Une nouvelle "giga-usine" solaire ?, La Norvège opposée au plafonnement des prix du gaz, Le PIB allemand en chute libre

13/09/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • “Les exportations de gaz de l'Azerbaïdjan vers l'Europe ont bondi de plus de 30% cette année, a annoncé lundi Bakou, devenu l'un des fournisseurs de substitution du Vieux Continent qui cherche à se passer de la Russie. L'Azerbaïdjan, pays du Caucase riche en hydrocarbures, a "livré 7,3 milliards de mètres cubes" de gaz à l'Europe au cours des huit premiers mois en 2022, a annoncé sur Twitter le ministre azerbaïdjanais de l'Énergie, Parviz Chahbazov”.
  • Alors que la majorité des pays européens souhaitent instaurer un plafonnement du prix des importations de gaz, afin d’alléger leur facture énergétique, la Norvège - premier pays fournisseur de l'Europe à la place de la Russie - s'oppose à cette décision, considérant qu’un prix maximal ne changera rien au problème fondamental, à savoir “qu'il y a trop peu de gaz en Europe”.
  • Selon une étude de l’institut IFO publiée hier, le Produit intérieur brut (PIB) de l’Allemagne devrait reculer de 0,3 % en 2023 sous le coup d’une inflation massive et du manque de gaz russe.
  • Les représentants de 24 pays africains appellent les pays développés à respecter leurs engagements financiers afin d’aider le continent à s’adapter au changement climatique en prévision de la Conférence mondiale de la COP27, prévue en Egypte en novembre, ont-ils annoncé dans un communiqué vendredi. “Nous exhortons les pays développés à tenir leurs promesses en matière de financement du climat et du développement, et à respecter leurs engagements de doubler les financements alloués à la transition écologique, en particulier pour l’Afrique”.

🐓 En France

  • Le Synasav, l’organisation professionnelle qui représente les experts de la maintenance a présenté aux pouvoirs publics un plan d’économie de consommation de 1,4 à 2,1 TWH, en réponse à l’annonce du président de la République du projet de “plan national de sobriété énergétique”. Au programme - entre autres - prise en charge des chaudières non entretenues, rappel des écogestes aux occupants des logements ou encore maintenance de tous les systèmes du logement (chauffage, production d’eau chaude sanitaire, ventilation, climatisation).
  • “La cour d'appel de Bordeaux a reconnu les torts d'EDF dans un jugement rendu le 9 septembre 2022. L'entreprise française est reconnue coupable de "fautes civiles" lors du rejet, en 2016, d'une quantité très importante de radioactivité à la centrale nucléaire de Golfech”. Six ans après, l’énergéticien a donc été condamné à indemniser 6 associations.
  • RTE a placé la sécurité d’approvisionnement en électricité en hiver sous vigilance particulière jusqu’en 2024. Dans le contexte d’incertitude lié à la crise énergétique, RTE présentera ses études prévisionnelles pour l’hiver prochain à l'occasion d'une conférence de presse ce mercredi 14 septembre”.
  • La grande distribution française juge les propositions de la Commission européenne en vue d’endiguer la hausse des prix de l’énergie insuffisantes. “Les propositions présentées par la Commission ne sont pas suffisantes pour endiguer le désastre économique d’un coût de l’électricité soumis aux aléas d’un marché devenu purement émotionnel et déconnecté de toute réalité physique”, ont estimé dans un communiqué Perifem, la fédération technique de la grande distribution française, et le CLEEE, une association de “grands consommateurs industriels et tertiaires français d’électricité et de gaz”.

☀️ Energies renouvelables

  • Pour contrer la souveraineté asiatique en matière de construction de panneaux photovoltaïques (9 des 10 premiers fabricants mondiaux sont chinois et sud-coréens), la start-up industrielle lyonnaise Carbon prépare un très ambitieux projet de giga-usine de 10.000 salariés qui produirait des panneaux solaires en France d'ici 2030. Pour Pascal Richard, PDG de Carbon, “nous ne pouvons plus être dépendants de la Chine pour un produit aussi stratégique”. L'investissement nécessaire pour ce projet totalement intégré doit s'établir à 1,3 milliard d'euros pour la première étape, “5 à 6 milliards” au total.
  • Le plus grand parc éolien offshore du monde à Hornsea 2 au Royaume-Uni est désormais “opérationnel”. Situé en mer du Nord, il s’étend sur 642km2 et est composé de 165 éoliennes de 8 MW pour une capacité cumulée supérieure à 1,3 GW.
Mis à jour le