Factures énergétiques : une diminution des impayés ?

impayés factures énergie 2020
D'après le Médiateur National de l'Energie, 2020 est marquée par une baisse en "trompe l'oeil" des factures impayées.

Après deux années de hausses, les interventions pour factures impayées sont en diminution selon les chiffres du Médiateur National de l'Energie. Une bonne nouvelle ? Pas vraiment. La prolongation de la trêve hivernale a permis de protéger davantage les ménages des coupures et des réductions de puissance. Pour autant, elle n'engage pas une baisse du nombre d'impayés.


-18% d'interventions pour impayés en 2020

factures impayées énergie

D'après le Médiateur de l'Energie, le nombre d’interventions pour impayés était porté à 551 721 en 2020. Cela représente une baisse de 18% par rapport à 2019. En effet, la trêve hivernale aura duré 8 mois au lieu de 5, protégeant ainsi les locataires des expulsions et des coupures de gaz et/ou d'électricité.

Concernant l'électricité, 467 201 interventions ont été effectuées, soit une baisse de 16% par rapport à 2019. Pour le gaz naturel, on dénombre 84 520 interventions pour impayés. Cela équivaut à une baisse de 29% par rapport à l'année 2019.

Une hausse des impayés ?

Si la baisse des interventions est réelle, la hausse des impayés l'est tout autant. Elle se chiffre en "dizaines de millions d’euros" selon l'Anode, association de représentation des fournisseurs d'énergie. Une situation qui inquiète le Médiateur. A l'approche de la fin de la trêve hivernale 2021, un retour de bâton pourrait se produire puisque les dettes vis à vis du fournisseur perdurent.

Pour protéger les ménages de la précarité énergétique, le Médiateur suggère entre autres :

  • la création d'un fournisseur de dernier recours ;
  • doubler le montant moyen du chèque énergie en le portant de 150€ à 300€.

Les retours que me font mes collaborateurs et les fournisseurs me préoccupent, car ils traduisent une dégradation de la situation financière d’un certain nombre de nos concitoyens, qui s’est aggravée avec la crise. Olivier CHALLAN BELVAL, médiateur national de l’énergie

Bon à savoirPour éviter des factures d'électricité et de gaz trop lourdes, les ménages sont invités à comparer les fournisseurs d'énergie. Cela leur permettra de réaliser parfois jusqu'à 200€ d'économies par an.

Mis à jour le