15 juin 2017 : fin des frais d'itinérance en Europe

Dès ce 15 juin 2017, vous ne payez plus aucun surcoût forfaitaire au sein de l’Union Européenne : c’est la fin des frais d’itinérance ! Ce projet, longtemps en pourparlers, a été l'objet d'intenses tractations avant de se concrétiser aujourd'hui. L'échéance, obligatoire pour tous les opérateurs, les a conduit à revoir leur catalogue d'offres.


Fin des frais d’itinérance : plus de surcoût en Europe

Pour rappel, l’itinérance, ou roaming, est le fait d'être automatiquement basculé sur le réseau d'un autre opérateur lorsqu’on se trouve dans un pays étranger. Jusqu’à présent, des frais de roaming étaient appliqués dans l'Union Européenne, et coûtaient cher (0,21€/minute en 2016).

La décision de mettre fin aux frais d'itinérance a été accueillie avec enthousiasme par les utilisateurs, notamment par les frontaliers qui ont souvent supporté les conséquences de ces frais de roaming, contraints malgré eux d’utiliser le réseau d’un opérateur étranger. Les entreprises internationales et les personnes régulièrement en déplacement à l'étranger seront également ravies de la nouvelle donne. Pour la Commission Européenne, il s'agit là d'un "premier pas" vers un "marché unique des télécommunications".

Ces frais d’itinérance sont désormais abolis, que vous ayez souscrit un forfait classique ou une carte prépayée.

Plus d’appels ou de SMS surtaxés

drapeau europe

A partir de ce 15 juin 2017, les citoyens européens ne sont donc plus surtaxés lorsqu’ils appellent ou envoient des SMS/MMS depuis les 28 pays de l’Union Européenne vers l'un de ces 28 pays. Le point final d'un processus initié depuis longtemps déjà par la Commission Européenne, puisque avant leur suppression définitive les frais d'itinérance avaient déjà diminué de plus de 90% en 10 ans.

Cette suppression a été est rendue possible grâce à l’accord informel qui a été pris le 31 janvier 2017 et adopté formellement en mai 2017, entre les représentants du Parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne. Cet accord énonce la baisse des "tarifs de gros" facturés entre opérateurs lorsque leurs clients se déplacent en Europe.

Ainsi, les frais de roaming sont à la charge de l’opérateur : un appel vocal lui coûte à présent 0,032€/minute (0,049€/minute en 2007) et un envoi de SMS/MMS est facturé 0,01€ à l’opérateur.

Qu’en est-il des frais internet mobile ?

Grâce à cet accord, le plafond au 15 juin 2017 concernant l’utilisation de data est fixé à 7,7€ et sera dégressif les années suivantes, jusqu’en 2022 :

  • Janvier 2018 : 6€/Go
  • Janvier 2019 : 4,5€/Go
  • Janvier 2020 : 3,5€/Go
  • Janvier 2021 : 3€/Go
  • Janvier 2022 : 2,5€/Go

Vous pouvez calculer vous-même le nombre de gigas minimum auquel vous avez droit dans les pays de l’Union européenne : (prix du forfait / 7,7) x 2 = nombre de gigas disponibles en 2017.

  • En 2017, pour un forfait à 19,99€ : (19,99 / 7,7) x 2 = 5 Go d’Internet en Europe.
  • En 2018, pour un forfait à 19,99€ : (19,99 / 6) x 2 = 6 Go d’Internet en Europe.

Le nombre de gigas calculé correspond à un minimum obligatoire. Toutefois, certains opérateurs n’en tiennent pas compte et octroient à leurs clients une enveloppe data plus conséquente.

Au-delà de vos gigas disponibles, vous serez surtaxé de 7,7€/Go en 2017. Sachez que votre opérateur est dans l'obligation de vous informer lorsque vous avez atteint 80% de votre enveloppe data.

Restrictions d’utilisation de l’itinérance non surtaxée

Attention : sauf s'ils sont inclus dans le forfait, les appels passés depuis la France vers un pays européen sont toujours surtaxés : 5cts/min d’appel, 2cts/envoi de SMS/MMS et 5cts/Mo. En effet, il ne s'agit pas de roaming.

Il faut savoir qu’il existe une limite d’utilisation à ne pas dépasser à l’étranger. Sur 4 mois, vous devez respecter l’une de ces 2 restrictions.

Votre utilisation depuis l’Union européenne/DOM doit être inférieure à celle en France.
Votre présence en France doit être plus importante que celle au sein de l’Union européenne/DOM.

En cas de non respect, après avertissement, des frais vous seront facturés jusqu’à ce que vous rétablissiez la situation.

Fin des frais d’itinérance selon les opérateurs

Quel que soit votre opérateur, vous n’avez rien à faire pour profiter de cette nouvelle réforme. Sa mise en place est automatique, dès le 15 juin 2017.

Fin des frais d’itinérance d’Orange

Orange, et par conséquent Sosh, ont anticipé la fin des frais de roaming en Europe, mais aussi en Suisse et en Andorre. Ainsi, les abonnés peuvent communiquer et utiliser Internet depuis ces destinations sans surcoût comme s’ils étaient en France, depuis le 18 mai 2017.

Contrairement aux forfaits des autres opérateurs, les forfaits Orange présentent tous une enveloppe data unique pouvant être partagée entre la France et l'étranger. Vous disposez de 20Go en France ? C'est cette enveloppe qui sera utilisée à l'étranger également.

Si la totalité de vos gigas est épuisée, votre débit est réduit par l’opérateur mais aucun frais supplémentaire ne sera appliqué.

Fin des frais d’itinérance de SFR

Le 21 mars, SFR a relancé son offre RED à 15€/mois, avec 15Go utilisables en Europe, aux États-Unis et au Canada, au lieu de 5Go.

Depuis le 13 juin 2017, fini les frais d’itinérance pour SFR aussi ! Les abonnements illimités restent ainsi illimités en itinérance dans l’Union Européenne. Quant aux forfaits comportant 1h ou 2h d'appel, SFR propose, pour le roaming, respectivement 1 ou 2h supplémentaires pour les communications depuis l'Union européenne.

Les abonnés aux forfaits Starter 1h ou 2h et aux forfaits RED 2h, 3h et 5h (NB : la plupart de ces forfaits ne sont plus commercialisés) bénéficient respectivement du même nombre d’heures en supplément pour leurs communications depuis l’Union Européenne et les DOM.

Les clients RED bloqués, quant à eux, n’ont pas la possibilité d’utiliser leur forfait en Europe et dans les DOM, en raison du blocage des communications à l’international.

Les clients SFR à partir de la gamme Power peuvent désormais utiliser leur téléphone depuis la Suisse et en Andorre, bien que ces deux pays ne soient pas concernés par la législation nouvelle sur la fin des frais d'itinérance :

  • 35 jours/an en Suisse et en Andorre avec le forfait Power
  • 35 jours/an aux USA, en Suisse et en Andorre avec le forfait Power+
  • Toute l’année aux USA, en Suisse et en Andorre avec le forfait Premium

La fin des frais d’itinérance de Free

Dès le mois de mars, 3 mois avant la date butoir de fin des frais d’itinérance en Europe, Free a présenté un forfait incluant l’option appels et SMS/MMS vers l'étranger dans son forfait à 19,99€.

En cette date du 15 juin 2017, Free s'adapte à la décision de la Commission Européenne et propose à présent, en plus des gigas disponibles en France, 25Go/mois, utilisables dans 35 pays, dont évidemment ceux de l’Union européenne mais également les États-Unis, le Canada, l'Australie, Israël, l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. Attention toutefois, Free n'a pas accès à la 4G en itinérance. Les 25Go sont utilisables uniquement en 3G !

Fin des frais d’itinérance de Bouygues

Effective depuis le 29 mai 2017 pour les clients Bouygues Telecom, la fin des frais d’itinérance leur permet de communiquer et de naviguer sur Internet dans les 28 pays de l’Union européenne.

Sur les petits forfaits Bouygues Telecom, l’opérateur utilise une enveloppe data unique qu'elle partage entre la France et l'Union Européenne. Sur ses forfaits plus importants, Bouygues ajoute une nouvelle enveloppe data spécifiquement dédiée au roaming, pouvant grimper jusqu'à 25Go/mois avec le Forfait Sensation 100Go de Bouygues Telecom, utilisable également depuis les États-Unis et le Canada !

La marque low cost de Bouygues Telecom, B&You, intègre également dans ses forfaits mobile des données internet depuis l'étranger, dans des volumes équivalents.

Fin des frais d’itinérance des MVNO (Opérateur de Réseau Mobile Virtuel)

Prixtel, opérateur de réseau mobile virtuel utilisant les infrastructures de SFR et d'Orange, s'adapte à l’occasion de la fin des frais de roaming et ajuste ses forfaits l’Essentiel et Le Complet. Depuis l’Union Européenne, la Norvège, l'Islande et les DOM, les appels, les SMS/MMS et l’utilisation Internet sont ainsi décomptés des forfaits comme si l’utilisation avait lieu en France. Pour ses forfaits Le Complet à 14,99€ et à 19,99€, Prixtel ajoute 5Go d’Internet utilisables en Europe. Au-delà des 5Go en Europe, la Data est coupée en Europe mais pas en France.

Tout comme Prixtel, EI Telecom modifie ses offres en fonction de la réforme du 15 juin 2017 sur la totalité de ses marques (NRJ Mobile, CIC Mobile, Crédit Mutuel Mobile, Auchan Telecom, CDiscount Mobile, Soon Mobile et Cofidis Mobile). Les forfaits sont utilisables aussi bien en France qu’en Europe/DOM, Norvège et Islande.

Concernant la data, El télécom accorde à ses clients un nombre de gigas définis pour l’utilisation en Europe, en fonction de leur forfait. Les forfaits NRJ Mobile Woot 5Go et Woot 10Go par exemple, mettent respectivement 3Go et 5Go d’Internet à disposition en Europe. La Data consommée en Europe n’est pas décomptée de celle utilisable en France.

Syma Mobile, avec son forfait boosté 20Go à 19,90€ sans engagement, permet à ses clients des communiquer depuis l’Europe et les DOM, sans limitation de durée. L’opérateur virtuel ajoute également 5Go de data, en plus des 20Go inclus dans l’offre, pour une utilisation au sein de l’Union Européenne.

Outre ces quelques marques, ce sont tous les MVNO qui ont revu leur catalogue pour s'adapter à la nouvelle législation.

Mis à jour le