Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Le photovoltaïque, une énergie de plus en plus rentable

Des panneaux solaire. L'énergie photovoltaïque est désormais rentable dans plus de quinze pays.

Les coûts de l’énergie solaire ont considérablement baissé en quelques années. Le solaire est aujourd’hui rentable dans une quinzaine de pays. Les projets se multiplient dans de nombreuses régions du monde. 

Être au soleil rapporte de plus en plus d’argent. Une étude de la société de conseil Alcimed publiée le 6 octobre 2015 révèle que la rentabilité de l’énergie photovoltaïque est assurée dans une quinzaine de pays à travers le monde. Alors qu’elle représente aujourd’hui seulement 1% de la production d’électricité dans le monde, elle devrait grimper à 16% en 2050, selon les prévisions de l’Agence internationale de l’énergie (AIE)

La “parité réseau”, seuil de rentabilité atteint par le solaire

Dans les pays où le photovoltaïque est devenu profitable, il a atteint la “parité réseau”, c’est-à-dire la rentabilité sans subventions publiques, explique le cabinet Alcimed, qui juge cette source d’énergie désormais “incontournable”. Pour atteindre ce seuil de rentabilité, les coûts de production des panneaux solaires se sont effondrés, grâce à l’industrialisation des procédés de fabrication et la chute des prix des matières premières nécessaires. Le coût des modules construits avec la technologie silicium, utilisée dans 90% des installations photovoltaïques, est passé de 24 euros par watt en 1980 à 0,56 euros aujourd'hui !

Pour les grands projets au sol, le solaire atteint désormais des coûts de production similaires à certaines énergies fossiles : le mégawatt-heure de photovoltaïque coûterait entre 70 et 110 euros en fonction des pays. Des chiffres équivalents à ceux d’un réacteur nucléaire de type EPR et des champs d’éoliennes terrestres.

Explosion des capacités de production photovoltaïque

Conséquence heureuse de cette baisse des coûts de l'énergie solaire, les capacités explosent dans le monde. Fin 2014, elle s’établissait à 177 gigawatts (GW) de puissance. Elle a franchi cet été la barre des 200 GW et devrait atteindre 500 GW en 2019. La Chine, l’Inde, les Etats-Unis et le Japon tirent cette croissance vers le haut avec de nouvelles installations capables de produire 272 GW supplémentaires d’ici la fin de la décennie. D’autres projets d’envergure voient également le jour en Europe et en Amérique du Sud. 

L’ampleur de cette transition vers le solaire est telle que le cabinet Alcimed prévient : “Le solaire photovoltaïque pourrait bouleverser les business models classiques du réseau d’électricité”. Les innovations technologiques en matière de stockage d'énergie et la parité réseau atteinte pour les installations de particuliers, notamment en Allemagne, va permettre à tout un pan des consommateurs de s’orienter vers l’auto-consommation dans les prochaines années. Un défi pour les producteurs d'énergies et les gestionnaires de réseau, qui devront assurer la rentabilité économique des moyens de production traditionnels.

Mise à jour le