Connexion WiFi, hotspot et amplificateur : tout comprendre au réseau sans fil

Le WiFi est un système permettant la connexion sans fil entre un appareil informatique (ordinateur, tablette, smartphone,...) à Internet via la transmission d’ondes radioélectriques. Apparue dès 1997, cette technologie fait aujourd’hui partie du quotidien de millions de Français. Aéroports, cafés ou encore trains, le WiFi est désormais présent dans de plus en plus de lieux publics. Pour en savoir plus sur ce système, découvrez notre guide complet !

  • L'essentiel :
  • Le WiFi permet de connecter un appareil informatique à Internet ou à un autre appareil sans fil.
  • Lors d'une connexion WiFi, les données sont transmises via les radiofréquences vers un routeur.
  • Toutes les box Internet sont compatibles avec le WiFi. Pour souscrire une offre, appelez Selectra au 09 75 18 33 47 ou demandez à être rappelé gratuitement.
  • La principale alternative au WiFi est le Li-Fi, mais elle n'est pas encore disponible pour les particuliers.

Qu'est-ce-que le WiFi ?

Le WiFi : définition

Le WiFi (de l’anglais Wireless Fidelity) est une technologie qui permet la connexion sans fil entre un appareil informatique et Internet, ainsi qu’entre plusieurs appareils entre eux (par exemple, entre un ordinateur et une imprimante). Les données sont transmises en haut-débit grâce aux ondes radioélectriques. Le réseau WiFi est régi par les normes du groupe IEEE 802.11, un ensemble de standards internationaux utilisés pour la communication sans fil.

L’appellation WiFi est en réalité une marque déposée qui, à l’origine, désignait le nom de la certification donnée par la WI-FI Alliance, anciennement WECA (Wireless Ethernet Compatibility Alliance). Plus simple à retenir, le nom WiFi est désormais aussi utilisé dans la vie de tous les jours pour désigner la norme IEEE 802.11. Dans certains pays, comme l’Allemagne ou les Etats-Unis, le terme WLAN (Wireless Local Area Network) est aussi employé.

A quoi sert le WiFi ?

Le WiFi permet de connecter un appareil à Internet ou à un autre appareil sans fil. L’un des principaux avantages est de pouvoir offrir aux usagers une plus grande mobilité. Grâce au WiFi, plus besoin d’être connecté à un câble pour avoir accès à Internet. Il est possible de se déplacer en toute liberté partout dans la zone couverte.

Comment marche le WiFi ?

connexion WiFi

Pour qu’une connexion WiFi fonctionne, il est nécessaire d’avoir un routeur et un appareil (ordinateur, smartphone,...) équipé d’un adaptateur réseau sans fil qui va convertir les données envoyées en un signal radio. Ces dernières seront ensuite transmises au routeur grâce à une antenne radio.

Lors d’une connexion WiFi, les données sont transmises de façon bidirectionnelle, c’est-à-dire de l’appareil équipé vers le routeur, mais aussi d’Internet vers le routeur. Dans le second cas de figure, c’est l’adaptateur sans fil de l’appareil qui va réceptionner les données.

La communication sans fil s’établit via les ondes radioélectriques. Pour profiter d’un WiFi de bonne qualité, l’idéal serait de ne pas avoir d’autres appareils électriques émettant des ondes afin d’éviter les interférences. Plus le récepteur et l’émetteur sont proches, plus le débit sera rapide.

Si vous possédez une box Internet, vous n'aurez aucune démarche à effectuer pour utiliser le WiFi. Une fois ce dernier activé, vous pourrez vous connecter et commencer à profiter d'Internet sans fil. Toutes les box vendues par les principaux opérateurs sont équipées d'une carte WiFi. Si vous êtes à la recherche d'une box Internet, les conseillers de Selectra peuvent vous aider à choisir l'abonnement le plus adapté à vos besoins parmi les offres partenaires. Appelez le 09 75 18 33 47 ou demandez à être rappelé gratuitement.

Le réseau WiFi peut s'établir de différentes manières. Il existe, d'ailleurs, différents modes:

  • Le mode “infrastructure” qui est souvent utilisé dans les grandes entreprises. Il permet de connecter les ordinateurs équipés d’une carte WiFi entre eux via un ou plusieurs points d’accès.
  • Le mode “Ad hoc” qui permet de connecter directement entre eux des appareils équipés d’une carte WiFi sans passer par un matériel tiers comme un point d’accès.
  • Le mode “Pont” permet de connecter un ou plusieurs points d’accès entre eux pour étendre un réseau.
  • Le mode “répéteur” permet de répéter un signal WiFi plus loin afin qu’une zone non couverte puisse l’être.

Risque des radiofréquences Les radiofréquences sont-elles dangereuses pour la sante ? C’est la question qui a suscité beaucoup de débats ces dernières années. En mai 2011, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a classé le WiFi parmi les éléments cancérigènes du groupe 2B, c’est-à-dire potentiellement cancérigène pour l’Homme.

Les différentes normes WiFi

Depuis 1997, les normes 802.11 ont été améliorées à plusieurs reprises. Ces améliorations sont considérées comme étant des amendements au standard initial. Parmi les principaux protocoles, on retrouve :

  • le protocole 802.11b permet un débit théorique allant jusqu'à 11 Mbits par seconde.
  • le protocole 802.11g permet un débit théorique de 54 Mbits par seconde et utilise une bande de fréquences de 2,4 GHz.
  • Le protocole 802.11n permet un débit théorique de 300 Mbits par seconde et passe par une bande de fréquence de 2m4 GHz et/ou 5 GHz.
  • La norme 802.11ac utilise une bande de fréquences entre 5,15 et 5,875 GHz et permet un débit théorique de 1,3 Gbits par seconde. C’est actuellement le protocole le plus rapide qu’il existe. Il est installé sur de nombreux appareils comme les iPhone 6, 7, 8 et X, mais aussi les derniers Samsung Galaxy ou encore l’Honor 8.
  • La norme 802.11ad qui utilise la bande de fréquence 60 GHz et est, par conséquent, non compatible avec les normes précédente.
  • La norme 802.11ah sortie en mai 2017 et qui utilise une bande de fréquence de 0,9 GHz.

Vers la fin de l’année 2018, la norme 802.11ax devrait être mise en place. Elle permettra un débit théorique atteignant les 10,53 Gbits par seconde.

Les normes WiFi utilisées par les box internet

Les normes WiFi accessibles aux particuliers sont les normes a/b/g/n/ac. La plupart des box internet sont compatibles avec les normes 802.11b/g/n. C’est notamment le cas de la Bbox de Bouygues Telecom. Certaines, comme la Livebox 4 d’Orange, sont aussi compatibles avec la norme WiFi la plus récente, c’est-à-dire la norme 802.11ac. Chez SFR, tout dépend du modèle que vous possédez. Il est toujours possible de le savoir en demandant à votre opérateur ou en vous rendant sur le site web de la WiFi alliance. Si vous avez envie de souscrire une box Internet compatible avec la norme WiFi la plus récente, les conseillers de Selectra peuvent vous aider dans vos démarches. Appelez le 09 75 18 33 47 ou demandez à être rappeler gratuitement.

Récapitulatif des normes compatibles avec la plupart des box internet

Normes wifi Bande de fréquences Portée moyenne du wifi (intérieur) Vitesse max. de transmission théorique
802.11 b 2,4 GHz environ 35 mètres 11 Mbits/s
802.11 g 2,4 GHz environ 35 mètres 54 Mbits/s
802.11 n 2,4 GHz / 5 GHz environ 50 mètres 450 Mbits/s
802.11 ac 5 GHz environ 20 mètres 1 732 Mbits/s

Les avantages et les inconvénients du WiFi

En plus d’offrir une certaine mobilité aux usagers, le WiFi offre de nombreux avantages comme son prix abordable, sa facilité d’installation ou encore sa souplesse d’utilisation. Il est notamment possible d’étendre sa zone de connexion, grâce à des répéteurs WiFi.

En revanche, le WiFi présente aussi quelques inconvénients. Ce type de connexion est notamment plus enclin aux piratages, car il n’y pas besoin de branchements pour se connecter. Il est donc nécessaire de bien sécuriser son réseau WiFi pour éviter la présence d’intrus. Autres inconvénients : de nombreux éléments (comme la présence de d’autres appareils électriques) peuvent faire faiblir la qualité du signal WiFi et les débits sont facilement ralentis en cas de gros obstacles (murs, étages, etc,...).

Zoom sur les hotspots WiFi en France

Hotspot WiFi gratuit

D'après une étude réalisée par le cabinet Marevedis Rethink, en 2014, la France était le pays comptant le plus de hotspots WiFi. Ces derniers se sont multipliés au fil des années. Si aujourd’hui la France s’est fait rattraper par les Etats-Unis et la Chine, elle n’en reste pas moins l’un des pays du monde les plus connectés. Les bornes WiFi, aussi appelées hotspots, sont des points d’accès au réseau sans fil WiFi. Souvent gratuits, les hotspots se trouvent généralement dans les lieux publics comme les trains, les gares, les hôtels ou encore les aéroports.

SFR, Bouygues Telecom, Free ou encore Orange possèdent tous des hotspots disposés partout en France. Pour vous connecter, il vous suffira d’avoir des identifiants chez l’opérateur. Par exemple, si vous êtes client chez SFR, vous aurez la possibilité de vous connecter gratuitement à n’importe quel hotspot SFR en entrant vos identifiants personnels.

Sur le site internet d’Orange, il est possible de retrouver la liste de tous les hotspots WiFi de l’opérateur en France métropolitaine.

Conseils pour optimiser sa connexion WiFi

Changer de canal WiFi

Lors d’une connexion WiFi, les données sont transmises par radiofréquences. Problème : cette technologie a tendance à traverser les murs et les interférences entre différents appareils électriques peuvent provoquer un ralentissement du débit. Pour vérifier quelle est votre vitesse de connexion, vous pouvez effectuer un test de débit. Si vous subissez bel et bien un ralentissement, vous pouvez tenter d'améliorer votre connexion WiFi en utilisant une autre fréquence que celle utilisée par vos voisins.

La bande de fréquence 2,4 Ghz est souvent saturée, car un grand nombre d’appareils l’utilisent. Il est donc conseillé de choisir la fréquence 5 GHz qui résiste mieux aux interférences et traverse moins les murs. Elle est compatible avec la plupart des appareils récents.

Pour changer le canal WiFi de votre box internet, il vous suffit de vous rendre sur l’interface de configuration. Vous aurez alors le choix entre différents canaux dont chacun correspondant à des fréquences différentes. Il en existe en tout 14, mais le quatorzième est autorisé uniquement au Japon. Il est important de choisir un canal WiFi compatible avec la box internet que vous utilisez.

Tableau des fréquences par zones géographiques

Canal Fréquence (GHz) Pays
1 2,412 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
2 2,417 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
3 2,422 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
4 2,427 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
5 2,432 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
6 2,437 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
7 2,442 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
8 2,447 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
9 2,452 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
10 2,457 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
11 2,462 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
12 2,467 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC
13 2,472 Japon, Europe ETSI, États-Unis FCC

 

Les amplificateurs et répéteurs de WiFi : une solution pour améliorer sa connexion Internet

routeur WiFi

Bien que le WiFi ait la particularité de traverser les murs et même les étages, il a malheureusement tendance à perdre en qualité dès qu’on s’éloigne du routeur. Pour mettre fin à ce problème, il existe cependant des amplificateurs et des répéteurs WiFi.

Les amplificateurs de WiFi, aussi appelé WiFi extender, sont conçus pour amplifier l’intensité du signal. Ils sont conseillés aux personnes ayant des problèmes de réseau. Si vous habitez un logement d’une grande superficie, un WiFi extender est la solution idéale pour profiter d’un accès à internet de qualité dans les pièces les plus éloignées de votre routeur.

Les répéteurs de WiFi, eux, permettent de diffuser le WiFi dans une zone non couverte de votre logement. Grâce à ces appareils, il vous sera possible d’étendre la zone de couverture de votre habitation.

Troisième solution en cas de problème de connexion WiFi dans votre logement : installer des adaptateurs CPL (Courants Porteurs en Ligne). Ces prises qui doivent être branchées à une prise électrique permettent de connecter tout un logement au WiFi. Il est possible d’en acheter chez les principaux opérateurs.

Sécuriser son réseau WiFi

Pour éviter les piratages et les problèmes de confidentialité, il est important de sécuriser le réseau WiFi de sa box. Pour cela, il suffit de vous assurer que votre réseau est bien privé, c’est-à-dire qu’il est nécessaire d’entrer un mot de passe pour pouvoir se connecter et accéder à Internet. Dans le cas contraire, votre réseau sera ouvert, ce qui signifie que tout le monde pourra se connecter et profiter de votre connexion Internet sans avoir besoin d’autorisation de votre part.

Au moment de configurer son réseau WiFi, il est conseillé de changer le nom de ce dernier en évitant de mettre son nom de famille ou le nom de l’appareil utilisé.

Enfin, une fois sécurisé avec un nom et un mot de passe, il est aussi important de chiffrer son réseau WiFi afin de rendre les données transmises illisibles, même si elles sont interceptées par des individus malveillants. Pour cela, il suffit de passer votre box en mode WPA2 (WiFi Protection Access version 2). Ce protocole permet de chiffrer vos données.

Bien sécuriser son réseau WiFi Le changement de nom du réseau, la mise en place d’un mot de passe et le chiffrement de votre WiFi sont des actions qu’il est possible d’effectuer à partir de l’interface de configuration de votre box internet.

Google WiFi, Apple WiFi : des routeurs pour améliorer le signal WiFi

Pour booster son WiFi, il est possible de se procurer une box comme l'Apple WiFi ou les boîtiers Google WiFi. A utiliser en complément d'un modem, ces appareils permettent d'étendre votre zone de couverture WiFi tout en bénéficiant d'un réseau de meilleur qualité et donc, bien plus rapide. Dans le cas des Google WiFi, il suffit de connecter l'un des deux boîtiers à votre box internet via un câble ethernet et de placer l'autre dans la pièce de votre choix.

 

Envie d'une nouvelle box internet ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives

Les alternatives au WiFi

Le Li-Fi : l’alternative au WiFi

Les alternatives au WiFi sont à l’heure actuelle peu nombreuses. Pour bénéficier d’un accès à Internet sans fil, il existe le Li-Fi (Light Fidelity). Cette technologie, similaire au morse, utilise l’éclairage LED (Light-Emitting Diode) pour transmettre les données. Lors d’une connexion Li-Fi, les ondes radios sont remplacées par des spectres lumineux. Lorsqu’une LED est allumée, elle transmet un bit 1, lorsqu’elle est éteinte, elle transmet un bit 0. Le changement de fréquence se fait si rapidement (plus d’un million de fois par seconde) qu’il n’est pas possible de l’apercevoir à l’oeil nu.

Au niveau de l’équipement, le routeur Li-Fi se situe dans le bulbe de la lumière LED tandis que le décodeur se trouve, lui, sur le terminal. Comme le WiFi, les données sont transmises de façon bidirectionnelle.

Les avantages du Li-Fi sont nombreux. Cette connexion permet notamment d’éviter l’usage des ondes radioélectriques et réduit donc à néant les risques d’interférence avec d’autres appareils. Cette technologie présente encore d'autres avantages par rapport au WiFi :

  • elle est moins chère, car il n’y a plus de contraintes de fréquences ou d’opérateurs
  • elle est plus écologique
  • est plus sécurisée, car les ondes lumineuses ne traversent pas les murs
  • elle est plus rapide
  • elle permet de connecter plus de lieux (notamment ceux qui ne pouvaient pas avoir de connexion WiFi à cause des interférences)
  • elle permet une géolocalisation beaucoup plus précise que le WiFi

Alors à quand l'arrivée du Li-Fi dans les chaumières ? A l'heure actuelle, cette technologie est déjà utilisé dans certains muséums et gares. Cela dit, le passage aux LED pouvant être coûteux, d’autant plus que la plupart des appareils (ordinateurs, smartphones, etc,...) ne sont pour le moment pas compatibles, il faudra attendre encore quelque temps avant de pouvoir se connecter au Li-Fi depuis chez soi. Il est cependant possible que cette alternative au WiFi commence à être utilisée par les particuliers courant 2018.

Les clefs 3G/4G : une alternative limitée

Si vous avez des problèmes de connexion WiFi, les clefs 3G ou 4G peuvent être une bonne alternative pour profiter de l'accès à Internet sans fil. Vendues chez les principaux opérateurs, elles permettent de profiter d'une enveloppe internet dans des zones non couvertes. A partir de 9,99€/mois chez Orange ou de 8,99€/mois chez SFR, ces clefs sont surtout une bonne alternative pour avoir un accès à Internet limité, mais ne sont pas conseillées pour un usage quotidien.

Mise à jour le