Chèque énergie bois : une aide financière pour les consommateurs de pellets de bois et de bûches

Chèque énergie bois

Ce mardi 8 novembre 2022, l'Assemblée nationale a adopté une nouvelle aide exceptionnelle de 230 millions d'euros en faveur des ménages se chauffant au bois. Ce budget pourrait permettre de financer une autre forme de chèque énergie, mais cette fois destiné aux consommateurs de bûches et de pellets de bois.


Granulé, pellet et stère de bois : un surcoût de plus en plus lourd pour les ménages

Après l’aide aux ménages se chauffant au fioul - via un chèque énergie exceptionnel distribué depuis le 8 novembre - le bois fera désormais partie des postes de dépenses soutenus par l’État. Face à une hausse conséquente du prix du pellet et de la stère de bois, cette nouvelle enveloppe accordée par l’Assemblée générale viendra compenser ces coûts supplémentaires. L’Assemblée a en effet majoritairement voté cette mesure en faveur des ménages en difficulté.

La présentation de cet amendement a permis de souligner les hausses de prix qu’a subi le bois, entre mai 2021 et juin 2022. Philippe Brun, le député socialiste de l’Eure qui a déposé cet amendement a dénoncé une “spéculation” autour des prix du pellet de bois.

D’après le député, “le prix de ces granulés est passé de 300 € à près de 700 € la tonne en moins d’un an, ce qui représente un surcoût très important pour les ménages dont la consommation moyenne se situe autour de 2,5 tonnes par an”. Les bûches de bois ne sont pas épargnées d’après le parlementaire, qui estime que “le prix de la stère de bois a également fortement augmenté, de 30 € en moyenne avec de fortes disparités territoriales.”

Il semble que le prix du bois a nettement augmenté pour plusieurs raisons. En premier lieu, une étude Observ'er menée avec le soutien de l'Ademe souligne un attrait croissant pour les poêles et chaudières à bois depuis l’année 2021. De plus, la crise énergétique a convaincu un nouveau public de s’équiper en vue de se chauffer au bois dès cet hiver. Bon nombre de consommateurs ont par ailleurs procédé à un surtockage massif, afin de parer à la menace d’un black out énergétique, ce qui a entraîné une demande bien plus élevée qu’à l’accoutumée, face à une offre restreinte dans le secteur du bois.

“La demande du marché est plus de 2 fois supérieure à celle de l’an dernier alors que la consommation effective ne devrait croître que de 12 à 13 %”, d’après Propellet, l’association nationale du chauffage au granulé.

C’est sans compter la production de pellets de bois en souffrance depuis la hausse des prix de l’électricité, nécessaire à sa production, mais aussi l’augmentation des prix du carburant, qui a impacté les coûts de transport.

Un chèque énergie bois cumulable avec d’autres aides

Cette aide se présentera sous forme de chèque, mais on ne sait pas pour l’heure quel montant sera versé par foyer éligible et quelles sont les conditions d’attribution exactes.

Dans la présentation de l’amendement il est toutefois précisé qu’il serait judicieux qu’il soit adopté “sous les mêmes conditions d’éligibilité et de montant”, que le chèque énergie fioul. L’aide doit concerner les ménages qui ont recours au bois de type “bûche” ou des “pellets” comme source de chauffage. Ce nouveau chèque énergie ressemblera donc de près à celui versé aux foyers ayant des ressources limitées et se chauffant au fioul.

Concernant les montants envisagés, “l’estimation financière de l’amendement est assise sur celle réalisée pour le dispositif fioul, rapportée au nombre de bénéficiaires potentiels.”

Pour rappel, voici les conditions d’attribution, selon les profils des demandeurs, du chèque énergie fioul :

Profil Montant du chèque énergie
Une personne seule au SMIC avec un enfant 200 euros
Une personne seule au SMIC sans enfant 100 euros
Une personne seule avec deux enfants et un salaire de 3 000 euros net 100 euros

Le chèque énergie fioul est versé automatiquement aux bénéficiaires des chèques énergie distribués au printemps 2022. Les autres ménages répondant aux critères de ressources peuvent faire une demande d’aide sur le portail officiel du chèque énergie fioul depuis le 8 novembre.

Une bonne nouvelle est à souligner, concernant le chèque énergie pour le chauffage au bois, “cette aide, comme le chèque fioul, devra être cumulable avec les autres chèques annuels et spécifiques”, précise l’amendement. Une option pour les foyers qui utiliseraient d’autres sources d’énergie que le bois.

Le soutien financier qu’apporterait cet amendement vient prendre en compte une frange de la population française importante. En 2021, l'Agence de la transition écologique (Ademe), estimait que 7 millions de Français se tournent vers le bois pour se chauffer durant la période hivernale. Dont 3,4 millions, qui l’utilisent comme principale source d’énergie.

Mis à jour le