Coup de boost pour les aides aux entreprises, Malgré les sanctions, la Russie touche le jackpot, Des cafards cyborgs télécommandés à l’énergie solaire

07/09/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • La Chine pourrait accroître ses capacités de construction de réacteurs d’ici l’année 2025. En effet, le pays qui poursuit un objectif de construction de 6 à 8 centrales par an pourrait porter ce dernier à 10 selon l’Association Chinoise de l’énergie nucléaire.
  • À l’instar du mouvement “don’t pay UK” lancé par les consommateurs britanniques acculés par la hausse des prix de l’énergie, c’est au tour des italiens d’engager un mouvement de contestation. En effet, des centaines de personnes ont mis le feu à leur facture d'énergie pour protester contre l'explosion des prix.
  • Selon un rapport du Centre for Research on Energy and Clean Air (CREA), un centre indépendant basé en Finlande, la Russie aurait engrangé pas moins de 158 milliards d'euros de revenus avec la vente de gaz et de pétrole lors des six premiers mois depuis le début de la guerre. Malgré un volume global des exportations en baisse depuis l'embargo occidental, l'envolée des prix du gaz permet à Moscou de compenser cette diminution.

🐓 En France

  • L’Hexagone réactive un gazoduc désaffecté de Moselle en vue d’envoyer 130GWh/jour de gaz à l’Allemagne, dans le cadre d’un accord énergétique dévoilé par Emmanuel Macron selon des responsables français.
  • Les ministres des Transports et de la Transition énergétique ont réuni ce mardi des dirigeants de grands acteurs des transports tels que le Groupe ADP, Air France-KLM, ou la SNCF. Le gouvernement fixe un objectif d’économie d’énergie de 10 % en deux ans. “Ce n’est pas forcément 10 % sur chacun des chapitres, c’est 10 % collectivement” a précisé Agnès Pannier-Runacher en ouverture de la réunion.
  • Depuis le lundi 5 septembre, plusieurs piscines ont pris la décision de rester fermées, face aux coûts de fonctionnement trop élevés du fait de la hausse des prix de l’énergie. Ce sont une trentaine d’établissements français qui sont pour l’heure concernés. Thierry Chaix, le patron du groupe Vert Marine a assuré que les abonnements souscrits avant la décision de fermeture seront remboursés.
  • “Le gouvernement a annoncé ce mardi un net assouplissement des conditions d'accès aux aides pour les entreprises qui souffrent de la hausse de leur facture de gaz et d'électricité, alors que le dispositif mis en place jusqu'à présent s'est soldé par un échec frappant [...] “Désormais toute entreprise - TPE, PME ou commerçant - qui perd de l'argent à cause de la hausse des prix du gaz et de l'électricité, même si c'est seulement sur un mois, sera compensée financièrement”, a affirmé le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, sur BFMTV”.

☀️ Energies renouvelables

  • Face à la proposition de taxe sur les superprofits dans le cadre de la crise énergétique évoquée aussi bien par la France que l’Allemagne, le secteur des énergies renouvelables s’inquiète. En effet, les premiers concernés par cette mesure pourraient bien être les opérateurs de champs d'éoliennes ou de panneaux photovoltaïques, pourtant pris à la gorge par la flambée des prix des matériaux de construction, bien qu’ils profitent actuellement de l'envolée des prix du MWh. Les principaux concernés craignent donc une mesure qui pourrait ralentir le développement des énergies renouvelables.
  • Comme l’ensemble des entreprises britanniques, Mercedes a fait les frais de la hausse des prix de l’énergie. Sa facture d’énergie aurait ainsi triplé en 2022, passant de 2 millions de livres sterling (2,3 millions d’euros) à 6 millions (6,9 millions d’euros). Par conséquent l’écurie a donc décidé “d’investir dans un parc solaire près de ses usines. Le projet n’en est qu’à sa phase préparatoire mais Mercedes espère disposer de cet outil à l’horizon 2024 si toutes les autorisations sont obtenues auprès des autorités locales”.

👾 Insolite

  • Et si on vous parle de cafards cyborgs télécommandés à l’énergie solaire ? Loin d’être le dernier pitch d’un blockbuster à venir, il s’agit bel et bien de la dernière innovation d’une équipe de l’Institut japonais RIKEN. Les cafards cyborgs ne sont pas une invention récente, en effet, de par leur petite taille, ces outils technologiques permettent entre autres de se faufiler au cœur de zones sinistrées afin d’y recueillir des données cruciales. Toutefois ces dispositifs possédaient jusqu’à présent une autonomie limitée. Afin de contourner ces limites, les scientifiques japonais ont ajouté de minuscules cellules solaires, leur conférant ainsi une autonomie accrue.
Mis à jour le