Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 73 72 73 00 Rappel gratuit

Installation chaudière gaz : les étapes et les prix pour la pose

Contrat d'entretien de chaudière avec Engie
Nos conseillers vous aident à souscrire un contrat d'entretien et une offre de gaz naturel adaptée.

L’installation d’une chaudière à gaz comprend la pose et la dépose de l’ancienne chaudière, ainsi que des travaux afférents. Souvent facturée sur le devis d’achat d’une chaudière gaz, cette prestation est un élément essentiel à prendre en compte tant par le niveau d’expertise requis et la dangerosité du combustible en question : le gaz naturel ou gaz propane. Du choix du chauffagiste aux travaux à entreprendre (tuyauterie, conduits d’évacuation etc), voici la check-list des éléments essentiels pour une installation chaudière gaz réussie !

Prix de l’installation d’une chaudière gaz ?

Si le prix d’achat d’une chaudière à gaz standard démarre en moyenne à 2500 € HT hors pose, il faut savoir que la facture totale – chaudière, pose et travaux d’installation compris – peut vite monter à 15 000 € HT ! En fonction du modèle de chaudière et des travaux à prévoir, les devis d’installation chaudière gaz seront compris entre 500 € et 1500 € HT. Le marché étant libre, les prix vont être différents d’un artisan chauffagiste à un autre. Il en sera de même d’un département à un autre. Faire jouer la concurrence et demander plusieurs devis vont ainsi permettre d’obtenir les meilleurs prix pour cette prestation de pose. En dehors du type de chaudière gaz et des travaux inhérents à l'installation, plusieurs autres critères vont jouer sur le prix de l’installation d’une chaudière à gaz.

Selon le modèle de chaudière

fonctionnement chaudiere classique

Le modèle de chaudière gaz - ainsi que la technologie qu’elle emploie – vont impacter le coût de la prestation du chauffagiste professionnel qui va s’occuper de la pose. Par exemple, deux grands types de chaudière à gaz existent : murale et au sol. La chaudière à gaz murale est plus compacte que la chaudière à gaz au sol, elle peut s’installer facilement sur un pan de mur dans une pièce alors que la chaudière au sol va demander souvent une pièce dédiée.

Il peut ainsi paraître évident que la chaudière gaz murale va demander moins de technicité et d’expertise qu’une chaudière à gaz au sol… A l’évidence seulement, car si on parle d’une installation de chaudière gaz à condensation murale et d’une chaudière à gaz au sol standard, alors le niveau d’expertise requis ne sera pas le même. Le modèle à condensation demande des réglages techniques minutieux plus importants que le modèle standard…. Et tout cela en respectant des consignes de sécurité strictes.

Toutefois, quel que soit le modèle de chaudière à gaz choisi, rien ne doit être laissé au hasard lorsque l’on envisage de changer de chaudière à gaz, le combustible étant particulièrement dangereux. C’est pour cela qu’il est fortement conseillé de faire appel à un artisan chauffagiste plombier pour l’installation de la chaudière à gaz.

Les travaux à prévoir

travaux installation chaudiere

A côté de l’installation proprement dite de la chaudière viennent se greffer des travaux liés au raccordement au gaz ou à la configuration du logement qui peut présenter des difficultés à la pose.

  • En effet, le chauffagiste qui va s’occuper de l’installation va devoir adapter le conduit d’évacuation des fumées de combustion – conduit cheminée, ventouse, tuyaux pvc - ou en installer s’il n’y en a pas ;
  • Il faudra également prévoir le raccordement au réseau des eaux usées dans le cas d'une installation de chaudière condensation au gaz. L'eau issue de la condensation étant particulièrement acide ;
  • Autre point de vigilance, la ventilation de la pièce où sera installée la chaudière à gaz. En effet, la ventilation doit être suffisante en raison du combustible particulièrement dangereux ;
  • Il sera peut-être aussi nécessaire d’entreprendre des travaux de raccordement importants en fonction des besoins énergétiques du foyer ; Notamment si la chaudière doit servir pour le chauffage et également pour l’eau chaude sanitaire (ajout d’un ballon d’eau chaude). De plus, en fonction de la technologie choisie - chaudière gaz à condensation ou chaudière gaz basse température - il faudra peut-être envisager de changer l’ensemble des radiateurs pour des modèles adaptés au type de chaudière ; Même si la chaudière à basse température fonctionne avec tout type de radiateur, il est préférable de choisir des radiateurs basse température pour une production optimale de la chaleur ;

Circuit chauffage central et autres critères

gaz chauffage

  • Il existe une condition sine qua none pour tout particulier qui envisage de remplacer sa chaudière à gaz : il faut que le logement dispose d’un système de chauffage central. Derrière cette condition évidente, il faudra surtout veiller au bon état du réseau de tuyauteries cheminant dans tout le logement. Car avec le temps, le système du chauffage central prend petit à petit des marques d’usure (corrosion des tuyaux, traces de boues). Cette prestation s’appelle le désembouage. Le chauffagiste va procéder au nettoyage la tuyauterie de l’installation des chauffages ;
  • Il existe plusieurs types de chaudière gaz : la chaudière au gaz naturel ou bien la chaudière au gaz propane GPL. Si sa commune d’habitation dispose du gaz naturel, le raccordement sera plus facile puisqu’il suffira de se brancher au réseau de gaz de sa commune. Au cas où il n’y a pas de gaz de ville de disponible, il reste la solution du gaz propane ou GPL, qui lui est disponible en citerne. A l’instar de la chaudière au fioul, il sera donc nécessaire d’avoir une cuve de stockage. Encore un point à garder en tête car cela va forcément signifier des frais supplémentaires !
  • Attention également à l’isolation thermique du logement car même si ces frais ne font pas partis du prix d’installation d’une chaudière gaz, ils peuvent fortement impactées la facture globale.
  • L’entretien de la chaudière demande aussi des frais obligatoires : le contrat de maintenance annuel de la chaudière à gaz est une obligation légale. Le gaz étant un combustible dangereux et source d’émissions de gaz à effet de serre, un bon entretien signifie une meilleure sécurité et des économies d’énergies à la clé. Le budget moyen estimé est entre 60€ et 180€ par an. Les prestataires sont principalement des fournisseurs d'énergie tels que Engie Home Service, Total Direct Energie et EDF via sa filiale CHAM ;

Pensez à la dépose de l’ancien appareil ! Un des points importants à intégrer sur le devis du chauffagiste est la dépose de l’ancienne chaudière. Soyez particulièrement vigilant sur ce point, sous peine de se retrouver avec l’ancien matériel sur les bras et devoir prendre à sa charge les frais d'enlèvement.

Les étapes de l’installation d’une chaudière gaz

technicien entretien chaudiere

Une fois décidé l’achat d’une chaudière gaz en remplacement de sa vieille chaudière, voici un récapitulatif des étapes d’installation effectuées par le professionnel chauffagiste :

  1. Fixation de la chaudière sur un mur – de préférence extérieur – dans le cas d’une chaudière à gaz murale. Ou installation dans une pièce dédiée pour la chaudière à gaz au sol ;
  2. Raccordement au système hydraulique avec branchement entre la chaudière et le circuit de chauffage ;
  3. Le chauffagiste procède ensuite au branchement de l’alimentation, souvent sur une ligne électrique dédiée ;
  4. L’étape suivante est le raccordement au gaz – réseau ou citerne ;
  5. Puis vient l’étape des divers éléments comme le robinet de vidange ou le raccordement au circuit d’eau sanitaire (eau froide, eau chaude) ;
  6. Raccordement au conduit d’évacuation des fumées de combustion (ventouse ou cheminée) ;
  7. Tests et mise en service ;
  8. Délivrance du certificat de conformité Qualigaz qui certifie de la mise en service dans les règles de l’art et normes de sécurité en vigueur ;

Où installer une chaudière gaz ?

En fonction du modèle et de la configuration des pièces du logement, plusieurs possibilités et obligations existent :

  • Choisir un mur extérieur et non une cloison légère pour une chaudière à gaz murale ;
  • Si possible, avoir une pièce dédiée pour la chaudière à gaz au sol ;
  • Quel que soit le modèle, la ventilation de la pièce doit être suffisante ;
  • Prévoir une hauteur sous plafond minimale, qui dépend du modèle de chaudière à gaz ;
  • Le mode d’évacuation des fumées de combustion peut déterminer aussi l’emplacement de la chaudière (conduit de cheminée ou ventouse) ;
  • Ne pas choisir la salle de bains pour l’installation d’un appareil de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire non étanche (arrêté du 5 octobre 2005, relatif aux appareils de chauffage ou de production d'eau chaude dans les salles de bains ou de douches) ;
  • Ne pas installer la chaudière à gaz trop loin des pièces à alimenter en eau chaude sanitaire. Il y a un risque que l'eau chaude mette du temps à arriver lorsque l'on prend sa douche. Au delà des économies d'eau certaines, on y gagne en confort de vie !

Faites appel à un professionnel agréé

Technicien devant citerne de gaz

Même si le recours à un professionnel chauffagiste n’est pas obligatoire en soi, il est tout de même vivement recommandé. Ne serait-ce que pour les points de sécurité et de technicité évoqués dans cet article. De plus, il est rappelé que l’installation d’une chaudière à gaz en bonne et due forme est conditionnée à l’obtention du certificat Qualiquaz. Certificat qui est réclamé par l’assurance habitation notamment.

De même, le remplacement de sa chaudière pour un modèle de chaudière à gaz hautes performances par un artisan chauffagiste Reconnu Garant de l’Environnement RGE peut être éligible aux aides financières de l’Etat au titre de la transition énergétique.

Mise à jour le