Quelles applis partagent le plus les données personnelles de leurs abonnés ?

Données personnelles

La plupart des applications gratuites que nous utilisons se rémunèrent grâce à l'exploitation de nos données personnelles. En effet, c'est ce à quoi nous donnons notre consentement lorsque nous acceptons les conditions générales d'utilisation. pCloud s'est livré à un comparatif de ses applications et les a classé en fonction de celles qui utilisent le plus de données personnelles de la part de leurs utilisateurs.


Instagram, Facebook en Linkedin partagent plus de 50% de vos données personnelles avec des tiers

Lunettes Instagram

C'est grâce aux nouvelles étiquettes de confidentialité mises en place dans l'Apple Store que la plateforme pCloud a pu mener son étude pour connaître les applis qui partagent le plus de données personnelles avec des tiers.

Apple a en effet introduit un système qui classe toutes les données personnelles pouvant être collectées par les applications en 14 catégories ainsi que la manière dont elles sont utilisées. Des catégories qui regroupent les achats, la liste de contacts, l'historique de navigation, l'emplacement ou bien encore les coordonnées personnelles des utilisateurs.

pCloud, une plateforme de stockage de cloud Suisse, a ainsi repris ces informations pour établir le classement des applications les plus "invasives" en matière de quantité de données personnelles partagées :

  1. Instagram ressort comme grande première de ce classement avec 79% de vos données personnelles partagées avec des sociétés tierces.
  2. Facebook est second de ce classement avec 57% des données collectées qui sont ensuite partagées.
  3. En 3ème position ex aequo, Linkedin et Uber Eats partagent tous deux 50% des données collectées.

Dans le top 10 des pires contrevenants du partage de données personnelles, on retrouve aussi Youtube avec 43% ainsi que eBay et TikTok avec un score de 36%.

De l'autre côté du spectre, Skype, Microsoft Teams et Google Classroom ne partagent aucunes données personnelles avec des tiers tout comme le SVOD Netflix ou les applications de messagerie Signal et Telegram.

52% des applications partagent vos données avec des tiers

Comme le rappelle pCloud, les applications collectent vos données personnelles pour de nombreuses raisons : L'une des raisons initiales de cette démarche est d'améliorer votre expérience, en suivant la manière dont vous interagissez avec eux pour corriger les bugs et améliorer leur fonctionnement. Cependant, ils utilisent également vos informations pour vous cibler avec des publicités sur n'importe quelle plateforme. Nous l'avons tous vécu : nous finissons de naviguer sur une application, puis une publicité nous vendant ce que nous venons de regarder apparaît ailleurs.

Ce sont effectivement des coïncidences qui n'en sont pas, puisqu'en plus de partager vos données personnelles avec des tiers à des fins commerciales (publicités ciblées en fonction des données collectées pour établir un profil de consommateur), les applications collectent aussi vos données à leurs propres fins marketings afin de réaliser des ventes "in-app" ou vendre ses espaces à d'autres entreprises tierces.

Selon pCloud, ce ne sont pas moins de 80% des applications qui utilisent vos données de cette manière. Les applications qui ont le plus recours à cette utilisation publicitaire de vos données à leurs propres fins font aussi partie des firmes de Mark Zuckerberg : Instagram et Facebook sont ainsi les pires et partagent toutes deux 86% des vos données personnelles pour vous vendre davantage de leurs propres produits et vous proposer des publicités ciblées pour le compte d'autres entreprises.

Pour vous donner un exemple concret, Uber Eats (qui utilise 57% de vos données personnelles) peut par exemple utiliser vos informations de navigation pour voir que vous êtes souvent connectés les vendredi à 18h et ainsi savoir quand vous envoyez leurs promotions publicitaires.

Mis à jour le