chèque énergie en main

Arnaques au chèque énergie : les reconnaître & les solutions quand on s'est fait avoir

Publié le
min de lecture

Les arnaques au Chèque énergie se multiplient en France, ciblant particulièrement les personnes en situation précaire et les personnes âgées. Elles sont pensées et exécutées par des personnes au téléphone, par mail, par SMS et même à domicile, dont le but est le plus souvent de dérober vos coordonnées bancaires. Ce qui doit vous mettre la puce à l'oreille : la demande d'informations personnelles, que le service client du chèque énergie ne vous demandera jamais. S'il est déjà trop tard, il faut contacter votre banque sans plus attendre.

  • Comment réagir ?
  • Dénoncer le numéro d'appel ou de SMS : en ligne sur https://www.33700.fr/ ou en envoyant "spam vocal"  par SMS au 33700 (service gratuit).
  • Dénoncer un email frauduleux : en ligne sur https://www.signal-spam.fr/ ou par téléphone sur la ligne verte Info-Escroqueries au 0 805 805 817 (disponible du lundi au vendredi de 9h à 18h30, service gratuit).
  • Dénoncer un démarchage frauduleux et un abus de faiblesse : au commissariat ou en gendarmerie.
  • Contacter le service des impôts : par téléphone au 0 809 401 401 (disponible du lundi au vendredi de 8h30 à 19h, service gratuit).
  • Contacter sa banque : par téléphone ou en ligne ou en agence.
  • Contacter son opérateur téléphonique : par téléphone ou en ligne ou en agence.
  • Contacter le service du chèque énergie : faire une réclamation en ligne ou par téléphone au 0 805 204 805 (disponible du lundi au vendredi de 8h à 20h, service gratuit).

Par téléphone

Pour demander numéro d'identifiant fiscal et mot de passe

Les escrocs utilisent fréquemment le téléphone pour obtenir des informations personnelles sensibles. Se faisant passer pour des agents du Gouvernement, du Chèque énergie ou de votre fournisseur, ils vous demandent votre numéro d'identification fiscal et votre mot de passe.

Cette requête est toujours suspecte, car les agents officiels n'exigent jamais ces informations par téléphone. Lorsque vous recevez ce type d'appel, ne communiquez jamais ces données sensibles.

Raccrochez immédiatement et contactez les autorités compétentes pour signaler cette tentative de fraude.

Votre numéro fiscal est la clé d'accès à votre espace personnel sur France Connect. Les individus malintentionnés disposant de ce numéro et de votre mot de passe peuvent se connecter à votre place et peuvent usurper votre identité en ligne.

Aussi, votre relevé d'identité bancaire (RIB) peut être retrouvable depuis l'espace client du chèque énergie. Il peut être utilisé à des fins frauduleuses de plusieurs manières. Les escrocs peuvent s'en servir pour effectuer des prélèvements automatiques non autorisés sur votre compte bancaire, usurper votre identité bancaire pour ouvrir des comptes ou obtenir des crédits en votre nom, et même accéder à d'autres informations personnelles pour commettre des fraudes plus complexes.

Pour demander informations bancaires

Les appels téléphoniques des fraudeurs ne se limitent pas aux informations fiscales. En effet, certains cherchent à obtenir directement vos informations bancaires, prétendant vouloir vérifier votre éligibilité au chèque énergie. Ils demandent alors votre relevé d'identité bancaire (RIB). Ce type d'appel est une claire tentative de phishing, visant à obtenir vos coordonnées bancaires pour un usage frauduleux.

Il est important de se rappeler que les agents ne demandent jamais ce type de renseignement par téléphone.

Face à ce type d'appel, raccrochez immédiatement et signalez l'incident à votre banque et aux autorités.

Par mail

Les arnaques par mail sont également de plus en plus fréquentes. Vous recevez un message électronique vous demandant de vous connecter à votre espace client du Chèque énergie. Sauf qu'il contient un lien frauduleux, vous dirigeant vers un faux site web conçu pour récolter vos identifiants de connexion au Chèque énergie, et ensuite récupérer par exemple votre RIB.

Les agents du chèque énergie ne demandent jamais de vous connecter à votre espace client par mail.

Parfois, ces mails contiennent également un numéro surtaxé à appeler pour prétendument régler une situation urgente.

Ne répondez pas à ces mails et dénoncez ces emails pour tentative de phishing.

Par SMS

Les SMS frauduleux adoptent une approche similaire. Vous recevez un message texte avec un lien ou une demande d'informations personnelles. Le SMS peut aussi contenir un numéro surtaxé à appeler.

Comme pour les mails, ne cliquez jamais sur les liens contenus dans ces messages et ne fournissez aucune information personnelle. Signalez-les à qui de droit.

Démarchage à domicile

Des individus se présentent chez vous, prétendant être des agents venus vérifier votre éligibilité au chèque énergie. Ils demandent alors des informations personnelles ou financières, quand ils n'essayent pas de vous voler.

Jamais une personne travaillant pour le Chèque énergie ne se déplacera à votre domicile.

Ne les laissez jamais entrer chez vous et ne leur fournissez aucune information. Demandez poliment mais fermement à ces individus de partir et contactez immédiatement les autorités locales pour signaler cette tentative de fraude.

Si vous êtes victime d'une arnaque, il est essentiel de réagir rapidement. Contactez immédiatement votre banque pour signaler la fraude et bloquer vos comptes si nécessaire. Déposez une plainte auprès des autorités compétentes et informez les organismes de protection des consommateurs. En agissant rapidement, vous pouvez minimiser les dommages et aider à prévenir de futures arnaques.

Partager cet article !

  

Les articles "énergie" les plus lus