Ursula von der Leyen somme l'Europe de se préparer au pire, un nouveau terminal méthanier flottant au Havre, l'Allemagne, bientôt à cours de bière ?

02/08/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Hier, lundi 1er août, les exportations de gaz russe vers le nord-ouest de l'Europe par les trois principaux gazoducs ont vraisemblablement augmenté d’environ 4% par rapport à dimanche, pour atteindre l’équivalent de 68,6 millions de mètres cubes/jour, à en croire les données du gestionnaire de réseau (GRT).
  • Ce lundi, le gouvernement du Kosovo a proposé de déclarer l’état d'urgence énergétique durant 60 jours, afin d’affronter l'impact de la crise énergétique pendant l'hiver prochain. Si le Parlement kosovar doit encore approuver cette proposition, le gouvernement de coalition dirigé par le Premier ministre Albin Kurti devrait dores et déjà disposer de suffisamment de voix pour faire adopter cette mesure. Si toutes les précisions n’ont pas encore été apportées, les mesures devraient comprendre un soutien aux ménages pour se chauffer cet hiver, la limitation de la consommation électrique pour le minage de crypto-monnaies, le soutien au gestionnaire de réseau national Kostt et l'introduction de mesures d'économie d'énergie dans tous les bâtiments institutionnels publics.
  • Hier, dans une interview accordée au quotidien espagnol El Mundo, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, mis en garde l’Europe contre une montée en puissance de la crise énergétique : “La Russie a déjà arrêté tout ou une partie des livraisons de gaz à douze des États membres. Nous devons nous préparer au pire”.
  • La Bourse de New York a fini en baisse lundi, après une séance en dents de scie, pénalisée par la baisse des entreprises du secteur de l'énergie [...] Les prix du pétrole ont chuté en raison d'inquiétudes relatives à la demande, ce qui a pesé sur le secteur de l'énergie”.

🐓 En France

  • Les pouvoirs publics ont retenu le projet de terminal méthanier flottant de TotalEnergies - au large du Havre - comme nouveau point d'importation de gaz naturel liquéfié (GNL), a appris l'AFP auprès de la préfecture de la Seine-Maritime vendredi.
  • Au premier semestre, la France est le pays d’Europe ayant le plus augmenté ses importations de gaz naturel liquéfié. Selon les professionnels du secteur, l’objectif de stockage de gaz à 85 % au 1er novembre du gouvernement est “à portée de main”.

☀️ Energies renouvelables

  • Selon Greenunivers, “le gouvernement allemand a approuvé l’allocation de 177,5 Mds€ du budget fédéral entre 2023 et 2026 pour le fonds “Climat et Transformation”, évolution du fonds “Energie et Climat” visant à accompagner le pays dans sa transition énergétique et vers un affranchissement du gaz russe. Pour l’année 2023, sont mis à disposition 35,4 Mds€”.
  • Vendredi dernier, le gouvernement a annoncé le lancement d’un nouveau projet éolien Sud-Atlantique. Précisant que ce parc éolien offshore, prévu au large de l’île d’Oléron avait été éloigné des côtes de Charente-Maritime, afin de ne pas s’implanter au coeur d’un parc naturel marin.

👾 Insolite

  • Et si la pénurie d’énergie venait à priver l’Allemagne… de bière 🍺 ? C’est en tout cas ce que craignent les brasseurs du pays. “Sans gaz, les rayons des supermarchés restent vides”, a averti lundi la fédération des brasseurs, très dépendants du gaz, utilisé notamment lors du maltage, première étape dans la fabrication de cette boisson. Bon nombre de brasseries ont d’ailleurs augmenté leurs prix depuis l’invasion Russe, afin de combler la hausse des coûts de production.
Mis à jour le