Crues : comment se faire indemniser par son assurance habitation ?

inondation crue indemnisation assurance habitation paris seine
De Paris à Rouen, la Seine est en crue et a provoqué de nombreux dégâts.

La Seine est de nouveau sortie de son lit en ce mois de janvier 2018, provoquant une crue dont les dommages restent encore à évaluer. À ne pas confondre avec le simple dégât des eaux, les inondations représente un sinistre majeur, dont l'indemnisation par les compagnies d’assurance est soumise à des règles spécifiques. Comment se faire indemniser par votre assurance habitation en cas de crue ?


Inondations : quand la Seine fait des siennes

inondation france catastrophe naturelle
En 1910, Paris a connu une crue record.

Conséquence des fortes précipitations sur des sols gorgés d’eau ainsi que de la propagation des crues de ses différents affluents, la Seine a atteint à Paris son pic de crue le 29 janvier 2018 à 5,85 m, soit moins qu'en juin 2016 (6,10 m), annonce l’organisme de surveillance Vigicrues. Le scénario catastrophe de 1910, où la Seine avait atteint 8,62 m, a donc été évité.

La Seine devrait amorcer sa décrue dès mardi. Mais celle-ci s’annonce très lente, et les riverains vont encore devoir s’armer de patience. En aval de Paris, sur les boucles du fleuve, cependant, la hausse devrait se poursuivre jusqu’en milieu de semaine, à des niveaux supérieurs à ceux de 2016, en raison de l’apport de l’Oise.

Quelles conséquences en Ile-de-France ?

Selon le ministre de l’économie, Bruno Lemaire, la crue de janvier 2018 a causé moins de dégâts que les inondations de 2016. Au total, en Ile-de-France, 1 500 personnes ont été évacuées, 1900 foyers, principalement dans l’Est de la région parisienne, ont été privés d’électricité et moins de 700 ont été touchés par des coupures de gaz, a rapporté la préfecture de police de Paris.

Dans la capitale, les berges restent submergées, les bateaux sont à l’arrêt, les arbres et lampadaires baignent dans une eau maronnasse. Côté transports, sept stations du RER C (Saint-Michel-Notre-Dame, Musée d'Orsay, Invalides, Champ de Mars, Avenue du Président Kennedy, Boulainvilliers et Pont de l’Alma) resteront fermées au moins jusqu’au 5 février.

Des prévisions météo peu encourageantes

Des pluies sont attendues mercredi et jeudi a annoncé Météo France, mais ces épisodes pluvieux devraient être modérés. La prudence reste donc de mise, car avec des sols déjà saturés, la marge de manœuvre pour limiter les conséquences de nouvelles fortes précipitations est très mince.

Mais c’est sur l’impact des marées que se porte l’attention des autorités maintenant. En effet, les hydrologues estiment que les coefficients de marées, qui atteindront 109 jeudi, vont engendrer des niveaux importants lors des pleines mers, la crue à venir en Normandie devrait être plus importante qu’en juin 2016.

Crue 2018 : nos conseils pour se faire indemniser

inondation france catastrophe naturelle
Une inondation peut faire partie des sinistres considérés comme une catastrophe naturelle

La première chose à savoir, c’est que vous serez indemnisé si vous êtes couvert par une assurance MRH et si un arrêté interministériel de catastrophe naturelle a été publié au Journal Officiel de la République Française. Ce texte va notamment préciser le périmètre géographique dans lequel les sinistrés pourront prétendre à une indemnisation au titre des catastrophes naturelles. Les inondations font partie des sinistres pris en charge par votre assurance multirisques habitation au titre de la garantie catastrophes naturelles. Néanmoins, en tant que victime d’inondations, vous devez impérativement entamer des démarches pour être indemnisé correctement et rapidement. Découvrez en détail nos conseils pour déclarer un sinistre dû à une catastrophe naturelle et se faire indemniser.

Prévenez votre assureur

La Fédération Française de l'Assurance vous conseille de ne pas attendre pour prévenir votre compagnie d’assurance. Vous disposez, pour cela, d’un délai de minimum cinq jours, mais celui-ci peut être étendu à dix jours si votre commune est déclarée en état de catastrophe naturelle.

Constituez un dossier

Il est très important de prendre des photos de votre logement pendant et après l’inondation. De même, tout document important comme les factures et autres preuves d’achat ainsi qu’un descriptif détaillé de l’ensemble des dommages subis doit être joint à votre dossier. Ceux-ci permettront une analyse chiffrée de votre préjudice. Les témoignages de voisins sont également recevables. Enfin, dressez une liste des objets perdus en y ajoutant un maximum de justificatifs.

Le passage de l’expert

Un expert mandaté par votre assureur se déplacera à votre domicile afin d’inspecter les dégâts. Il proposera alors une indemnisation auprès de la compagnie d'assurance habitation sur la base de ses constatations ainsi que de votre dossier. Libre à vous de contester le montant d'indemnisation proposé, mais sachez que vous devrez alors procéder à une contre-expertise, qui, cette fois-ci, ne sera pas prise en charge par votre assurance. Le versement de l'indemnisation a lieu au plus tard dans les trois mois qui suivent la date de parution de l'arrêté de catastrophe naturelle.

Pensez à la franchise

La garantie catastrophe naturelle couvre les dégâts subis par les bâtiments, le mobilier ainsi que le matériel. Celle-ci couvre la réparation des dégâts eux-mêmes, mais prend également en charge le remboursement des frais de pompage et de déblaiement, ou encore ceux liés à la désinfection et au nettoyage de l'intérieur des bâtiments. Cependant, vous devrez vous acquitter d’une franchise légale de 380 € pour les habitations et biens à usage privé. Pour les dommages matériels aux biens à usage professionnel, celle-ci s’élève à 10 % du montant des dommages, avec un minimum de 1 140 €.

N’oubliez pas les frais annexes

Souvent oubliés par les sinistrés, les frais annexes, comme les frais de relogement provisoire ou les journées de travail perdues, peuvent être couverts par votre contrat multirisques habitation. Il est donc important de bien étudier toutes les clauses de vos contrats d'assurance et d'assistance et de réclamer, factures à l'appui, le remboursement de ces frais.

Les crues sont des évènements fréquents, et chaque année, des milliers de foyers se retrouvent pris par les eaux. Une inondation est un évènement traumatisant, mais vous devrez, aux toutes premières heures du sinistre, penser à la suite des évènements et accomplir toutes les démarches nécessaires à votre indemnisation.

Mis à jour le