Incendies domestiques : Attention à vos smartphones !

Incendies domestiques causés par la surchauffe des chargeurs des téléphones portables.
Les smartphones inculpés dans plus de la moitié des incendies domestiques aux Pays-Bas.

Les assureurs néerlandais pointent du doigt les smartphones, les tablettes et les batteries portables. Ces équipements seraient à l’origine d’une majorité d’incendies domestiques dans les foyers des assurés. Aux Pays-Bas, le gouvernement a récemment interdit la vente d’une vingtaine de chargeurs d’appareils électroniques. Une actualité directement relayée par Les Echos suite à la publication d’un rapport de la fédération des assureurs néerlandais (VVV). Téléphones portables branchés toute la nuit, chargeurs contrefaits de mauvaise qualité… Retour sur les causes de ces incendies domestiques.

Première cause d’incendie : les smartphones branchés toute la nuit

Le rapport réalisé par la fédération des assureurs aux Pays-Bas (VVV) montre que les appareils électroniques et plus particulièrement les smartphones, seraient à l’origine de la moitié des incendies domestiques déclarés aux Pays-Bas.

Les smartphones déjà inculpés en ce qui concerne les accidents de vélos et de piétons du fait des personnes qui circulent les yeux rivés sur leurs écrans, cette fois-ci, ils sont mis en cause dans la proportion des incendies domestiques.

Pourquoi ? Les chargeurs de téléphone laissés branchés toute la nuit sont la cause principale des débuts d’incendies. En effet, les chargeurs chauffent toute la nuit et les risques de surchauffe sont alors présents. Un incendie peut alors se déclencher suite à l’embrasement du chargeur et des éléments inflammables se trouvant à sa portée (draps, coussins, rideaux, etc.)

Selon le rapport de VVV basé sur les données récoltées auprès des professionnels de l’assurance aux Pays-Bas : en 2016, 47 personnes ont trouvé la mort dans le royaume et 75 000 autres ont souffert de brûlures plus ou moins graves.

Le rapport ne concerne que les Pays-Bas pour l’instant, mais l’habitude des Français et des Européens de façon générale restent similaires et les chiffres en France pourraient le prouver !

Quels sont les principaux risques de la vie courante en France ?

En France, les incendies domestiques sont tellement importants qu'ils représentent l'un des principaux risques de la vie courante. (Source : ama.fr)

Un problème de contrefaçon ?

La contrefaçon des chargeurs des appareils électroniques est dans le collimateur des assureurs et du gouvernement néerlandais. Le rapport dénonce la mauvaise qualité de certains chargeurs dont la sûreté n’a jamais été certifiée. Le gouvernement néerlandais a déjà pris des mesures l’été dernier avec le ministère de l’Économie qui a interdit la vente de 24 modèles différents de chargeur distribués dans le pays. Certains modèles de chargeur avaient même été jugés dangereux d’utilisation avant leur mise en vente !

Une tendance à la hausse et des assureurs inquiets !

Pour rappel, le rapport met en évidence que la moitié des incendies domestiques au Pays-Bas proviennent de l’explosion ou de la surchauffe d’un appareil électronique dans les foyers. La plupart de ces déclenchements de feux se produisent la nuit lorsque les appareils restent en charge pendant des heures.

Malheureusement, cette tendance ne ferait qu’augmenter de plus en plus. Selon Richard Weurding, secrétaire général de la fédération des assureurs (VVV) : « cette tendance s’affiche même légèrement à la hausse ». Un rapport qui inquiète les assureurs néerlandais qui sont aujourd’hui totalement impuissants face à cette hausse des déclarations d’incendies domestiques.

Que faire en cas d’incendie domestique ?

Quelles sont les procédures à adopter face à un incendie domestique ?

Installations électriques défectueuses, feu de cheminée, feu de cuisine, embrasement d’un appareil électrique… Un incendie domestique se déclare toutes les deux minutes en France et 25% sont liés à un accident domestique. On est plus très loin des statistiques de nos voisins néerlandais.

Un incendie domestique ou une explosion est un accident majeur qui peut entraîner des dégâts très importants sur les plans matériels et corporels. En plus des dégâts des flammes, les fumées toxiques sont extrêmement nocives pour la santé des victimes dès les premières secondes.

Incendie : Les gestes qui sauvent VS tout ce qu’il ne faut pas faire

Les gestes qui sauvent :

  • Alertez les secours (appelez le 18) et donnez les informations adéquates
  • Alertez les occupants de la maison ou de l'immeuble
  • Essayez d'éteindre l'incendie avec les moyens en votre possession (couverture ou extincteur)
  • Évacuez la maison
  • Face à un feu de cuisine : fermez rapidement le four, coupez toutes les sources d’alimentation de chaleur, couvrez les poêles et casseroles avec un torchon trempé
  • Et surtout, restez calme !

Si le feu est trop important :

  • Ne jamais ouvrir une porte avant d'avoir vérifié si elle est chaude, toucher la porte avant de tenter de l'ouvrir et si elle est chaude, sortir par une autre issue si vous le pouvez
  • Une porte chaude peut signifier que le feu est de l'autre côté. Ramper sous la fumée et rester près du sol jusqu'à un lieu sûr si la pièce est remplie de fumée
  • Si les cheveux ou les vêtements de quelqu’un prennent feu, il faut étouffer les flammes avec une serviette, une couverture ou autre chose d'épais ou encore se rouler par terre pour étouffer les flammes
  • Donnez l'alerte et faites sortir tout le monde. Ne perdez pas de temps à habiller les enfants, enroulez-les plutôt dans leur couverture s'il fait froid
  • Appelez le 18 depuis un endroit sûr sans
  • Ne retournez jamais à l’intérieur d’un bâtiment en feu

Incendie : comment déclarer le sinistre auprès de son assureur ?

Quelle est la procédure pour déclarer un incendie domestique le plus rapidement possible ?

Victime d’un incendie domestique ? Une fois les mesures de sécurité mises en place, vous devez impérativement contacter votre assureur dans un délai de 5 jours ouvrés au maximum. Il est conseillé de contacter votre assureur directement par téléphone ou de déclarer en ligne le sinistre (si vous en avez la possibilité) pour enclencher la procédure le plus rapidement possible.

Par la suite, vous devrez transmettre votre dossier de déclaration par courrier recommandé avec accusé de réception. Votre dossier devra contenir le plus d’éléments de preuve possible pour justifier le montant des pertes totales (factures, devis, photographies, vidéos, etc.). De ce fait, il est important de ne rien jeter, car en fonction de la gravité de l’incendie, un expert pourra être mandaté par votre assureur pour observer l'ampleur des dégâts et définir le montant de l’indemnisation.

Incendie : comment percevoir son indemnisation ?

Une fois votre déclaration de sinistre validée et après étude de votre situation, l’assureur fixera le montant des indemnités qui vous seront versées.

Certains contrats multirisque habitation prévoient une clause dans les conditions de vente qui, en cas de défaut de détecteurs de fumée obligatoires, permet à l’assureur de refuser la prise en charge du sinistre.

Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision de votre assureur et le montant des indemnités, vous avez la possibilité de faire appel au service réclamation pour essayer de trouver un accord à l’amiable. Si l’opposition persiste, il faudra vous tourner vers le médiateur de la compagnie d’assurance.

Mise à jour le