Menu

Trottinettes électriques : les assurer est obligatoire et désormais possible avec Luko !

Consciente des réalités des nouveaux usages, l’assurtech Luko a décidé de lancer une offre couvrant les risques liés aux Nouveaux Véhicules électriques individuels.

L’assurtech Luko propose une offre d’assurances pour les hoverboards, gyropodes, mais aussi et surtout les trottinettes électriques, qui ont fait une entrée fracassante dans nos vies ces derniers mois. Alors doit-on assurer ces nouveaux moyens de locomotion, et que propose exactement Luko ?

devis assurance trottinette electrique

Assurance NVEI : hoverboard, trottinette, monowheel en 5'

Trouvez le meilleur contrat pour votre véhicule électrique individuel, directement en ligne !

Les Nouveaux Véhicules électriques individuels : au cœur de l’assurance

La multiplication des nouveaux moyens de transports motorisés, en particulier dans les villes, implique de nouveaux risques. Ainsi, les assureurs doivent trouver des moyens de couvrir toutes les situations qui peuvent être liées à leur utilisation.

En tête de ces nouveaux moyens de transport : les trottinettes électriques. Depuis quelques mois, il n’est pas rare de croiser des personnes s’en servant pour se déplacer. Avec cette utilisation croissante des trottinettes électriques vient aussi l’augmentation des accidents. Une situation confirmée par des chiffres récents dévoilés par le journal Le Parisien : une hausse de 23 % des accidents a été enregistrée en un an (2016 - 2017), soit 284 personnes blessées et 5 personnes tuées en trottinette ou se déplaçant en rollers. Des données non négligeables pour les compagnies d’assurances.

Les citadins sont les plus concernés, plus particulièrement en Île-de-France, où 49 personnes ont été blessées dues à leur utilisation d’une trottinette électrique depuis le début de l’année 2018. Celles-ci pouvant atteindre les 25 km/h, elles peuvent entrer en collision avec d’autres véhicules. Des chiffres rapportés par l’assureur Luko, spécialiste de ces Nouveaux Véhicules électriques individuels – aussi appelés NVEI. Son arrivée récente sur le marché des assurances pour ce type de transports traduit le besoin de couvertures spécifiques et de contrats d’assurance adaptés aux nouveaux usages. Depuis octobre 2018, Luko propose d’assurer sa trottinette électrique à petit prix.

Trottinettes électriques : la sécurité avant toutCela peut paraître logique, mais l’utilisation d’une trottinette électrique demande aux personnes de prendre des mesures afin de se protéger. Si cela n’est pas obligatoire, il est fortement conseillé de porter un casque. Cela peut aussi faire toute la différence en cas d’accident si une utilisatrice ou un utilisateur souhaite faire marcher son assurance.

Luko : quelle assurance pour la trottinette électrique ?

Obtenez votre devis en ligne en 5' et 100% gratuit Assurez votre trottinette, hoverboard, monowheel grâce à une assurance NVEI (Nouveaux Véhicules Electriques Individuels). Faites votre demande de devis en ligne en quelques minutes.
Je demande mon devis en ligne

Comme le rappelle la Fédération française de l’Assurance – ou FDA, « les engins de déplacement personnel (EDP) motorisés sont soumis à la même obligation d’assurance de responsabilité civile que les véhicules motorisés tels que les motos ou les voitures. Cette assurance de responsabilité civile couvre les dommages que vous puissiez occasionner, par exemple, les blessures d’un piéton que vous percutez ou les dégâts que vous causez à un véhicule (autre EDP, vélo, auto...). Pour être en règle avec l’obligation légale d’assurance, il faut donc impérativement déclarer l’utilisation de son engin motorisé à son assureur ». En clair : assurer sa trottinette électrique est théoriquement obligatoire, même si la loi n’est pas encore à jour quant aux nouvelles pratiques qui sont liées à ces engins.

trottinette

Et c’est justement ce décalage entre législations, assurances et usages que tente de rééquilibrer l’offre de Luko. À ce jour, aucun des contrats d’assurance classiques ne couvre réellement les trottinettes électriques. Son offre 100 % digitale et collaborative propose donc une assurance adéquate, en abonnement mensuel, dont le prix varie en fonction des besoins et à partir de 8 € par mois. Celle-ci couvre :

  • La responsabilité civile,
  • La défense pénale,
  • Les dommages corporels.

En option, l’assurance Luko propose aussi de prendre en charge les dommages matériels et le vol.

Pour Raphaël Vullierme, le cofondateur de Luko, l’élaboration de cette offre et cette démarche coulaient de source : « cet été, lors du lancement de notre offre d’assurance habitation, nous avons pris le temps de dialoguer avec nos premiers inscrit afin de mieux comprendre leurs besoins pour pouvoir mieux les assurer. Beaucoup utilisent des trottinettes et des NVEI et ont évoqué le besoin d’assurer leur personne et ce mode de transport, dans un contexte où le nombre d’accidents explose. Comme nous voyons que les pouvoirs publics ne réagissent pas assez vite, nous avons décidé d’agir et de lancer cette nouvelle offre trottinette pour encadrer et sécuriser cette pratique toujours plus populaire », a-t-il précisé dans le communiqué de presse officiel de la start-up.

Luko, l’assurtech connectée qui monteLa start-up parisienne Luko, fondée en 2016 par Raphaël Vullierme et Benoît Bourdel, est une compagnie d’assurances pas comme les autres. Son fonctionnement dépend en grande partie de l’intelligence artificielle, au cœur de son modèle. Luko, c’est un peu la rencontre improbable du secteur des assurances et de la domotique. Une entreprise dans l’air du temps, qui tente de s’adapter aux demandes concrètes de ses potentiels clients.

Mise à jour le