La révolution du Tap to Pay : un tournant décisif pour les commerçants ?

La révolution du Tap to Pay : un tournant décisif pour les commerçants ?

Mis à jour le
min de lecture

« Tap to Pay » : vous avez déjà entendu cette expression, mais ignorez toujours de quoi il s’agit ? Cet article détaillé va vous aider à y voir plus clair. Tap to Pay fait référence à un système de paiement sans contact. Qu’est-ce que cette arrivée officielle en France signifie pour les commerçants et les particuliers ? Quels sont les enjeux de cette technologie et qu’en est-il de la sécurité des données personnelles des utilisateurs ? Comment fonctionne le système Tap to Pay et quels sont ses points forts et faibles ? On vous explique tout ci-dessous !

Souscrire un forfait
09 71 07 91 01
Service gratuit Selectra

Souscrire un nouveau forfait au 09 71 07 91 01
Service gratuit Selectra

Présentation du système de paiement « Tap to Pay »

argent

Que vous sachiez ou non ce que désigne le Tap to Pay, il est essentiel d’apporter quelques précisions avant de poursuivre sur le sujet.

Tap to Pay est une technologie de paiement officiellement lancée aux États-Unis en février 2022. En France, ce n’est que le 14 novembre dernier que les utilisateurs ont découvert cette nouvelle fonctionnalité d’effectuer ou d’accepter des transactions.

Désormais, donc, toutes les entreprises, commerces et boutiques, quelle que soit leur taille, ont la possibilité de recevoir des paiements de manière fluide et sécurisée, sans qu’il leur soit nécessaire d’acquérir un équipement supplémentaire pour proposer cette fonctionnalité à leur clientèle.

Pourquoi le lancement du dispositif Tap to Pay est pertinent en France ? Tout simplement parce que, selon les chiffres relevés par la BPCE cette année, le montant des dépenses réalisées par paiement mobile par les Français a augmenté de 1128 % entre 2019 et 2022.

Un chiffre pour le moins considérable. C’est dire si la technologie Tap to Pay présente un potentiel non négligeable, étant donné que les particuliers sont de plus en plus friands des achats réglés sans contact !

Cette percée fulgurante soulève par ailleurs une question cruciale : le dispositif Tap to Pay est-il voué à remplacer les traditionnels terminaux de paiement électronique (TPE) chez les commerçants ?

Nous vous proposons de plonger au cœur de cette petite révolution technologique et d’examiner comment elle pourrait redéfinir l'expérience d'achat et de paiement pour les professionnels et les particuliers.

La révolution « Tap to Pay » et ses différentes technologies

Les paiements sans contact utilisés pour régler des achats ne datent pas d’hier. Petit tour d’horizon des multiples technologies existantes à ce jour.

La technologie NFC

L'acronyme NFC nous vient de l'anglais Near Field Communication. Cette technologie permet à deux terminaux d'échanger des données de façon très rapide. En fait, si l'on veut simplifier les choses, le NFC pourrait s'apparenter à un Bluetooth, mais vraiment amélioré.

Cela concerne par exemple deux téléphones ou deux terminaux de paiement, pour partager des informations, et peut aussi fonctionner avec une enceinte, pour lancer une playlist à distance, entre autres.

L'avantage de la technologie NFC est qu'elle ne nécessite pas de télécharger une application mobile spécifique. La seule condition requise pour que cela fonctionne est de veiller à ce que les deux appareils ne soient pas trop éloignés l'un de l'autre.

En ce qui concerne Apple, la technologie NFC est présente sur ses smartphones depuis la version 6 de l'iPhone. Mais évidemment, Apple étant Apple, l'utilisation du dispositif NFC est encore très limitée. Le paiement via Near Field Communication est également compatible avec les téléphones Android.

Voici les étapes à suivre si vous souhaitez activer le paiement NFC sur votre mobile Apple :

  1. Pour activer le lecteur NFC sur votre iPhone, rendez-vous dans le menu des Réglages.
  2. Sélectionnez l'onglet Centre de contrôle puis faites défiler l'écran jusqu'à parvenir à la section Autres commandes.
  3. Là, déplacez le curseur pour activer l'option Lecteur d'étiquette NFC.

Notez cependant que si vous possédez un iPhone 14 ou ultérieur, la puce NFC est activée en permanence. Vous n'aurez donc pas besoin de procéder à une quelconque activation.

Si, au contraire, vous possédez un smartphone Android voici comment procéder pour activer le dispositif NFC :

  1. Rendez-vous tout d'abord dans le menu des Paramètres.
  2. Sélectionnez ensuite l'onglet Sans fil et réseaux.
  3. Vous n'avez plus qu'à activer l'option NFC, et le tour est joué !

Cette méthode peut varier d'un modèle de téléphone Android à un autre. Certaines références seront équipées de la technologie Android Beam. Quoi qu'il en soit la réponse se trouvera presque toujours dans le menu des paramètres.

Apple Pay

apple pay

À mesure qu'Apple apportait des modifications à ses différentes versions d'iPhone, la firme à la pomme les a également équipées de la technologie Apple Pay.

Son utilisation est légèrement plus compliquée puisqu'il est nécessaire d'avoir sur son appareil l'application propriétaire Wallet, et d'y enregistrer au minimum une carte bancaire.

À partir de là en revanche, il est très simple d'effectuer une transaction : il suffit de poser son iPhone sur le terminal de paiement pour que l’achat soit réglé instantanément. Un fonctionnement très similaire à celui d’une carte bancaire que vous poseriez sur le lecteur.

Notons enfin que le paiement sans contact avec un iPhone n’est pas soumis à un quelconque plafond.

Et le Tap to Pay, comment ça marche ?

La révolution du Tap to Pay permet aux commerçants français de convertir leur iPhone en terminal de paiement.

Fonctionnement du Tap to Pay

argent

Désormais chaque professionnel peut inviter le client à rapprocher sa carte bancaire, son iPhone ou son Apple Watch de son propre téléphone Apple pour réaliser un paiement avec Apple Pay ou tout autre portefeuille numérique.

La transaction est effectuée en toute sécurité grâce à la technologie NFC, et aucun matériel supplémentaire n’est nécessaire. Pour les commerçants, cela signifie qu’il est inutile de s'encombrer d'un appareil pour proposer ce service aux particuliers, alors qu'aujourd'hui, la grande majorité d'entre eux possède un smartphone.

En outre, quel que soit le lieu où elles exercent leur activité, les entreprises ont la possibilité de recourir au Tap to Pay.

État des lieux du Tap to Pay

Du côté des consommateurs comme des professionnels, seul un iPhone bien configuré est requis. Vous pouvez retrouver ci-dessous la liste des autres caractéristiques du système Tap to Pay :

  • Posséder, au minimum, un iPhone Xs (2021) doté de la dernière version de l’iOS.
  • Les partenaires bancaires ayant intégré la fonctionnalité à leur application peuvent proposer ce service à leur clientèle professionnelle.
  • Être une entreprise basée en France : TPE, PME, grand groupe, peu importe.
  • Le professionnel reçoit son ticket de paiement directement par e-mail ou par SMS.
  • Ensuite, l’argent est tout de suite crédité sur le compte bancaire relié à Tap to Pay.
  • Absence de plafond : pour tout montant supérieur à 50 €, le client doit renseigner son code secret sur l’iPhone.

Le Tap to Pay garantit donc une sécurité totale et le non-partage des données personnelles. De plus, il permet le règlement instantané des fonds, ce qui est un gros avantage pour les commerçants.

Ce service est d’ores et déjà disponible aux Pays-Bas, au Brésil, en Australie, à Taïwan et au Royaume-Uni, en plus des États-Unis bien entendu.

Quant aux partenaires bancaires actuels, ils comprennent notamment le groupe BPCE (Banques Populaires, Caisses d’Epargne et Payplug) et les sociétés Adyen, myPOS, Revolut, SumUp, Viva Wallet et Worldline.

D’autres partenariats sont en cours de développement en ce qui concerne BNP Paribas, Crédit Coopératif, Market Pay, Stancer et Stripe.

Paiement sans contact : et la sécurité des données ?

Selon la firme de Cupertino, le système Tap to Pay sur iPhone est sécurisé à l’aide de la même technologie que celle d’Apple Pay.

En d’autres termes, toutes les transactions réalisées via Tap to Pay sur un iPhone sont chiffrées et traitées à l’aide d’un “Élément sécurisé” : une puce certifiée, respectant les normes de l’industrie et exécutant la plateforme Java Card, laquelle répond aux exigences du secteur financier pour les paiements électroniques.

Apple ne détient, donc, aucune information que ce soit sur l’acheteur ou l’objet de la transaction.

Tap to Pay : une alternative sérieuse au TPE ?

Jusqu’à présent, la plupart des commerçants français procédaient aux transactions à l’aide d’un Terminal de Paiement Électronique. Or, avec l’avènement du Tap to Pay, ces petits boîtiers électroniques sont-ils voués à disparaître ?

Rien n’est moins sûr, puisque cette nouvelle technologie de paiement sans contact répond aux besoins de tous les professionnels, sans exception ! Sans parler des nombreux autres atouts qu’il possède.

Les avantages du Tap to Pay

pouce

Imaginons que vous parcouriez les rayons d’une célèbre enseigne de cosmétiques. Un vendeur vous approche et vous conseille ; il peut ensuite vous vendre le produit grâce à l’iPhone qu’il a en poche, sans même devoir vous faire passer par la caisse !

On peut aussi mentionner le fait que certains artisans ou petites entreprises ne possèdent pas de TPE ou de lecteur de carte, faute de moyens. Effectivement, un Terminal de Paiement Électronique n’est pas gratuit.

Il faut d’abord l’acheter ou le louer, puis verser une commission à la banque à chaque transaction effectuée, mais aussi payer des frais à l’émetteur de la carte (Visa, Mastercard…) et ceux liés à la marge du prestataire, généralement entre 1 et 1,7 %.

Le dispositif Tap to Pay pourra avant tout soulager les professionnels des contraintes économiques qu’ils rencontraient jusque-là.

Quelques inconvénients tout de même

iphone 11

Naturellement, le Tap to Pay ne vient pas sans quelques “défauts”, car il n’existe jamais de solution parfaite.

Certes les commerçants et artisans vont pouvoir se passer d’un lecteur de carte ou d’un TPE. Rappelons tout de même, qu’à la place, il leur faudra être en possession d’un iPhone XS ou antérieur. Ce n’est plus un secret pour personne : les smartphones Apple coûtent cher.

Pour offrir le service Tap to Pay, les professionnels devront également dépenser de l'argent. À titre d'exemple, la Banque populaire propose un abonnement mensuel à 4,90 € HT lorsque Tap to Pay est utilisé, en plus d'une commission de 1,25 % et de 15 centimes HT par transaction.

D’autres limitations sont à observer : toutes les cartes bancaires ne sont pas encore compatibles avec cette technologie, à l’image d’Amex ou des cartes plus anciennes qui risquent de bugger lors d’une tentative de paiement.

De même, tous les établissements bancaires ou professionnels ne souhaitent pas participer à cette révolution et proposer le Tap to Pay à leurs clients.

En conclusion, il semble que le dispositif Tap to Pay se révélera particulièrement intéressant pour certains secteurs, tels que les transports (chauffeurs de taxis notamment), les commerciaux en déplacement ou les grands magasins.

Il aura également son utilité au sein de salons et de marchés ou dans les commerces de proximité.

Le Tap to Pay s’avère pertinent parce qu’il va transformer l’expérience client en magasin. Plus rapide, plus pratique et sécurisé, il permettra de supprimer le passage obligé à la caisse.

Les microentrepreneurs aussi vont se réjouir de cette révolution, puisqu’ils n’auront plus besoin d’investir dans un TPE ou un lecteur de carte. Le Tap to Pay semble bien parti pour redéfinir le traitement des transactions et ouvrir la voie à une ère de paiements sans contact bien plus efficaces.

Partager cet article !

  

Bons Plans Mobile

Prixtel
Syma
Orange
Coriolis