Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 87 67 95 60 Rappel gratuit
Menu

Objets connectés et environnement : que penser de l'éco domotique ?

Agir de manière éco-responsable est devenu une des priorités de notre époque. Les objets connectés pour un environnement protégé sont une solution récente. Quels sont les nouveaux objets alliant domotique, énergie et préservation de l’environnement ?

Domotique et environnement : les objets connectés au service de la nature
Energie et domotique Eau et objets connectés Tri des déchets et domotique Drone et environnement
  • Thermostat connecté
  • Vanne de radiateur
  • Robinet thermostatique
  • Prise connectée
  • Ampoule connectée
  • Robinet intelligent
  • Système d’arrosage
  • Filtre intelligent
  • Douche connectée
  • Scanner de déchets
  • Poubelle de tri et compactage
  • Drone de surveillance
  • Drone d’analyse
  • Drone de cartographie

Energie et domotique : une baisse de la consommation énergétique

Informations - SouscriptionPour obtenir des informations sur la compatibilité de votre système de chauffage et pour souscrire, contactez un conseiller expert au 09 87 67 95 60, du lundi au vendredi de 10h à 19h30 ou demandez un rappel gratuit.

Chaque année, des milliers de kWh d'électricité ou de m² de gaz sont gaspillés, soit 25% de l’énergie consommée au total, car nous ne savons pas toujours comment les économiser. C’est aussi une grande quantité de CO2 qui est rejetée de manière non responsable. Les objets connectés nous font prendre soin de notre environnement. En effet, les thermostats connectés, les vannes de radiateurs intelligentes ou les prises connectées sont autant d’objets domotiques bons pour l’environnement puisqu’ils nous font faire des économies d’énergie.

Domotique et chauffage : thermostats connectés et vannes de radiateurs au service de l’environnement

Thermostat connecté Nest
Le thermostat connecté Nest pour des économies d'énergie grâce à la domotique.

Les thermostats connectés ou têtes thermostatiques intelligentes, également appelées vannes connectées, permettent une réelle réduction du gaspillage énergétique. Comment la domotique permet-elle de faire attention à l’environnement ? Grâce aux thermostats connectés, un meilleur contrôle du chauffage est possible.

Habituellement, on ne sait pas toujours comment bien régler le chauffage de son intérieur et les radiateurs restent allumés en continu. Non seulement ce type de pratiques entraîne des factures d’énergie élevées mais il conduit également à un grand gaspillage énergétique.

Les appareils comme les thermostats connectés Netatmo, Quivivo, Nest, tado°, Somfy ou encore Momit gèrent de manière intelligente le chauffage de votre maison. Ils allument et éteignent vos radiateurs de manière totalement adaptée à votre mode de vie et aux températures extérieures.

Ces objets connectés permettent donc une utilisation intelligente des ressources énergétiques sans consommation inutile et sans faire d’efforts. Un réel intérêt pour l’environnement. Les différentes marques promettent entre 20% et 40% d’économies d’énergie. La domotique est donc un réel atout.

Domotique et énergie Suite à une étude en Californie, Nest parle d’une économie de 1,16 kWh par jour au sein d'un foyer grâce à son tehrmostat connecté, soit 423,4 kWh par an. Notez qu’une télévision LCD, un aspirateur et une plaque de cuisson à induction consomment à eux trois 400 kWh par an en moyenne.

Les vannes de radiateurs et les robinets thermostatiques permettent également une gestion intelligente du chauffage de votre intérieur. Qu'ils soient ou non reliés à un thermostat, ils rendent possible une gestion indépendante du chauffage de chaque pièce. Le chauffage est donc diffusé intelligemment dans la maison et un gaspillage énergétique est évité. Objets connectés et environnement protégé vont donc de pair. Les marques Netatmo, tado° ou Elgato proposent des systèmes divers qui s’adaptent à de nombreux types de radiateurs. En effet, pour préserver notre énergie, la domotique se conforme à nos modes de vie et nos espaces.

Selon le ministère de l’écologie, le logement serait responsable de 29% des émissions de CO2 en France. C’est le secteur qui en rejette le plus devant les transports ou l’alimentation. Grâce aux objets connectés, comme les thermostats connectés tado°, Netatmo et Withings, l’empreinte CO2 de votre habitat est considérablement abaissée. Domotique et économie d’énergie sont donc liés aujourd’hui.

Domotique : une consommation électrique excessive évitée grâce aux prises et ampoules connectées

Prises connectées Eve d'Elgato
Les prises connectées Eve d'Elgato.

Les prises connectées œuvrent également en faveur de la réduction des dépenses énergétiques puisqu’elles coupent les appareils en veille, responsables d’un grand gaspillage d’électricité. Nous utilisons alors nos appareils de manière plus judicieuse.

Avec la commande à distance des objets branchés sur les prises connectés, comme la Home by SFR, plus d’excuses pour laisser ses appareils allumés ou en veille : vous pouvez les éteindre même hors de chez vous. La domotique empêche donc une consommation électrique abusive. Certaines prises analysent aussi la consommation des objets qui leurs sont connectés.

Elles sensibilisent donc les propriétaires à l’utilisation énergétique de leurs appareils et permettent de réduire le gaspillage d’électricité. Les prises connectées les plus populaires sur le marché sont les Eve d’Elgato, la multiprise Multisoky de Extel et les WeMo de Belkin. Pour l’environnement, ces objets connectés agissent de manière efficace.

Domotique et consommation électrique Le saviez-vous ? Le mode veille serait responsable de 11% de la consommation électrique des Français et de 1% des émissions totales de CO2. Les objets connectés nous font donc faire de réelles économies d’énergie en coupant le mode veille.

Les ampoules connectées représentent aussi une bonne manière de réduire la consommation électrique par la domotique. En effet, l’éclairage d’une maison étant souvent énergivore, les ampoules connectées comme les Philips Hue permettent une gestion intelligente de la lumière avec un réglage horaire et d’intensité. Vous pouvez aussi les éteindre à distance et ainsi éviter une consommation inutile.

Des objets connectés bons pour l’environnement : la protection de l’eau

Un robinet ouvert pendant 1 minute équivaut à 5 litres d’eau écoulés, une quantité très importante quand on sait que la recommandation pour un brossage de dent est de 3 minutes, soit 15 litres d’eau si on ne ferme pas son robinet. Aujourd’hui, une majorité de personnes sait que l’eau est une ressource qui doit être protégée à tout prix. La domotique nous aide à la préserver afin de mieux respecter notre environnement.

Extérieur de la maison et domotique : systèmes d’arrosage connectés et piscines

Faire un geste pour l’environnement c’est aussi préserver les ressources en eau qui sont capitales. Grâce à la domotique, l’eau n’est pas gaspillée car des systèmes d’arrosage connectés et des systèmes pour les piscines existent afin de mieux gérer sa consommation.

Le Smart Garden Hub de GreenIQ
Pour préserver l'environnement, les systèmes d'arrosage connectés veillent sur nos ressources d'eau.

Les systèmes d’arrosage intelligents comme le Smart Garden Hub de GreenIQ contrôlent l’arrosage de sorte que l’eau ne coule pas à outrance. Ils programment des plages d’arrosage suffisantes par rapport à la taille de votre jardin. L’heure à laquelle l’arrosage se déclenche est aussi déterminante : les systèmes connectés choisissent les bons créneaux pour éviter des pertes inutiles. La domotique permet donc de prendre soin des réserves d’eau.

Le saviez-vous ? Une grande partie de l’eau gaspillée vient des fuites d’eau. Grâce à des systèmes comme le Smart Garden Hub, vous êtes prévenu par l’application dédiée lorsqu’une fuite a lieu dans votre système. Finies les pertes inutiles et mauvaises pour l’environnement. De plus, s’il a plu dans la journée, le dispositif ne déclenchera pas l’arrosage car il serait inutile, une pratique correspondant bien à la tendance de la récupération des eaux de pluie.

Environnement et domotique Les objets connectées vous envoient des notifications pour vous rendre compte de la consommation et des ressources que vous avez économisées, une bonne manière de vous encourager.

Une consommation raisonnée de l’eau est aussi possible grâce à des systèmes pour les piscine. Gourmandes en eau, elles ne penchent pas vraiment en faveur de l'écologie. Mais il devient possible de limiter la consommation énergétique et d’eau grâce à des objets connectés comme le PoolCop, un système de filtration et d’analyse de l’eau de la piscine. Il offre un filtrage optimisé. Le PoolCop peut également détecter une fuite d’eau dans votre piscine et ainsi prévenir d’un trop grand gaspillage de cette ressource. En effet, via le PoolCopilot, l’application dédiée vous donne un suivi de la consommation de votre piscine.

Des robinets intelligents

De nouveaux robinets intelligents sont apparus sur le marché pour maîtriser la consommation d’eau. Les robinets Goutra, par exemple, analysent votre consommation d’eau et envoient les data sur une base de données. Ils sont installés directement sur le robinet et s’adaptent à tous types d’appareils. Une fois enregistrées, les data sont analysées et vous recevez un bilan de votre consommation avec des suggestions pour adapter votre utilisation.

Ces dispositifs de robinets connectés ont vocation à proposer les bonnes pratiques aux consommateurs. Grâce à eux, une réelle économie d’eau est possible puisqu’ils évitent la surconsommation.

Les douches connectées pour des économies d'eau

Une douche représente une consommation d'eau entre 30 et 80 litres, une grande quantité à l'heure de la protection de l'environnement. Des nouveaux pommeaux de douche connectés sont donc arrivés sur le marché pour nous aider à maîtriser cette utilisation. En effet, les utilisateurs ne sont pas toujours conscients qu'ils dépensent beaucoup d'eau et d'énergie en prenant une douche. Avec les pommeaux de douche Hydrao, vous pouvez suivre en direct votre consommation d'eau et d'énergie, une bonne manière de faire des économies. Pour préserver l'énergie, la domotique se fait pédagogue. Les LED présents dans le pommeau changent de couleur pour indiquer quelle est la consommation pendant la douche.

Avec Hydrao, l'utilisateur peut se fixer un objectif d'économies à réaliser. Le résultat ? Un foyer de trois personnes avec un objectif d'économies de 30% réduira sa facture d'environ 230€ et préservera 26 280 litres d'eau.

Tri des déchets intelligent : la domotique bonne pour l’environnement

Aujourd’hui, un tri des déchets responsable et intelligent est devenu primordial pour la préservation de notre environnement. En effet, certains déchets mettent des dizaines d’années à se dégrader dans la nature. Malheureusement, les bons gestes et consignes de tri ne sont pas connus de tous. Les poubelles connectées et scanners apparaissent comme une manière de nous aider à faire un le tri pour ne plus polluer.

Un scanner de déchets pour l’aide au tri

Le scanner connecté Eugène
Avec Eugène, vous veillez sur l'environnement en faisant le tri de vos déchets facilement.

Avant de mettre un déchet à la poubelle, on se sait pas toujours s’il est recyclable ou non. Des scanners intelligents arrivent sur le marché pour nous aider à clarifier cela. Il vous suffit d’installer votre scanner à l’entrée de votre poubelle et de passer devant les codes barres de vos produits. Eugène, une nouvelle poubelle connectée qui arrive sur le marché, vous aide à trier vos produits en scannant leurs codes-barres : un simple scan et Eugène vous dit dans quelle poubelle jeter vos ordures.

Le bonus ? Ces appareils enregistrent tous les produits que vous avez jetés et peut vous en faire une liste de course. Plus important encore, Eugène quantifie vos efforts et vous encourage à poursuivre un tri intelligent de vos déchets avec un bilan de vos dépenses environnementales.

Une poubelle qui fait du tri sélectif et du compactage

Une nouvelle poubelle de compactage connectée est capable de faire du tri sélectif elle-même et de faire le compactage des ordures, un réel geste pour l’environnement. R3D3 est destiné au tri des canettes, gobelets et bouteilles en plastique : elle reconnaît l’objet et le compresse en un temps record.

Destinée en grande partie aux professionnels, R3D3 diminue le nombre de tournées de collecte puisqu’elle augmente sa capacité de stockage avec le compactage. Cette poubelle intelligente a donc un impact positif sur l’environnement en évitant un rejet de CO2 excessif par les camions de collecte. Un suivi intelligent avec une application dédiée permet de suivre en temps réel le remplissage et de planifier les collectes.

Drone et environnement : les objets volants au service de la nature

Surveiller les plantations grâce aux drones

Avec les drones, l’environnement et sa protection devient une priorité en termes de plantation. L’utilisation dans l’agriculture est très utile car les drones survolent les champs et récoltes. Ils analysent alors la bonne pousse des plantes ou la présence de nuisibles. Ils accompagnent donc une pratique raisonnée de l’agriculture et entraînent des gestes plus sains. En effet, une analyse précise d’un champ permet de ne pas utiliser d’engrais ou d’insecticides à outrance.

Drone et environnement : une aide à la reforestation

La reforestation est également accompagnée par les drones. Notre environnement est actuellement en danger car trop de forêts ont été abattues : une replantation est devenue très importante pour la préservation de la nature. Avec un drone, il est possible d’analyser des terrains pour préparer au mieux la reforestation. BioCarbon Engeneering, une start up ayant inventé un drone avec un système de cartographie, se donne pour objectif la plantation d’1 milliard d’arbres par an.

Mise à jour le