Achat groupé mutuelle santé Selectra Familles de FranceAchat groupé mutuelle santé Selectra Familles de France

Achat Groupé Mutuelle Santé

Obtenez -10% à vie sur votre prime d'assurance santé. Jusqu'à -28% pour les profils retraités !

Marché de l’art : l’assurance d’Arte Generali arrive bientôt en France

Marché de l’art : l’assurance d’Arte Generali arrive bientôt en France

Près d’un an après le lancement à l’étranger d’Arte Generali, une offre assurantielle à destination des collectionneurs d’art, Generali a annoncé son arrivée en France dès le mois de novembre 2020. Que propose-t-elle exactement ? Et à qui s’adresse cette assurance très spécifique ? On vous explique tout.


  • En bref : Assurer les œuvres d’art en France : un lancement automnal pour Arte Generali
  • Arte Generali est une offre assurantielle lancée en 2019 et dédiée au marché de l’art. Elle permet de protéger les œuvres d’art et les biens de valeurs ;
  • Elle a d’abord été déployée en Allemagne, puis dans l’Union européenne, et le but semble être de progressivement la commercialiser dans différents pays à travers le monde ;
  • Un an après son lancement, Arte Generali arrivera en France le 16 novembre 2020 ;
  • L’offre recourt à l’innovation technologique, et notamment à la blockchain, afin d’accompagner ses clients – particuliers et institutions – ;
  • L’assurance d’Arte Generali semble répondre à un besoin au cœur d’un marché potentiellement porteur.

Arte Generali : l’offre d'assurance destinée aux collectionneurs d’art

En 2019, l’Italien Generali lançait Arte Generali, une solution assurantielle dédiée aux œuvres d’art. À l’époque, l’assureur avait annoncé ses ambitions : devenir « l’un des trois principaux acteurs sur le segment dans les cinq prochaines années», et ce à l’international. De fait, le public visé est très spécifique, puisque l’offre concerne essentiellement les personnes possédant des objets de valeur – bijoux, montres, mobilier –, ainsi que les collectionneurs d’art. Les services proposés vont de la restauration à l’emballage en passant par le transport et le stockage des objets. De plus, Generali Concierge Services met aussi à disposition des services d’assistance et de conciergerie. Depuis son lancement, les particuliers ne sont plus les seuls à pouvoir souscrire à ce contrat, puisque la couverture assurantielle est également disponible pour les institutions et entreprises. Afin de se distinguer de ses concurrents, Generali avait mis l’accent sur l’aspect innovant de son offre, usant d’« une technologie à l’avant-garde ».

L’assurance d’Arte Generali, basée à Munich, a dans un premier temps été déployée en Allemagne à destination de collectionneurs privés, mais le but était de la rendre disponible aux institutions culturelles, et dans divers pays dans le monde entier : Autriche, Émirats Arabes-Unis, Espagne, France, Hong Kong et Italie. Son déploiement s’inscrit dans le « plan stratégique Generali 2021 », et était évoqué comme une « une des étapes importantes » de ce plan.

assurance oeuvre d'art

Pratiquement un an après le lancement d’Arte Generali, l’assureur italien a annoncé de nouvelles choses pour son offre assurantielle dédiée aux œuvres d’art, et notamment son lancement en France. Dans un communiqué de presse officiel, il développe les avantages de sa couverture, qui se veut être « une offre de service innovante et sur mesure permettant d’assurer, de préserver et d’optimiser la gestion de leurs œuvres d’art ». Cette offre de service repose sur la technologie, laquelle vient peaufiner toujours plus l’assurance très spéciale de Generali.

Le marché de l’art : une aubaine pour le secteur assurantiel ?Dans son communiqué, Generali précise que les collections d’art sont estimées à plus de 500 000 euros. Toujours selon les informations relayées par l’assureur, en France, « 70 à 80 % des collections d’art seraient pas ou seraient sous-assurées ». Le marché que représentent leurs propriétaires est donc important.

Arte Generali : une offre cohérente avec la philosophie entrepreneuriale de son créateur

Dès le 16 novembre 2020, Arte Generali arrivera en France. L’offre s’accompagne d’une application mobile intégrant la technologie blockchain de la startup Monuma, afin de réaliser l’expertise d’œuvres d’art à distance. La blockchain permet de transmettre et stocker des données de manière sécurisée et décentralisée – c’est-à-dire qu’elle ne repose pas sur un unique centre de contrôle. Cette technologie est de plus en plus utilisée dans le secteur assurantiel, permettant potentiellement de « définir de nouvelles approches de souscriptions aux offres d’assurance, de gestion des contrats et des sinistres via l’associations de smart contracts avec l’Internet des objets, ou encore faciliter l’arrivée de nouveaux acteurs et l’émergence de nouveaux marchés », précise le cabinet d’audit PwC France dans une étude réalisée en 2017. À noter qu’à l’époque, si 56% des assureurs interrogés disaient reconnaître le potentiel de la blockchain, pratiquement autant (57%) affirmaient également ne pas savoir aborder le sujet et donc, profiter de cette opportunité pour leurs offres.

Le recours à cette technologie est relativement récent dans le secteur assurantiel, et vient bouleverser le modèle des offres lui-même. Concrètement, pour Arte Generali, cela permet de proposer à ses clients une évaluation de la valeur de leurs biens à distance grâce à l’élaboration d’« une galerie d’œuvres virtuelle ». La plate-forme a d’abord notamment été rendue disponible en Allemagne et aux Émirats Arabes-Unis. Elle sera lancée en France puis, plus tard, en Italie.

assurance oeuvre d'art
Le marché de l’assurance destinée aux collectionneurs d’œuvres d’art a-t-il un avenir en France ?

Pour Generali, l’enjeu principal semble résider dans la diversification de son offre assurantielle. « Nous élargissons ainsi notre offre auprès d’une clientèle haut de gamme en s’appuyant sur notre expertise », précise Régis Lemarchand, membre du Comité exécutif de Generali. Existant depuis le 19e siècle, Generali est l’un des plus anciens assureurs à l’international et aussi l’un des leaders du marché. Il est particulièrement connu pour ses offres d’assurance habitation, disponibles dans de nombreux pays. Ainsi, son « ambition de protéger et de promouvoir le patrimoine » s’inscrit dans la continuité de sa philosophie. Son engagement dans la préservation du patrimoine culturel est connu, puisque Generali possède non seulement de nombreux bâtiments historiques, mais travaille également à leur rénovation. L’assureur est aussi engagé dans le mécénat culturel depuis plusieurs années.

Qui est la start-up Monuma ?Monuma est une start-up parisienne labellisée French Tech Culture et spécialisée dans l’art et les outils numériques. Elle recourt au système de la blockchain pour sa solution d’expertise à distance, celle-là même utilisée par Arte Generali pour son offre assurantielle.

Mis à jour le