10 règles pour économiser l'énergie, l'Allemagne craint de ne pas passer l'hiver, le secteur des transports sommé de donner l'exemple

18/07/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Les Etats-Unis et la Corée du Sud pourraient s’allier afin de fournir plusieurs réacteurs à la Pologne. Paris et EDF pourraient par conséquent se retrouver fragilisés si un contrat semblable à celui d’Abou Dhabi en 2009 venait à être signé (la Corée avait emporté un contrat d'au moins 20 milliards de dollars auprès de Emirats, face au consortium français emmené par EDF, GDF, Areva et Total).
  • Alors que la Commission européenne a indiqué le 5 juillet dernier travailler sur une réforme du mode de calcul des tarifs de l'énergie, TotalEnergies, Engie et EDF plaident de leur côté en faveur d’un maintien du marché européen de l'énergie, avec cependant certaines évolutions. Notamment la possibilité de mettre en place des contrats de long terme afin de contenir la volatilité des prix.
  • Vendredi, le géant Allemand Uniper, au bord du gouffre, a annoncé n’avoir plus d’autre choix que de puiser dans ses réserves afin d’honorer ses engagements commerciaux. Ce faisant, le groupe a stoppé net le remplissage des stockages allemands pour passer l'hiver.
  • Dans une interview accordée au quotidien allemand Bild ce dimanche, Klaus Mueller, président de l'Agence fédérale des réseaux, a par ailleurs annoncé que les installations de stockage de gaz allemandes ne sont actuellement pas assez pleines pour passer l'hiver sans l'approvisionnement en gaz russe.

🐓 En France

  • “Le faible débit des cours d’eau entraîne une réduction de la production d’hydroélectricité. Craignant des ruptures sur le réseau électrique, l’Etat a accordé une dérogation à quatre centrales nucléaires afin qu’elles puissent continuer de fonctionner, malgré la canicule”.
  • Le président de la commission environnement du Parlement européen, Pascal Canfin, signe une tribune dans le Journal du Dimanche, dans laquelle il estime “nécessaire d’expliquer en quoi la sobriété énergétique contribue à notre indépendance stratégique, à la lutte contre la crise climatique, à la préservation de notre pouvoir d’achat” et déclare que “nous allons devoir traquer toute consommation superflue. L’Allemagne a déjà déclenché le "niveau d’alerte" et la Commission européenne proposera le 20 juillet un plan coordonné et solidaire de réduction de la consommation d’énergie”.
  • Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports a rappelé sur la plateau de FranceInfo - évoquant le plan de sobriété énergétique d’Emmanuel Macron - qu’il allait inviter les grands opérateurs du secteur du transport (opérateurs aériens, SNCF…) à donner l’exemple dès la fin de l’été, en adoptant des mesures supplémentaires afin d’accélérer les économies d’énergie.

☀️ Energies renouvelables

  • Le Slow Mill – 40, une turbine flottante exploitant l’énergie houlomotrice et développée par la start-up Slow Mill Sustainable Power devrait bientôt être déployé, après avoir fait l’objet d’une batterie de tests. Le programme a été soutenu par le gouvernement néerlandais.
  • La commission de l’Industrie européenne a adopté un objectif de 45 % d’énergies renouvelables d’ici à 2030 (elles représentent aujourd'hui seulement 22%), pour lutter contre les retombées de la guerre en Ukraine.

📈 Conso

  • Alors que face à la crise énergétique, l’ensemble des pays concernés tend à trouver des solutions adaptées, nombreux sont ceux qui rappellent le programme en 10 mesures publié il y a quelques mois par l'Agence internationale de l'énergie. À lui seul, il permettrait en quelques mois d'éviter à l'ensemble des pays développés de brûler 2,7 millions de barils par jour. Soit tout ce que consomme l'ensemble du parc automobile chinois (287 millions de véhicules). Rappel de ces points :
    1. Réduire la vitesse sur autoroute de 10 km/h ;
    2. Privilégier le télétravail à raison d’au moins 3j par semaine lorsque c’est possible ;
    3. Mettre en place des “dimanches sans voiture” ;
    4. Réduire le coût des transports en commun et motiver la micromobilité, la marche et le cyclisme ;
    5. Encourager un accès alternatif aux véhicules privés dans les grandes villes ;
    6. Développer le covoiturage et adopter de nouvelles pratiques afin d’économiser l’essence ;
    7. Encourager une conduite économe pour le transport de marchandises et les services de livraisons ;
    8. Solliciter le TGV et les trains de nuit plutôt que l’avion ;
    9. Eviter les voyages d’affaire par avion lorsque cela est possible ;
    10. Renforcer la présence des véhicules électriques.
    En savoir plus
Mis à jour le