Eni : un bénéfice net supérieur aux attentes, une production prévue à la hausse

Malgré un premier trimestre marqué par une chute du bénéfice net de 46%, le géant italien eni a annoncé mercredi dernier une hausse de sa production de pétrole et de gaz.

Causée par une baisse des cours du pétrole d'environ 50% entre les premiers trimestres 2014 et 2015, la chute du bénéfice net enregistrée par eni au premier trimestre 2015 ne sera pas synonyme d'échec. Le consensus qu'avait fixé eni lui-même donnait le bénéfice net des trois premiers mois de l'année à 460 millions d'euros. Le fournisseur de gaz a finalement réalisé un bénéfice net ajusté de 648 millions d'euros au premier trimestre 2015.

Derrick

Au premier semestre, la production de pétrole et de gaz d'eni a augmenté de 7,2%.

Le producteur de gaz italien explique cet écart par une amélioration des marges de raffinage et une augmentation des revenus d'investissement. Le lancement de nouveaux gisements et la progression des gisements existants permet à eni de prévoir une augmentation de sa production de pétrole et de gaz, déjà en hausse de 7,2% (soit 1,7 millions de barils par jour) au premier semestre 2015.

A cela viendra s'ajouter une diminution de ses investissements pour 2015-2018 à 48 milliards d'euros annoncée par eni le mois dernier.

Eni est notamment présent en France, où il est le deuxième fournisseur de gaz par les quantités de gaz vendues, derrière GDF Suez / Engie.

Mis à jour le