Constructions neuves : quelles sont les énergies de chauffage les plus plébiscitées ?

chauffage maison neuve
Dans les constructions neuves, la source de chauffage la plus plébiscitée est la pompe à chaleur (PAC). Le gaz naturel reste en deuxième position.

Domexpo, spécialiste des villages de maisons témoins, a publié son baromètre 2020 mené par Caron Marketing. Il fait le point sur les énergies de chauffage préférées des ménages dans le cadre de la construction d'une maison neuve. Quel est le système de chauffage le plus plébiscité ? Selectra fait le point.


La pompe à chaleur (PAC), dispositif le plus installé

Aujourd'hui dans les maisons neuves, c'est la pompe à chaleur (PAC) qui apparait comme la plus utilisée. À elle seule, la PAC air/eau représente 36% des dispositifs de chauffage installés en France.

La pompe à chaleur, qu’elle soit utilisée seule ou en complément d’un autre type d’énergie, reste le moyen de chauffage le plus plébiscité en France et en Île-de-France, avec respectivement 66% et 64% des maisons individuelles neuves qui en sont équipées. Domexpo

Souvent, elle reste utilisée en complémentarité avec un autre système. 17% des constructions neuves associent pompe à chaleur et panneaux rayonnants.

Pourquoi un tel engouement des Français ? Car la pompe à chaleur est un moyen de chauffage économique et écologique. Comme le rappelle Daniel Lair-Lachapelle, le Président de Domexpo, "Cette solution présente de nombreux avantages : elle est notamment moins chère en consommation immédiate, plus respectueuse de l’environnement et ne nécessite qu’un seul abonnement électrique…".

Zoom sur le gaz naturel

Le gaz naturel est la seconde énergie la plus utilisée. Il représente 19% des installations dans les constructions neuves, soit une maison sur 5 environ.

gaz naturel maisons neuves

Comment expliquer cela ? Pour plusieurs raisons. Le gaz permet de :

D'autre part, les nouvelles chaudières à gaz, les chaudières à condensation, sont très performantes. Elles présentent parfois des rendements supérieurs à 100%. En effet, elles récupèrent la vapeur d'eau produite par la combustion du gaz pour la transformer en chaleur.

Ce que va changer la RE2020

La place du gaz est amenée à évoluer. En effet, la réglementation environnementale 2020 (RE2020) qui régit les normes de la construction de bâtiments en France souhaite interdire l'installation d'appareils au gaz dans les logements neufs. Le gaz est une énergie fossile et sa combustion entraine des émissions de CO2. Il participe donc à faire grimper le bilan carbone de la France.

Pour rappel, le secteur des bâtiments résidentiels et tertiaires représente 20% des émissions de gaz à effet de serre en France. C'est le deuxième poste le plus important de rejets de CO2 après les transports.

La RE2020 devrait entrer en vigueur à l'été 2021. En interdisant le raccordement au gaz naturel, elle souhaite engager les Français à se tourner vers les énergies renouvelables. Ainsi, les chaudières à gaz pourraient être remplacées par des appareils à bois, des pompes à chaleur ou du chauffage électrique alimenté par des panneaux solaires.

Spécialiste des maisons neuves, Domexpo semble mitigé sur la fin des chaudières à gaz. En effet, le gaz reste souvent une énergie de chauffage très abordable, notamment dans les zones les plus froides.

Si cette disposition se confirmait, cela aurait un impact non négligeable sur les budgets des ménages accédants les plus modestes car dans les régions climatiques du Nord de la France, la solution gaz reste à l’usage plus intéressante que l’électricité. Daniel Lair-Lachapelle, Président de Domexpo

Mis à jour le