Il n'y aura pas de pénurie de gaz cet hiver, selon GRTgaz

GRTgaz, l’entreprise qui gère l’essentiel du réseau de transport de gaz en France, a publié des prévisions rassurantes sur l’approvisionnement en cas de grand froid cet hiver. 


La France ne connaîtra pas de pénurie de gaz cet hiver, même en cas de pic de froid exceptionnel, selon GRTgaz. L’entreprise, qui gère le réseau de transport de gaz dans l’Hexagone et notamment les gazoducs, a publié jeudi 19 octobre des informations rassurantes sur les capacités nationales en matière d’approvisionnement durant l’hiver 2015-2016.

Près de 650 GWh de marge

Les réserves françaises de gaz s’établissent à plus de 4 700 gigawatts-heures (GWh), alors que les besoins pour l’hiver en cas de pic de froid sont estimés à 4 066 GWh. Une différence de près de 650 GWh qui justifie la sérénité de GRTgaz. Selon la filiale détenue à 75% par Engie (ex GDF-Suez), la continuité de l’approvisionnement sera maintenue, en s’appuyant notamment sur les émissions des terminaux méthaniers de Fos et Montoir-de-Bretagne dans le réseau.

Ce calcul prend en compte les capacités annuelles de regazéification du nouveau terminal méthanier de Dunkerque, qui pourra injecter 13 milliards de mètres cube de gaz naturel liquéfié (GNL) à partir de 2016.

Investissements et réformes

GRTgaz a annoncé investir chaque année plus de 600 millions d’euros dans ses infrastructures. Des dépenses structurelles accompagnées de réformes importantes dans l’approvisionnement du réseau national de gaz, qui permettent d’envisager les périodes de pic négatif des températures en hiver.

Sécurité renforcée après les attentatsDans le communiqué publié à propos des prévisions d’approvisionnement hivernal, GRTgaz précise que la sécurité de ses installations, dont ses gazoducs, a été renforcée à la suite des attentats du 13 novembre dernier à Paris.

Mis à jour le