5G et intelligence artificielle : quel avenir ?

Intelligence artificielle, IoT et 5G

La 5G sera la prochaine génération de réseau mobile, avec un débit extrêmement rapide, jusque là tout est clair mais qu'en est-il de son application ? Pablo Piantanida, chercheur détaché à l'un des plus grands laboratoires académiques du monde sur l'intelligence artificielle à Montréal a répondu à nos interrogations sur la 5G...

Une coexistence fondamentale entre 5G, intelligence artificielle et internet des objets (IoT)

La 5G sera environ de dix à cent fois plus rapide que la 4G, avec un temps de latence, autrement dit une réactivité des antennes réseau, très faible (quelques millisecondes) contre quelques secondes voire quelques minutes de nos jours. D'après Pablo Piantanida, l'application de la 5G n'aura d'utilité que si elle évolue en collaboration avec l'intelligence artificielle et l'IoT (internet des objets connectés). Il n'est d'ailleurs pas le seul à avoir ce point de vue, au MWC 2019 de Barcelone tous les avis des spécialistes allaient en ce sens.

  • Intelligence artificielle (A.I.) : si l'on s'en réfère à la stricte définition du dictionnaire Larousse, cette intelligence correspond à "l'ensemble des théories et des techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence humaine". L'intelligence artificielle naît pour la première fois dans les années 70 mais subit échec après échec. Les moyens technologiques pour la développer demeurent insuffisant et l'I.A. reste au stade du fantasme pendant des années. C'est en 2007 qu'elle va connaître un véritable boom avec l'apprentissage profond ou deep learning, la reconnaissance de la parole, la classification et la segmentation d'images ainsi que le traitement naturel du langage.

Dans l'esprit collectif, l'intelligence artificielle serait un monde où les robots pourraient arriver au niveau des êtres humains et échapper à leur contrôle. Nous n'en sommes pas encore là. On a pu observer les prémices de ce type d'intelligence chez Google, au sein des robots d'usines destinés à l'industrie 4.0 ou encore des smartphones actuels et des objets connectés commercialisés. Son but est de pouvoir réaliser des tâches simples à la place d'une personne. Un modèle de société qui va nous permettre un gain essentiel de temps.

  • L'internet des objets correspond aux appareils électroniques qui ont la capacité de se connecter à un réseau mobile et un réseau internet fibre afin d'échanger des informations. Le réseau est donc aussi partie intégrante de cet IoT. Ainsi, tous les smartphones (et non les téléphones portables basiques) en font partie, les montres connectées, la domotique (alarmes, système automatisé dans une maison), etc... Et bien sûr, tous les autres objets électroniques utilisés dans l'armée, la santé ou encore l'industrie. Ces appareils se multiplient.

Les objets connectés se dotent d'intelligence artificielle afin de réaliser des tâches de plus en plus nombreuses et complexes. La 5G représente si l'on peut dire le lien entre les deux afin qu'ils fonctionnent de manière optimale. Le temps de latence grâce à ce nouveau réseau jouera un rôle essentiel.

Découvrez également notre article sur l'eSIM . Celle-ci va jouer un rôle important dans la progession de l'IoT.

Télécoms, santé, sécurité : un large champ d'applications pour la 5G

La 5G se prépare à offrir à ses utilisateurs un spectre d'utlisations très large grâce à champ de création infini. Six domaines en seront les pirincipaux bénéficiaires : les télécommunications, la santé, la sécurité, l'éducation, le divertissement et les villes intelligentes (bâtiments et transports).

La 5G au coeur des télécommunications et du divertissement

Du côté des télecommunications et du divertissement destinés au grand public, Pablo Piantanida explique que la réalité virtuelle prendra une place majeure au sein des communications entre les individus. Par exemple, la communication comme dans Star Wars ne sera plus une fiction, il sera possible de parler à son interlocuteur présent sous la forme d'un hologramme sorti d'un smartphone. Les jeux vidéos deviendront encore plus réalistes, la 5G va permettre d'améliorer les intéractions en temps réel avec d'autres joueurs, dans un espace en perpétuelle évolution.

Une personne avec un casque de réalité virtuelle
La réalité virtuelle va se développer considérablement avec la 5G

Qu'est-ce qu'un hologramme ?L'hologramme est une photographie ou plus généralement une image statique ou mobile en 3D, suspendue dans les airs.

De manière moins extraordinaire mais tout aussi efficace, à l'heure où le streaming avec Netflix occupe un large espace dans l'univers collectif, le chargement des vidéos sera ultra-rapide. Le live va aussi considérablement se développer. A savoir qu'aujourd'hui, les chaînes d'informations envoient leurs images par satellites pour une retransmission en direct. Avec la 5G, ces chaînes pourront se servir d'un simple smartphone pour transmettre leurs informations en vidéos. Une utilisation similaire et individuelle pourra voir le jour via les applications mobile dédiées : imaginez les capacités décuplées grâce à la 5G d'Instagram, WhatsApp, Snapchat.

La 5G, les objets connectés et l'intelligence artificielle au service de la médecine

La 5G trouve aussi toute son utilité dans la médecine, qui s'est considérablement développée au cours des trente dernières années et "s'il y a un milieu qui doit encore gagner en temps et en efficacité, c'est bien celui de la santé" souligne Pablo Piantanida.

Image d'une opération chirurgicale
Avec la 5G, opérer quelqu'un à distance sera possible

La 5G permettra grâce à des outils connectés (smartphones compris) de prioriser les maux des patients et ainsi libérer de l'espace aux urgences et au sein des hopitaux. Les patients pourront être équipés de capteurs connectés à leurs smartphones, eux mêmes connectés aux appareils électroniques du personnel de santé pour déterminer leurs symptomes et établir un diagnostic rapide et le plus exact possible (grâce à ce fameux temps de latence minime).

La téléchirurgie - c'est-à-dire le fait d'opérer un patient à distance, deviendra une réalité. Ici, particulièrement la présence de l'intelligence artificielle et le temps de latence prendront une place essentielle, tout comme l'IoT car il n'y a pas de place pour l'erreur.

Pour les personnes âgées, il sera possible d'être suivi de chez soi sans la présence d'un(e) infirmiè(re). L'arrivée en maison de retraite pourra aussi être retardée. Divers accessoires et applications mobile devraient naître avec la 5G, destinés spécifiquement à la santé. A noter que certaines applications en 4G pour smartphones existent déjà et permettent de sauver des vies.

Sécurité, villes intelligentes et éducation : ces autres champs d'applications pour la 5G 

Photo d'une maquette de ville de ville intelligente
Une maquette de ville intelligente au MWC 2019 de Barcelone

La 5G détient aussi un fort potentiel d'exploitation autour de la sécurité, sur le plan individuel pour la protection des biens physiques personnels mais aussi au plan industriel et étatique. Au niveau sécuritaire, la 5G pourra permettre de contrer plus facilement les cyber-attaques, grâce à une meilleure réactivité. Les bâtiments publics comme les maisons et appartements pourront être équipés de systèmes connectés à la 5G afin de simplifier leur vie au quotidien : systèmes d'alarmes sophistiquées, préparation du café de manière autonome, réveil des enfants etc.

Côté transports, les voitures vont devenir autonomes, pourront être connectées entre elles ou éventuellement commandées à distance, seules ou grâce à un simple smartphone. Dans les domaines de l'éducation, la 5G, idéalement couplée à l'intelligence artificielle et à l'IoT pourra mutliplier les champs d'apprentissage, permettre aux gens de rattraper le retard accumulé pour certains cours, il sera également possible de suivre un cours à l'université comme si on y était grâce à la réalité virtuelle et aux hologrammes évoqués dans la partie précédente. Les enfants pourront aussi découvrir les merveilles de la nature grâce aux technologies développées, ils auront alors accès à beaucoup plus d'informations.

Pablo Piantanida précise que la plupart de ces technologies existent déjà mais elles attendaient patiemment un réseau capable de les porter, de les supporter et de les développer à grande échelle.

Les forfaits 5G au même prix que les forfaits 4G ?

Au niveau des télécommunications, la question que commencent à se poser légitimement les utilisateurs est de savoir si l'arrivée de la 5G chez les opérateurs aura un impact sur les forfaits mobile et internet (des box 5G existeront au même titre que les box 4G). Pablo Piantanida explique que l'installation de la 5G en Europe, dans la continuité de l'évolution des réseaux ne devrait pas avoir de répercussions sur le prix des offres ou alors celui-ci serait minime.

Mais compte tenu de la mise en place du réseau 5G qui nécessite de grands chantiers, les opérateurs réfléchissent à une autre manière de se rémunérer. Pour le chercheur, les opérateurs vont choisir un business model reposant sur le développement d'applications payantes compatibles avec la 5G. De plus, ces derniers, à savoir en France ; SFR, Orange, Bouygues Telecom et Free continueront  leurs partenariats avec des sociétés spécialisées dans le développement des objets connectés. Ces derniers travaillent sur la compatibilité de leurs appareils à la 5G et certains se sont déjà lancés dans l'aventure bien que cela soit prématuré pour l'instant.

Les smartphones 5G qui nécessitent une technologie spécifique sont bel et bien plus chers que les smartphones uniquement compatibles avec 4G et aux autres réseaux. Découvrez notre article pour savoir s'il est intéressant d'investir dans un smartphone 5G.

La 5G va nécessiter un temps d'adaptation comme tous les réseaux mais le but, comme l'ont précisé l'Arcep et le gouvernement à plusieurs reprises est que ce réseau soit accessible à tous, en tout cas pour les besoins essentiels. Tout ce qui touchera à la technologie de luxe risque encore d'être hors de portée pour la plupart des consommateurs.

5G et protection des données de la vie privée

Le dernier sujet évoqué avec Pablo Piantanida fut la mise en place de la 5G avec la protection des données de la vie privée. Autrement dit, la 5G est-elle compatible avec la protection des données de notre vie privée ? Avec la RGPD, ce thème est particulièrement défendu au sein de l'Union Européenne. Le chercheur a expliqué que les entreprises et les gouvernements travaillaient ensemble afin de bien garder en tête cette problématique et protéger les données des utilisateurs. Il n'y a donc "pas de raison que la 5G ne puisse pas cohabiter avec nos données personnelles, il faudra simplement être vigilent " conclut le chercheur. Et en effet, avec les problèmes de fuites de données découverts ces dernières années liés à Facebook, Google ou encore Samsung et Apple, les acteurs du numérique tout comme les gouvernements auront, on l'espère, compris la leçon.

Merci à Pablo Piantanida pour ses explications. Il est actuellement professeur et chercheur à Centrale-Supelec et au CNRS, détaché au laboratoire sur l'intelligence artificielle du Mila à Montreal. Pablo Piantanida est diplômé d'un master en mathématiques appliquées et docteur en théorie de l'information.

Pour continuer votre lecture, nous vous conseillons de lire cet article sur l'arrivée des smartphones pliables

Mise à jour le