Netflix : une consommation d’électricité équivalente à celle de 95000 ménages français

Netflix
Le service de vidéos à la demande Netflix présente une très forte consommation d'électricité.

Plateforme de vidéos à la demande bien connue, Netflix fait preuve d’un bilan énergétique important. Dans son rapport « Environmental Social Governance 2019 », l’entreprise fait savoir qu’elle consomme 451 000 MWh par an. Mais que représente ce chiffre ? Comment Netflix cherche-t-il à réduire son empreinte énergétique ? Selectra fait le point.


Une consommation de 451 000 MWh en augmentation

Pour produire et stocker ses séries et films, Netflix est obligé de faire appel à toujours plus d’électricité. C’est en tout cas ce que démontre le rapport 2019 sur la gouvernance environnementale de l’entreprise. En 2019, la plateforme aura consommé au total 451 000 MWh, soit 84 % de plus qu’en 2018. Cette utilisation de l’énergie se découpe en deux axes selon Netflix :

  • La consommation « directe », celle des bureaux, des studios et de certaines infrastructures de télécommunications. Ce poste est estimé à 94 000 MWh par an.
  • La consommation « indirecte », qui monte à 357 000 MWh. D’après Netflix, cela inclut la consommation d'énergie des entreprises avec lesquelles ils travaillent « comme Amazon Web Services et Google Cloud, et la puissance requise pour prendre en charge les serveurs ».

Si l’on en croit le magazine Variety, cela correspond à la consommation annuelle moyenne de 40 000 foyers américains.

Chez Selectra, nous nous sommes amusés à faire ce calcul pour l’Hexagone. En France, en 2018, la consommation moyenne annuelle d’électricité d'un foyer était de 4 770 kWh. Au total, la consommation de Netflix équivaudrait à celle de 94 549 foyers français sur une année. A titre de comparaison, c'est plus que le nombre total de ménages recensés en 2016 à Reims (Source : Insee). 

Vers une amélioration des performances environnementales de Netflix ? 

Pour Netflix, la communication de ces données permet d'afficher plus de transparence vis à vis du consommateur. Comme le fait savoir la plateforme « A mesure que nous grandissons, nous avons la responsabilité d’être plus transparents quant à notre impact sur le monde. Nous publierons donc chaque année un rapport couvrant nos performances environnementales ». Désormais, l’enjeu pour l'entreprise est donc de limiter son impact et de « verdir » ses consommations. 

C’est pourquoi, la plateforme investit financièrement dans les énergies renouvelables aux Etats Unis mais également dans de nombreux pays à travers le monde. Ainsi, elle soutient des projets au Brésil, au Canada, au Chili, en Chine, au Royaume-Uni, au Mexique, en Croatie, en Thaïlande, etc. 

Netflix affirme en outre s’engager sur un plan pédagogique  aux sujets du réchauffement climatique et de la transition énergétique en proposant des documentaires de qualité. « Nous travaillons avec des réalisateurs qui utilisent leurs talents pour sensibiliser aux problèmes environnementaux, atteignant des millions de personnes à travers le monde. » explique le groupe.
 

Mis à jour le