Santé : quels changements au 1er avril 2019 ?

En ce début de mois d’avril, de nombreux changements administratifs ont été annoncés par le gouvernement. Plusieurs d’entre eux concernent d’ailleurs la santé des Français : CMU-C au plafond étendu, meilleurs remboursements des frais de santé… Selectra fait le point sur tout ce qui change pour vos dépenses de santé au 1er avril 2019 dans cet article, garanti sans plaisanteries !

Le plafond de ressources pour la CMU-C augmente

Auparavant limité à un revenu de 8 810 € par an pour une personne seule, le plafond de ressources pour obtenir la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) est désormais de 8 951 €. Ce plafond sera dorénavant de 13 426 € pour un foyer de deux personnes, de 16 112 € pour trois personnes et de 18 797 € pour quatre.

Pour rappel, la CMU-C permet aux foyers les plus modestes de bénéficier d’une prise en charge gratuite de la part complémentaire de leurs frais de santé. Pour y prétendre, il faut résider en France depuis plus de trois mois, de façon régulière, et respecter le plafond de ressources actualisé chaque année au 1er avril.

L’Assurance maladie estime à plus de 670 000 le nombre de foyers français concernés par cette hausse du plafond de la CMU ! Il est également important de noter que, dans une optique de faciliter l’accès aux soins, le renouvellement de la CMU sera désormais automatique pour tous ses bénéficiaires étant au RSA. Avant aujourd’hui, les allocataires du RSA devaient refaire une demande de CMU chaque année.

De meilleurs remboursements des frais de santé

Avec l’entrée en vigueur de la réforme du reste à charge zéro qui prévoit progressivement la prise en charge totale des prothèses auditives et dentaires, ainsi que des lunettes, certains frais de santé sont désormais mieux remboursés pour les détenteurs d’une complémentaire santé.

Le plafonnement des prothèses auditives et dentaires

mutuelle sante

En fonction des matériaux utilisés et de la dent soignée, le prix des couronnes et autres prothèses dentaires est plafonné. Cela signifie que pour une couronne sur une dent visible, faite en zircone par exemple, la facture ne pourra dépasser les 480 €.

Attention cependant, certains soins courants voient leurs tarifs augmenter pour contre-balancer le manque à gagner des dentistes : c’est le cas pour l’extraction d’une dent de lait, le détartrage ou le traitement d’une carie.

Pour ce qui est des prothèses auditives, elles sont plafonnées depuis le 1er janvier 2019 pour permettre aux complémentaires santé de proposer une meilleure prise en charge. Pour 2019 le gain s’élève à 200 € par oreille pour chaque client, il sera de 250 € en 2020 avant d’atteindre le remboursement intégral prévu pour 2021.

Le remboursement des perruques pour les patients atteints d’un cancer

Avant ce 1er avril 2019, les personnes atteintes d’un cancer ne pouvaient prétendre qu’à 125 € de prise en charge pour leurs perruques. Dès demain, deux niveaux de remboursements seront mis en place :

  • Pour les perruques de classe 1 (en fibres synthétiques) : leur prix sera plafonné à 350 €, et leur remboursement sera intégral.
  • Pour les perruques de classe 2 (avec au minimum 30 % de fibres naturelles) : leur prix sera de 700 € maximum, et elles seront remboursées à hauteur de 250 €.

Attention, au-delà de 700 €, aucun remboursement n’est prévu.

Toutes ces mesures font partie de la réforme 100 % santé du gouvernement, qui vise une meilleure prise en charge des frais de santé ainsi que d’un accès aux soins facilité !

Mise à jour le