi-novembre dernier, le Premier ministre Edouard Philippe annonçait plusieurs mesures dont une extension des bénéficiaires du chèque énergie. Suite à l'annulation de la hausse des taxes sur le carburant, il a confirmé que certaines mesures n'étaient plus d'actualité.

Une mesure qui ne "s'imposait plus"

C'est ce qu'a affirmé Matignon ce mardi en annonçant l'abandon de l'extension du chèque énergie à deux millions de bénéficiaires supplémentaires.

Cette mesure d'accompagnement, annoncée en réponse à la crise des gilets jaunes mi-novembre n'aurait plus de raison d'être depuis l'annulation de la hausse des taxes sur le carburant selon le gouvernement.

D'autres mesures concernées

Le chèque énergie n'est pas le seul visé. Les mesures relatives au relèvement du barème kilométrique et au doublement de la prime à la conversion pour les gros rouleurs sont également concernés par cet abandon.

Ce sont 130 millions d'euros au total que le gouvernement souhaite ainsi économiser.

Le gel des taxes sur les carburants maintenu

L'Assemblée nationale a cependant confirmé et validé le gel des taxes sur les carburants jusqu'en 2022, voté par le Sénat dans le cadre de l'adoption du budget 2019.

Mise à jour le