5G : les Sud-Coréens sont les premiers à en profiter !

Corée du Sud et 5G

La Corée du Sud s'est imposée comme le premier pays au monde à disposer de la 5G sur son territoire, de manière officielle. Pour l'instant, treize villes du pays sont les heureuses bénéficiaires de ce réseau grâce aux trois principaux opérateurs locaux mais les forfaits s'adressent aux professionnels. Les autres pays suivent de leur côté...

La Corée du Sud : premier pays à commercialiser officiellement la 5G

La Corée du Sud commercialise pour la première fois la nouvelle génération de réseau mobile, 5G avant tout le monde. Le premier appel a été passé par l'opérateur sud-coréen SK Telecom et selon les informations rapportées par le quotidien les Echos, c'est le PDG lui-même, Park Jung-ho, qui a réalisé cette communication avec succès via un smartphone Samsung S10 version 5G. Celle-ci a été réalisée depuis un centre technique de la compagnie vers Séoul, la capitale.

Photo de la 5G lors des Jeux Olympiques de Pyeongchang
Des sportifs sud-coréens participants aux JO posent avec des représentants de KT Telecom et Intel à Pyeongchang. Crédit : Yonhap News

La société LG Uplus (compagnie de télécommunications appartenant au groupe LG) a elle aussi passé un appel 5G, vidéo cette fois via un PC portable connecté à un router 5G. L'opérateur KT, quant à lui, troisième plus important opérateur du pays, n'a pas pu effectuer de communications de ce type mais est le premier à proposer des "forfaits mobile 5G". Le tarif se situe autour de 40€/mois pour 10 Go de data 5G. A noter que si les contrats de communication en 5G commencent bel et bien à être commercialisés, ils sont pour l'instant destinés aux professionnels uniquement. L'ouverture au grand public devrait avoir lieu d'ici fin 2019, en parallèle du développement du réseau sur le territoire, en dehors des treize villes annoncées (dont Séoul).

Il n'est pas très surprenant que la Corée du Sud, à la pointe de la technologie dans l'électronique, soit le premier Etat à proprement parler à pouvoir lancer la vente de la 5G. Lors des Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, la ville avait servi de cobaye grandeur nature pour des tests réseaux réussis. A noter que Saint-Marin, micro Etat était le premier à accueillir la 5G en Europe.

Arrivée de la 5G : la Chine, les Etats-Unis et d'autres pays bientôt prêts

Les autres pays importants en lice dans la course à la 5G parviennent à se positionner. C'est le cas du plus grand opérateur américain Verizon, celui-ci a en effet déclaré que son réseau 5G serait disponible dès le 11 avril dans deux villes américaines : Minneapolis (dans le Minnesota) et Chicago (Illinois). Mais attention, cette mise en place de la 5G très probablement avant leurs concurrents chinois va avoir un coût. L'opérateur propose d'ores et déjà trois types de forfaits :

  • Go Unlimited à 85 dollars par mois avec comme son nom l'indique de la data 5G illimitée ;
  • Beyond Unlimited à 95 dollars par mois avec toujours de la data 5G illimitée mais une data de meilleure qualité encore plus rapide ;
  • Above Unlimited à 105 dollars par mois, idem que pour le Beyond unlimited mais de la data encore plus rapide et un temps de latence encore plus réduit.

Sans oublier qu'il faut coupler le forfait à un smartphone compatible. Plusieurs marques, après avoir présenté leur bijou technologique 5G au MWC 2019, devraient très bientôt les proposer au grand public en version 5G. C'est le cas du Huawei Mate X, du Samsung S10 ou encore du Motorola Z3 accompagné de l'accessoire MotoMod 5G, une coque spéciale permettant au smartphone de se connecter au réseau 5G, pour la modique somme de 350 dollars. La Chine et le Japon, également bien placés, multiplient les investissements et pourraient annoncer une arrivée imminente de la 5G.

L'Union européenne ralentie par des doutes sur la sécurité des réseaux 5G

Pendant ce temps dans l'Union Européenne, les pays se débattent par rapport à la sécurité des futures infrastructures 5G, raison pour laquelle celle-ci tarde à venir. La Commission européenne a d'ailleurs précisé fin mars, après avoir été mise sous pression vis-à-vis des doutes qui pèsent sur Huawei pour cause d'espionnage, qu'elle allait évaluer la crédibilité au niveau sécuritaire des réseaux 4G et des futures antennes 5G. En France, l'Assemblée nationale s'est décidée à tabler sur une proposition de loi, officiellement sur l'équipement des réseaux et la défense nationale, officieusement dite "loi Huawei". Pour en savoir plus, découvrez notre article sur ce sujet.

Pour en savoir plus sur la 5GNous vous conseillons de découvrir cet article illustré du point vue scientifique du chercheur au CNRS et professeur à l'école Centrale Supelec Pablo Piantanida sur l'avenir et les utilisations de la 5G.

Mise à jour le