5G et coronavirus : pourquoi des actes de sabotage se multiplient en Europe ?

5G et coronavirus

Divers actes de sabotage et de vandalisme ciblant des antennes-relais 5G ont eu lieu un peu partout en Europe depuis le début du confinement. Ces actes de vandalisme sont motivés par la croyance en des théories complotistes liant le développement de la 5G et la propagation du Covid-19. Selectra fait le point sur ces attaques.


Épidémie de coronavirus et 5G : des antennes téléphoniques attaquées en Europe

C'est en Angleterre que les actes de sabotage visant les antennes-relais et le secteur des télécoms ont commencé depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Les attaques contres des antennes téléphoniques sont d'abord apparues dans des villes comme Liverpool, Birmingham et Melling.

Les attaques se sont, par la suite, multipliées un peu partout dans le pays, touchant tout le Royaume-Uni avec des actes de sabotage aussi répertoriés en Irlande du Nord. Comme l'explique Mobile UK, le syndicat professionnel des opérateurs de télécommunications britanniques, au quotidien Le Monde : "Nous en sommes aujourd’hui à plus de cinquante tentatives d’incendie visant des antennes [...] Et nous avons également recensé plus de quatre-vingts agressions ou tentatives d’intimidation contre des employés des télécoms."

Ces attaques sont pour la plupart motivées par la croyance que l'apparition de l'épidémie de coronavirus et le développement de la 5G sont liées. Ces croyances sont ainsi alimentées par toutes sortes de théories complotistes plus ou moins farfelues.

Ces attaques ne concernent d'ailleurs plus seulement l'Angleterre et touchent aussi le Pays-Bas avec déjà 14 attaques recensées par le quotidien De Telegraaf dans des villes comme Rotterdam, Liessel ou Beesd entre autres. La ville de Pelt en Belgique a aussi vu une de ses antennes brûler, tout comme à Chypre dans la ville de Limassol où une antenne a été démolie par un groupe de personnes. L'ironie de ces dernières attaques en Belgique et à Chypre est que ces antennes saccagées n'étaient pas des antennes 5G.

La 5G responsable du Covid-19 et de tous les maux

Panneau OVNI

Les théories du complot ne sont pas nouvelles, même si elles se multiplient de plus en plus à l'ère d'internet et des fakes news. Les plus répandues dans les dernières décennies ont concerné l'attentat du 11 septembre des tours jumelles qui aurait été commandité par les États-Unis ou bien encore l'assassinat déguisé de Lady Di. Rien de nouveau alors que certains complotistes pensent encore que les Américains ne sont jamais allés sur la Lune.

En France, les premières théories du complot remontent aussi loin que durant l'époque de la Révolution. En 1798, l’Abbé Barruel voyait ainsi la Révolution française non pas comme une révolte populaire mais comme une conspiration menée par les francs-maçons et les Illuminati.

L'internet permet désormais de propager les informations rapidement, facilement et dans le monde entier. Les sites relayant des fake news copient d'ailleurs souvent l'apparence des médias traditionnels. L'arrivée de la 5G est devenue le nouvel terreau fertile des complotistes et la pandémie coronavirus provoque elle aussi une épidémie de théories complotistes.

Comme le relève le Monde, ces théories sont souvent fantaisistes et plus que farfelues. Elles ne manquent cependant pas d'inventivité sur le lien supposé entre le coronavirus et la nouvelle génération de réseau mobile :

Pour certains complotistes, le coronavirus est même une invention – un « écran de fumée » inventé par les gouvernements pour masquer le fait que c’est la 5G qui tue. La technologie est parfois aussi assimilée à un outil de contrôle mental ; dans d’autres cas, on explique que les applaudissements de 20 heures en l’honneur des soignants font partie du complot, et ont été « inventés par le gouvernement » pour masquer le bruit des tests d’antennes à la même heure.

Malheureusement, ces théories complotistes fantasques se traduisent désormais par des actes de vandalisme concrets en Europe durant le confinement. Ces théories conspirationnistes sont également souvent associées à une rhétorique antisémite et anti-vaccin. En ce qui concerne la 5G, les inquiétudes peuvent néanmoins se comprendre même s'il est bon de rappeler qu'aucune étude sérieuse n'a encore démontré sa nocivité. Pour répondre à vos interrogations, on vous invite à consulter notre article sur la 5G et ses effets sur la santé.

Mis à jour le
 
Bon plan
Exclusivité - Jusqu'au 31 juillet
Profitez d'une offre Box et Mobile négociée par Selectra
Offre Box Internet complète à partir de 16,99€/mois, avec forfait mobile en option

Voir l'offre