DPE, mono-gestes… Voici les nouveautés de mai pour Ma Prime Rénov’

DPE, mono-gestes… Voici les nouveautés de mai pour Ma Prime Rénov’

Mis à jour le
min de lecture

Ma Prime Rénov’, aide majeure à la rénovation énergétique, va connaître plusieurs modifications à compter du 15 mai. DPE facultatif, grand retour des monos-gestes… Tour d’horizon des nouveautés prévues par décret.

Que ce soit par choix ou par contrainte, les Français se sont vite emparés du sujet de la rénovation énergétique, et en particulier les bailleurs propriétaires de passoires thermiques. Pour les aider dans cette démarche, l’Etat a instauré en 2020 le dispositif Ma Prime Rénov´. Versée et gérée par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), cette aide permet de financer une bonne partie des travaux indispensables à la rénovation énergétique.

Et à partir du 15 mai, une nouvelle version du dispositif fait son entrée. L’objectif : simplifier l’accès à cette prime pour relancer les chiffres de la rénovation énergétique, en chute libre ces derniers mois.

Les mono-gestes de nouveau éligibles

Au début de l’année 2024, le dispositif avait été recentré sur les rénovations énergétiques globales. Ce qui signifiait que pour bénéficier de Ma Prime Rénov’, il fallait alors combiner travaux d’isolation et installation d’un nouvel équipement de chauffage ou de production d’eau chaude.

Bonne nouvelle pour les propriétaires qui ne peuvent pas se permettre une rénovation globale : l'arrêté du 21 mars 2024 précise que les mono-gestes pourront à nouveau être intégrés à Ma Prime Rénov’. Pour rappel, les mono-gestes correspondent aux travaux portant sur un seul type de rénovation. Par exemple, un changement de chaudière, ou encore la simple isolation de fenêtres.

Autrement dit, il sera maintenant possible de réaliser des travaux d'isolation seuls, sans forcément avoir à changer tout le système de chauffage, et ce, quelle que soit l’étiquette énergétique du logement (oui, même les logements classés F et G, qui devaient initialement être exclus de cette mesure !).

🔎 Trouver un artisan qualifié

Cette nouveauté prend effet le 15 mai 2024. Les particuliers doivent donc attendre cette date pour déposer leur demande de travaux mono-gestes sur le site France Rénov’.

Fin du DPE obligatoire

Autre changement majeur : jusqu’au 31 décembre 2024, plus besoin de présenter un DPE (Diagnostic de performance énergétique) dans le cadre d’un parcours par geste. Une initiative des plus bienvenues, beaucoup ayant été découragés par la nécessité de joindre un tel document à leur dossier.

En revanche, la présentation d’un audit énergétique reste exigée pour les travaux de rénovation globale. Ce document permet notamment de déterminer les économies d'énergie prévues suite aux travaux.

🔎 Trouver un diagnostiqueur qualifié

Partager cet article !

  

Les articles "énergie" les plus lus