“L’ambition de l’Agence ORE est vraiment de centraliser et faciliter l’accès à la donnée d’énergie”, Yves Fouquet, Directeur des opérations de l’Agence ORE.

Yves Fouquet

Crédit photo : Agence ORE, Romain Pichon-Sintes

L’Agence ORE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 2017 qui regroupe tous les distributeurs d'électricité et de gaz sur le territoire français (dont les département d’outre-mer). À l'origine, l'Agence a été créée par les distributeurs d'énergie afin de mettre en commun leurs compétences et des outils pour répondre au mieux à leurs missions de service public ainsi qu’à leurs engagements réglementaires. Au fil du temps, en complément d'une batterie de services numériques dédiés à ses membres, l'Agence ORE a développé des services d'open data et de datavisualisation pour mettre à disposition de tous les données des distributeurs au service de la transition énergétique dans les territoires. Yves Fouquet, Directeur des opérations, répond à quelques questions de l’équipe de Selectra.


L’Agence ORE en quelques mots

Pouvez-vous nous présenter en quelques lignes le projet d’open data que l’Agence a organisé ? Quel est l’intérêt d’un tel projet ?

Afin de faciliter à tous l’accès aux données agrégées multi-énergie, multi-distributeurs d'énergie sur tout le territoire français, l’Agence ORE a mis à disposition non seulement les jeux de données des distributeurs (consommation, production, acteurs et réseaux d’infrastructures…), mais aussi développé des datavisualisations pour faire parler les données d’énergie et pour faciliter l’analyse, la prise de décision des acteurs publics et privés. Enfin, l’Agence ORE a mis en place le premier site de référencement national de toutes les dataviz énergie, criblant plus de 450 datavisualisations produites par plus de 100 sociétés, territoires ou associations.

Quels sont les chiffres-clés à retenir de ce projet ?

  • 126 acteurs de la distribution (100% de la distribution française) ;
  • 30 jeux de données et 11 datavisualisations développées par l’Agence ORE ;
  • 1er portail de référencement en France de plus de 450 datavisualisations d’énergie.

L'équipe de l'Agence ORE

Pouvez-vous également nous parler des équipes qui travaillent au sein de l’Agence ?

L’équipe de l’Agence ORE est composée de six collaborateurs, mis à disposition par deux des membres, gestionnaires de réseaux d'énergie. Les compétences de l’équipe sont très variées : pilotage SI, mécanismes de marchés, expertises données d’énergie...

  • Yves Fouquet, directeur des opérations.
  • Aude de Touchet, directrice de projets, en charge des relations avec les partenaires, les acteurs nationaux et territoriaux et du développement des nouveaux services.
  • Ludovic Chaudier, chef de projets chargé de l'animation technique avec les membres et du développement de datavisualisations.
  • Sébastien Do, chef de projets expert données en charge des services open data.
  • Vivien Forgeau, chef de projets chargé des services liés aux mécanismes des marchés d'électricité et de gaz.
  • Isabelle Mbas, chargée de communication et des relations avec les membres et les autres parties prenantes.

Comprendre les missions de l'Agence ORE

Quand on visite votre site, on se croirait sur celui d’une startup : excellente maîtrise de la tech, gratuité, navigation ergonomique… c’est le mandat que vous ont donné les distributeurs à l’origine de l’agence ?

Même si certains nous qualifient de startup publique, nous nous différencions d’une startup de par notre statut d’association loi 1901 à but non lucratif.

Agence Ore

La donnée est un point-clé de la transition énergétique. Vous avez déjà publié une grande quantité de datasets. Pourriez-vous nous dévoiler votre ambition sur les prochaines années ?

L’ambition de l’Agence ORE est de centraliser et de faciliter l’accès à la donnée d’énergie. Pour cela, elle a non seulement mis à disposition les jeux de données multi-énergétiques (gaz et électricité) mais elle a surtout beaucoup investi dans le développement de datavisualisations pour faire parler ces données et permettre à des publics plus larges que celui des experts des jeux de données, d’analyser des phénomènes voire de prendre des décisions de politique énergétique.

Nous allons donc continuer à publier les données réglementaires opendata des distributeurs d’énergie, et dans ce domaine la réglementation sera au diapason de nos travaux. Nous allons aussi enrichir notre portefeuille de datavisualisations et la sortie cet été d’une datavisualisation qui va permettre de créer des rapports personnalisés sur un périmètre géographique ou énergétique choisi est un bon exemple des nouveaux services que nous allons mettre à disposition des territoires.

Le premier site de référencement des datavisualisations d’énergie en France que nous avons lancé en novembre 2021 va s’enrichir (notamment d’un forum très attendu où l'on pourra questionner des experts sur des interrogations que bon nombre de personnes se posent sur les données d’énergie). Les nouvelles datavisualisations qui se créent chaque jour dans les territoires y seront référencées au gré de leur publication.

Avez-vous un rôle sur la standardisation des systèmes d’information des gestionnaires de réseau de distribution français, prérequis à une véritable libéralisation des territoires gérés par des ELD* ?

Nous sommes aujourd’hui une association qui regroupe tous les distributeurs d’énergie gaz et électricité sur le territoire français, et travaillons pour les besoins et selon les demandes de nos membres. Une telle mission ne nous a pas été confiée à ce jour.

*ELD, Entreprises Locales de Distribution

Élaborez-vous vous-mêmes les datasets, ou viennent-ils systématiquement de sources externes ? Je pense à la liste des distributeurs par commune, qui doit être un casse-tête à actualiser à chaque fusion de communes.

Nous développons nos propres datavisualisations en partant généralement d’un besoin qui nous est remonté par un(des) membre(s) ou par un territoire. C’est le cas pour cette liste des distributeurs par commune qui est une datavisualisation très consultée. Les fusions entre communes sont effectivement sources d'attention récurrente. Le fait que ces datavisualisations vivent dans le temps est aussi un gage de leur intérêt.

Un mot du Directeur de l'Agence ORE

Pour terminer, parlons un peu de vous : quel a été votre parcours avant de rejoindre l’agence ORE ? Pourquoi vous être lancé dans cette aventure ? Qu’aimez-vous dans cette mission / de quoi êtes-vous le plus fier en tant que Directeur des Opérations de l’agence ORE ?

Après quelques années aux Etats-Unis où je travaillais pour le Département du Commerce à Washington, je suis rentré dans le groupe EDF. 25 ans plus tard, suite à de nombreux postes dans l’électricité et le gaz dans les infras IT, la cybersécurité et la production informatique, une opportunité m’a été proposée de prendre la direction de cette association, véritable « startup publique ». Passer de la gestion de plus de 200 agents et 800 prestataires, à 6 agents a sûrement été le changement le plus étonnant à vivre. Mais se retrouver à la tête d’une association de ce type, véritable petite entreprise où même si un socle existait, il restait tout à construire, à faire connaître, à reformer une nouvelle équipe a été un challenge passionnant depuis 2 ans.

Dans un contexte énergétique en pleine effervescence où la notion de transition énergétique/écologique prend tout son sens, avoir la possibilité de piloter, définir et porter une réelle offre de services pour les distributeurs d’énergie, et avoir les moyens d’offrir gratuitement de multiples services d’open data à destination des territoires et des multiples acteurs de l’énergie (comme ce qui est aujourd’hui proposé par l’Agence ORE), était un vrai challenge et est déjà un vrai succès après 2 ans.

Mis à jour le