Engie pourrait participer à la construction du gazoduc Nord Stream initiée par Gazprom

Engie a ouvert les négociations avec Gazprom pour rejoindre le groupe de financement du gazoduc Nord Stream, une semaine après l'entrée dans le groupement de l'allemand BASF.

Le géant du gaz russe Gazprom avait initié en juin dernier un projet d'extension du gazoduc Nord Stream qui relie la Russie à l'Allemagne en passant sous la mer Baltique. Un des gazoduc sera relié à la Grande-Bretagne, pour un coût de construction total de 9,9 milliards d'euros.

Engie, fournisseur historique de gaz naturel en France, pourrait rejoindre le groupement d'entreprises finançant le projet. Les discussions sont en cours entre Gazprom et Engie pour déterminer les conditions précises de l'accord. Aucune des deux parties n'a souhaiter commenter cette information.

Les conditions dans lesquelles Engie pourrait rejoindre (le groupe d'entreprises participant au projet) constituent un élément crucial.

une source proche du dossier
Mis à jour le