Energie : la maison de demain sera-t-elle totalement autonome ?

Les énergies vertes et leurs performances sont au centre des innovations des maisons du futur.

D'un point de vue domotique comme au niveau des matériaux de construction ou encore de performances énergétiques, la maison du futur annonce des prouesses en termes de confort. A l'heure où vient d'être inaugurée la maison Yris, un logement qui rassemble les innovations de nombreux industriels, avec les énergies renouvelables au cœur de ses préoccupations.

Exploiter l'énergie solaire

La maison Yris bénéficie d'une fleur photovoltaïque de 18m2 dans son jardin. Créé par EDF, ce tournesol connecté suit le soleil dans sa course. Il produit ainsi 40% de plus d'énergie qu'une installation fixe. 

Le solaire peut également se retrouver sur le toit par l'installation de capteurs sur les tuiles ou ardoises de la maison. Enfin, les fênetres se convertissent elles-aussi en capteurs solaires et productrices d'énergie. Cela permettra aux habitants de faire des économies sur leur facture d'électricité ou de chauffage ; en effet, ils seront à même ou presque de vivre sur un mode d'auto-consommation

Isoler pour limiter les pertes d'énergie

La maison sera construite en béton cellulaire, moins poreux, il est extrêmement isolant. Il sera donc utile lors des périodes de grand froid comme de canicule. Moins de perte d'énergie et moins besoin d'avoir recours à un système de chauffage ou à un climatiseur l'été. Les travaux d'isolation thermique seront donc minimes et peu couteux sur le long terme. 

Produire de l'énergie en sous-sol

Un dispositif électrochimique ou des capteurs thermiques en sous-sol peuvent amener à produire de l'énergie thermique pour le chauffage et/ou de l'électricité pour tout le foyer.  

Penser à la mobilité

La maison de demain va plus loin que le simple logement. Bien que les Autolibs ne circulent plus, les voitures électriques sont de plus en plus présentes dans l'Hexagone. Des bornes électriques seront donc installées dans le garage. Elles favoriseront des démarches vertes telles que l'auto-partage et plus d'implication des ménages dans la transition énergétique

Mise à jour le