Smartphone 5G : est-ce vraiment le moment de l'acheter ?

Au Mobile World Congress de Barcelone, les smartphones 5G faisaient partie des grandes annonces des constructeurs. Mais alors que la 5G ne sera pas déployée avant plusieurs années, est-il vraiment utile d'acheter un téléphone mobile compatible 5G ?

5G : un réseau encore loin d'être au point

C'est officiel : les smartphones 5G sont là. Les constructeurs sud-coréens Samsung (Galaxy S10) et LG, ainsi que les Chinois Huawei (Mate X), Xiaomi (Mi Mix 3) et Oppo ont tous annoncé de nouveaux téléphones compatibles avec la technologie 5G. Et s'ils font figure de précurseurs, il y a fort à parier que leurs concurrents ne tarderont pas à proposer leurs propres smartphones 5G. De quoi susciter l'intérêt des technophiles en manque de nouveautés. Pourtant, en France, le réseau est loin de suivre les ambitions des constructeurs.

technologie 5G

Le déploiement de la 5G dans l'Hexagone n'est en effet pas prévu pour tout de suite. Certes, de premiers tests ont eu lieu depuis 2017, menant notamment à l'adoption d'une norme provisoire fonctionnant via les réseaux 4G et LTE, appelée 5G NSA (de l'anglais non-stand alone). Celle-ci a tout de même permis aux constructeurs de lancer leurs premiers modèles compatibles 5G. Mais le déploiement de l'infrastructure propre (antennes, logiciels) ou 5G SA (pour stand alone) ne devrait pas intervenir avant encore plusieurs mois - au mieux.

Les opérateurs déplorent en effet de nombreux retards et freins à l'investissement dans cette technologie que beaucoup considèrent comme une rupture majeure. Et parmi eux : le délai d'attribution des fréquences et de l'appel d'offres par le gouvernement et l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), qui ne devrait pas être lancé avant l'automne 2019. Or à cette pérode, il est fort probable que certains opérateurs étrangers, aux Etats-Unis ou en Chine par exemple, commencent déjà à commercialiser des offres 5G.

En France, les premiers forfaits utilisant la 5G ne devraient pas arriver avant 2020. Mais quand bien même les offres compatibles 5G existeraient chez les opérateurs, il y a fort à parier qu'ils ne puissent en réalité pas exploiter cette technologie. Car le déploiement des infrastructures prendra plusieurs années, pendant lesquelles la couverture sera loin d'être optimale pour la majorité de la population.

D'après les estimations de l'ARCEP, il fauda même attendre 2025 pour que les grandes villes françaises soient couvertes en 5G. Pour les habitants des zones moins denses, ce délai devrait être encore plus long - et ce alors que certaines zones dites "blanches" ne captent à ce jour que peu ou pas la 4G.

Smartphones 5G : obsolètes avant l'heure ?

Alors faut-il tout de même se laisser tenter ? Cela dépendra de votre budget. Avec un prix compris entre 600€ pour le Xiaomi Mi Mix 3 et 2300€ pour le Huawei Mate X (qui est aussi l'un des premiers smartphones pliables), les smartphones 5G représentent ainsi un réel investissement. Et celui-ci pourrait s'avérer d'autant plus important que les consommateurs risquent de devoir remettre la main à la poche sous peu.

En effet, on considère généralement que la durée de vie moyenne d'un smartphone est de 3 à 4 ans : les smartphones 5G sortis en 2019 risquent donc d'être obsolètes d'ici au lancement effectif de la 5G dans les grandes villes françaises en 2025. En attendant, il n'y aura donc aucune différence réelle entre des smartphones 4G et 5G. Conclusion : mieux vaut attendre un peu pour s'offrir un smartphone 5G, le temps que les constructeurs revoient leurs prix à la baisse et que le réseau 5G se développe sur le territoire.

L'enjeu de la 5G pour les constructeurs de smartphones

Quel intérêt alors pour les constructeurs de se lancer aussi tôt sur le marché des smartphones 5G alors que la technologie est loin d'être une réalité ? En premier lieu, cela leur permet de montrer aux consommateurs qu'ils sont présents sur ce segment, voire de devenir une référence en la matière en étant reconnu comme des "pionniers".

Commercialiser un smartphone 5G bien avant la généralisation de cette technologie peut aussi représenter une bonne occasion pour les constructeurs de tester la réception de leurs produits par le marché. Ils pourront ainsi ajuster le tir et pivoter si nécessaire, afin d'optimiser leurs ventes le moment venu. Un boost qui serait particulièrement bienvenu, alors que les fabricants ont enregistré en 2018 une baisse de 4,1% sur le volume des ventes de smartphones. Ce ralentissement, même s'il reste mineur par rapport aux ventes globales, représente tout de même pour les constructeurs une perte de plusieurs milliards d'euros sur leur chiffre d'affaires.

Mise à jour le