Retour gagnant pour Engie sur les courts de Roland Garros

Comme tous les ans, les internationaux de France de tennis ont débuté porte d'Auteuil. Cette année encore, personne ne devrait passer à côté ; retransmission TV et unes des principaux journaux, les deux prochaines semaines devraient être rythmées par les aces, reprises de volet et autres coups dont Nadal et ses collègues ont le secret.


GDF Suez cède sa place à Engie

Engie à Roland Garros

L'année dernière, GDF Suez avait fait son entrée dans les sponsors officiels du tournoi (avec BNP Paribas, Peugeot...). Le contrat signé entre les organisateurs et le groupe énergétique stipulait un engagement de 5 ans. C'est donc très logiquement que le petit logo GDF Suez, en forme de sourire, devait reprendre sa place le long des courts. Mais cette année, le fournisseur de gaz et d'électricité profite de l'importance médiatique de Roland Garros pour communiquer sur sa nouvelle image de marque. Le court Philippe Chatrier et les 19 autres stades arboreront le nouveau nom de l'entreprise : Engie.

Une communication internationale

C'est une aubaine pour le groupe qui vient de changer de nom. En effet, Engie est encore très mal connu du grand public, notamment en France, où il sera difficile de faire oublier GDF, fournisseur historique de gaz naturel. En tant que l'un des quatre tournois du grand chelem, Roland Garros bénéficie d'une couverture médiatique digne du Festival de Cannes. La compétition est rediffusée dans 191 pays et on s'attend à quelques 3 milliards de téléspectateurs. Parfait pour le groupe, qui est présent dans 70 pays et veut renforcer ses positions à l'international. 

Mis à jour le