Tout Sur Le Paiement Sans Contact : Utilisation, Avantages et Plafonds

Paiement sans contact

Il y a 10 ans, le paiement sans contact débarquait en France. En 2019, le nombre de paiements sans contact représentait plus de 27 % du nombre total de transactions par carte bancaire et ce chiffre est en constante augmentation. Comment fonctionne le paiement sans contact. Le paiement sans contact présente-t-il des risques ? Tour d’horizon sur ce mode de paiement populaire.


L’essentiel du paiement sans contact
Plafond 50 € (depuis le 11 mai 2020)
Avantages
  • Rapidité
  • Simplicité
  • Paiement par carte favorisés : augmentation des revenus des commerçants
Risques
  • Télé-pickpocketing
  • Risque d’utilisation frauduleuse en cas de perte ou de vol

Paiement sans contact : comment ça fonctionne ?

Paiement sans contact

Le paiement sans contact résulte d’une technologie permettant de régler un achat en approchant sa carte bancaire à 2 ou 3 cm du terminal de paiement électronique (TPE), sans avoir à composer son code secret pour valider la transaction.

Il s’agit de la technologie NFC (Near Field Communication), “communication en champ proche”, qui permet l’échange d’informations grâce à une puce présente sur le moyen de paiement et le TPE.

Le paiement sans contact est arrivé en France en 2010 et depuis son lancement, la part des transactions utilisant cette technologie n’a cessé de progresser. On distingue deux types de paiements sans contact :

Aujourd’hui la grande majorité des cartes de bancaires sont équipées de la technologie sans contact. Pour savoir si sa carte en dispose, un logo tel que celui de l’image doit être présent :

Carte paiement sans contact

Sur le terminal de paiement, c’est un logo semblable au suivant qui apparaîtra :

TPE paiement sans contact

Plafonds et limites du paiement sans contact

Les paiements en sans contact ne requièrent pas de code secret pour être validés. Les usages frauduleux (vol, piratage) sont facilités et donc plus fréquents. Un plafond de paiement a donc été mis en place afin de limiter le risque de vol.
Ce sont les autorités bancaires nationales et européennes qui décident des plafonds.

Le paiement sans contact était plafonné à 20 € jusqu’à septembre 2017, puis à 30 € jusqu’au 11 mai 2020 et a été élevé à 50 €.

Coronavirus et paiement sans contactInitialement fixé à 20 € puis à 30 €, le plafond des paiements sans contact a été relevé à 50 € depuis le 11 mai pour limiter l’usage du clavier des terminaux de paiement pendant la crise du Covid-19.

Il s’agit d’un plafond établi par transaction. Un plafond cumulé est également mis en place et limite le montant total des transactions consécutives effectuées avec le sans contact sur une journée, une semaine ou un mois. Cela dépend de la banque et de la carte, mais tourne autour de 100 €.
Au-delà de ce plafond, il sera nécessaire de composer le code de sa carte pour pouvoir payer. Le compte des transactions est alors remis à 0.

Cette technologie permet donc de régler de petits et moyens montants. Il n’y a pas de montant minimum pour se servir du sans contact, sauf montant minimum éventuel pour le paiement par carte exigé par le commerçant.
Les paiements mobiles sont également plafonnés à 50 €.

Apple Pay et plafond de paiementLe plafond d’un paiement en Apple Pay est plus élevé qu’avec une carte bancaire traditionnelle : il est fixé à 300 €. Cela est dû au fait qu’il s’agisse d’un mode de paiement plus sécurisé que le sans contact classique : une reconnaissance faciale, digitale ou la composition d’un code secret est exigé avant chaque transaction.
Le plafond dépend aussi du type de carte (classique, premium, etc.) et de la récence du TPE.

Cartes sans contact des Banques en ligne

Les banques en ligne inclut le paiement sans contact dans toutes leurs cartes bancaires, quel que soit la gamme - carte classique, carte Gold ou encore les cartes black.

Le sans contact chez les Banques en ligne
Banque en ligne Offres de carte Bancaire Sans contact Désactiver option sans contact
Boursorama Banque sans contactBoursorama Banque
En savoir plus
Offre Welcome Gratuite (sans condition)
carte Welcome Boursorama
Offre Classic Gratuite (revenus min 1000€/mois)
carte Classic Boursorama
Offre Premier Gratuite (revenus min 1800€/mois)
carte Premier Boursorama
Offre Ultim Gratuite (sans condition)
carte Ultim Boursorama
  • Elue “banque la moins chère”
  • Offre "Welcome" et "Ultim" sans condition de revenu
50 €/opération

10 paiements successifs dans la limite de 150 € cumulés
Désactivation en ligne puis 2 retraits avec code secret
Hello Bank sans contact
Hello Bank!
En savoir plus
Hello One Gratuite (sans condition)
carte Hello One
Hello Prime 5€ / mois (sans condition)
carte Hello Prime
50 €/opération
(sauf Visa Electron)
Désactivation en ligne pour offre Hello One et Hello Prime uniquement
Monabanq sans contactMonabanq
En savoir plus
4 offres incluant une Visa Classic, accessible sans condition de revenus:
  • Pratiq : 2€ / mois
  • Pratiq + : 3€ / mois
  • Uniq : 6€ / mois
  • Uniq + : 9€ / mois
carte classic Monabanq Incluse dans toutes les formules (à partir de 2€/mois)
carte Premier Monabanq + 3€ / mois sur la formule choisie
50 €/opération Désactivation en ligne puis 1 retrait avec code secret
Fortuneo Banque sans contact
Fortuneo Banque
En savoir plus
Offre Fosfo Gratuite (sans condition)
carte Fosfo Fortuneo
Offre Gold Gratuite (revenus min 1800€/mois)
carte Gold Fortuneo
Offre World Elite Gratuite (revenus min 4 000€/mois)
carte World Elite Fortuneo
50 €/opération

10 paiements successifs dans la limite de 150 € cumulés
Désactivation en ligne puis 1 retrait avec code secret
BforBank sans contactBforBank
En savoir plus
Offre Classic Gratuite (dès 3 paiements/trimestre sinon 6€ / mois)
carte classic BforBank
Offre Premier Gratuite (revenus min 1800€ / mois)
carte Premier BforBank
Offre Infinite 200€/ an (revenus min 4000€ / mois)
carte Infinite Bforbank
50 €/opération Désactivation en ligne puis 2 retraits avec code secret
ING Direct sans contact
En savoir plus >
Offre Essentielle Gratuite (sans condition)
carte Classic ING
Offre Gold Gratuite (revenus min 1200€/mois ou 5€ / mois sans condition)
carte Gold ING
50 €/opération

5 paiements successifs dans la limite de 150 € cumulés
Désactivation en ligne puis 1 retrait avec code secret
N26 sans contact
N26
En savoir plus
N26 Gratuite
carte classic N26
N26 You 9,90 €/mois
carte N26 You
N26 Metal 16,90 €/mois
carte N26 Metal
50 €/opération Pas de désactivation possible
Axa Banque sans contact
Axa Banque
Visa Electron Découverte

Visa Classic

Visa Premier
50 €/opération Désactivation en ligne

Paiement sans contact : bénéfices et risques

Le paiement sans contact, de par sa rapidité et simplicité, ne cesse de gagner en popularité auprès des différents acteurs économiques. Il peut cependant présenter certains risques desquels il faut se protéger.

L'avantage du paiement sans contact

Les bénéfices pour les consommateurs

 Rapidité : gain de temps lors du règlement des achats.

 Simplicité : pas besoin de se déplacer jusqu’à un DAB avant de payer ou de transporter des espèces.

 Dans le contexte actuel de pandémie, c’est une solution pour éviter l’échange de monnaie, qui passe d’une main à une autre.

Les avantages pour les banques

Le bénéfice pour les banques est surtout financier puisqu’elles prélèvent une commission à chaque paiement par carte bancaire effectué. Le sans contact a donc permis d’augmenter le nombre de transactions par carte bancaire au détriment du paiement en espèces puisqu’il permet de régler des achats d’un petit montant (quelques centimes parfois). Par conséquent, les banques aussi ont vu leur nombre de commissions augmenter.

L'intérêt pour les commerçants

 Le temps de la transaction est réduit de quelques secondes (entre 10 et 15 secondes en moyenne) à chaque facturation.

 Le commerçant réduit ses erreurs de caisse au moment du rendu de monnaie avec la baisse du nombre de transaction en espèces.

 Disposer d’un terminal de paiement compatible NFC est pour les commerçants l’occasion de ne plus passer à côté de ventes, pour manque de monnaies.

 Moins d’espèces stockées en boutique grâce à l’augmentation des paiements par carte augmentés donc moins de risque de vols.

 Proposer le paiement sans contact peut être un moyen pour les commerçants de se démarquer de ses concurrents et est un gage de simplicité pour les clients.

 Avec la collecte de données, le paiement par carte (dont le sans contact), permet à certaines enseignes de mieux connaître le profil de leurs clients et de leur proposer des offres, produits et solutions personnalisés.

Les risques du paiement sans contact

Les principaux risques du sans contact

 Vol de la carte de paiement sans contact

C’est le risque majeur qu’impliquent les cartes bancaires munies de la technologie sans contact. En effet, il n’est pas nécessaire de composer le code confidentiel de la carte sans contact pour régler un achat. Donc en cas de perte ou de vol, la personne en possession de la carte pourrait effectuer les achats qu’elle souhaite sans aucune difficulté, dans la limite des plafonds de montant des transactions et du nombre d’opérations sans contact cumulées.

Sans contact et protection juridiqueLe cartes bancaires munies du sans contact bénéficient de la même protection juridique que tous les autres types de cartes. En cas de fraude, le consommateur dispose de 13 jours pour contester la transaction non autorisée.

 Piratage de données et télé-pickpocketing

Également appelé pickpocketing digital, le télé-pickpocketing est une pratique malveillante consistant à approcher un terminal muni d’une puce NFC d’une carte de bancaire sans contact. L’objectif est de récupérer les informations bancaires de la carte, ou simplement voler de l’argent suivant le même principe que le paiement sans contact.

Avec la fraude sans contact, il est possible de récupérer le numéro de la carte, le nom et prénom du titulaire ainsi que la date d’expiration. Cependant, le cryptogramme, ce fameux numéro à 3 chiffres situé au dos de la carte et permettant la réalisation d’achats sur internet ne peut pas être piraté. La majorité des sites marchands en ligne exigent le cryptogramme pour finaliser le paiement. Sur les sites où il n’est pas exigé, le risque de fraude est élevé.

Les risques sont tout de même limités. La communication de la technologie NFC cesse d’être efficace à plus de 2 cm d’éloignement, il est aujourd’hui rare d’être victime de télé-pickpocketing.

Faire face aux risques

 Toujours vérifier le montant apparaissant sur le TPE lors de la facturation et exiger la copie du ticket.

 Protéger sa carte dans un étui doublé en aluminium stoppant la NFC et l’échange des ondes permettant le paiement par l’échange des données. Solution efficace dans le lieux où la promiscuité est très forte.

 Désactiver le sans contact à distance en cas de perte ou de vol sur son espace client banque, ou directement faire opposition de la carte auprès de sa banque.

FAQ - Paiement sans contact

1. Pourquoi mon paiement sans contact est refusé ?

savoir si on a le paiement sans contact
Vérifier la présence du logo sans contact sur le TPE

Voici les raisons pour lesquelles le paiement sans contact a pu être refusé :

  1. Vous ne disposez pas de la fonction sans contact. Pour le vérifier, assurez vous de la présence du logo logo paiement sans contact sur votre carte bancaire.
  2. Le paiement sans contact n’est pas activé, ou a été désactivé.
  3. Le terminal de paiement n’est pas compatible avec ce mode de paiement.
  4. Le montant de la transaction est supérieur au plafond de 50 € pour les paiements en sans contact.
  5. Le plafond cumulé des paiements a été atteint. Pour remettre le compteur à zéro, payer en insérant la carte dans le TPE puis composer le code confidentiel.
  6. La carte ou le TPE sont défectueux.

2. Comment savoir si on a le sans contact ?

Généralement, les banques fournissent par défaut à leurs clients une carte équipée de la fonction sans contact. Pour savoir si on a le sans contact, il suffit de vérifier la présence du logo Sans contact sur sa carte bancaire.

Lorsqu’une banque fournit une carte à son client ou la renouvelle, il est certain que ce sera une carte avec la fonction “sans contact”. En revanche, il est possible de demander une carte de paiement dépourvue du “sans contact”. De plus, la loi oblige les banques à communiquer sur cette fonction et informer le client sur sa présence.

3. Comment désactiver le sans contact de sa carte bancaire ?

Selon la banque (banque en ligne ou traditionnelle) et le type de carte, il est possible de désactiver à distance la fonction sans contact depuis son espace client si vous ne souhaitez plus en disposer.

S’équiper d’un étui avec doublure en aluminium qui empêche l’échange de données via la technologie NFC est une autre solution pour désactiver le sans contact de sa carte bancaire. Cela permet notamment de se protéger contre les vols ou le piratage dans lieux où la promiscuité est particulièrement importante et dans le même temps de conserver l’option pour un usage occasionnel.

Sinon, vous pouvez demander à votre banque une nouvelle carte de paiement dépourvue de la fonction.

Mis à jour le