L'intelligence artificielle et les smartphones : à quoi s'attendre ?

De plus en plus présente dans notre quotidien, l'intelligence artificielle l'est aussi dans nos appareils préférés, les smartphones, mais elle y est relativement peu exploitée aujourd'hui. A long terme, les smartphones pourront exécuter des tâches seuls.

Qu'est-ce que l'intelligence artificielle ?

Très présente dans notre quotidien, l'intelligence artificielle, abrégée IA, réside dans la "mise en oeuvre d'un certain nombre de techniques visant à permettre aux machines d'imiter une forme d'intelligence réelle", d'après Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l'IIM (Institut de l'Internet et du Multimédia). Dans cette définition, le terme machine désigne un système automatique capable de traiter les informations.

robot intelligence artificielle

On distingue deux intelligences artificielles : l'IA forte et l'IA faible. Tandis que l'intelligence faible associe de nombreuses données et techniques très rapidement, l'intelligence artificielle forte permet d'exécuter plusieurs actions intelligentes mais elle est également capable de comprendre et analyser comme un humain.

Aujourd'hui, l'intelligence artificielle est partout, que ce soit dans les voitures autonomes (taxis, véhicules personnels), la sécurité (systèmes de reconnaissance), les diagnostics médicaux (algorithmes, appareils de réalité augmentée), les assistants personnels (intégrés aux smartphones et ordinateurs, suivis médicaux), les robots industriels et domestiques.

L'intelligence artificielle dans nos smartphones

Le fonctionnement de l'intelligence artificielle des smartphones

L'intelligence artificielle est présente dans les smartphones les plus récents. Elle s'effectue de trois manières sur les smartphones :

  • Intelligence artificielle par le processeur (Central Processing Unit - CPU - en anglais) et le processeur graphique (Graphics Processing Unit - GPU - en anglais) : le smartphone va utiliser l'intégralité de la puissance de calcul du processeur afin d'effectuer le traitement IA. Le CPU ou processeur doit effectuer en même temps plusieurs calculs puisqu'il n'est pas dédié exclusivement à l'IA. L'intelligence artificielle par le processeur prend ainsi plus ou moins de temps en fonction de sa puissance brute ainsi que de la batterie.
  • Intelligence artificielle par le Cloud : il s'agit de la méthode utilisée lors de l'utilisation de "Ok Google". Lorsque le smartphone reçoit l'information, il l'envoie dans le cloud afin d'utiliser la puissance de calcul des serveurs puis d'effectuer le traitement IA. L'information est ensuite renvoyée vers le smartphone. Les inconvénients par le cloud sont le temps variant selon la connexion et la capacité des serveurs, l'utilisation de la Data et des données personnelles envoyées dans le cloud. Pour souscrire un forfait mobile avec de la Data, appelez le 09 75 18 33 47 ou demandez à être rappelé.
  • Intelligence artificielle par la technologie Neural Processing Unit (NPU) : le processeur du smartphone est composé d'un cœur NPU dédié exclusivement à l'intelligence artificielle. Cet assemblage permet de booster le processeur afin de tourner plus rapidement et d'optimiser les applications en cours. Ce cœur NPU est capable d'apprendre, de reconnaître et de prendre des décisions. Par rapport au CPU, un NPU est 25 fois plus performant. Il est économe en énergie et protège les données personnelles. Parmi les téléphones sur le marché, on retrouve Huawei qui utilise un cœur NPU avec son processeur Kirin 970 dans son Mate 10 et Mate 10 Pro, tandis qu'Apple propose une puce A11 Bionic avec système neuronal dans son iPhone X.

Les services présents dans les smartphones qui utilisent l'intelligence artificielle

Ok Google assistant vocal

L'intelligence artificielle la plus connue correspond évidement aux trois assistants vocaux, à savoir Siri sur tous les appareils Apple (iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV), l'Assistant Google ("OK Google") pour les appareils Android, Cortana pour le système d'exploitation Windows 10 de Microsoft.

Les différents systèmes de reconnaissance pour le déverrouillage des smartphones sont également présents sur de plus en plus de modèles. Parmi ces systèmes, on retrouve la reconnaissance faciale et la reconnaissance avec les empreintes digitales. Un gain de temps pour l'utilisateur mais une menace pour la sécurité des données. En effet, le lecteur d'empreintes digitales peut être facilement piraté et la reconnaissance faciale n'est pas fiable à 100%.

Jusqu'où ira l'intelligence artificielle dans les smartphones ?

A court terme, les constructeurs souhaitent améliorer la reconnaissance vocale, la traduction et la reconnaissance des images des smartphones. Google a notamment lancé sa nouvelle application Google Lens qui permet d'identifier le sujet d'une photo grâce à l'intelligence artificielle. Auparavant réservée aux smartphones Pixel 2, l'application est disponible pour tous les appareils Android. Google Lens reconnait le nom du monument ou encore la race du chien que vous prenez en photo et vous apporte des informations à son sujet.

Sur le long terme, les smartphones avec l'intelligence artificielle effectueront des tâches sans internet et prendront des décisions seuls. Ils connaîtront sur le bout des doigts les habitudes de leur propriétaire. Par exemple, l'appareil pourra déterminer si l'utilisateur "court pour rattraper le bus ou parce qu'il est en train de faire son jogging", promet le PDG de Neura, Gilad Meiri, et il enverra une notification au meilleur moment.

 

Vous souhaitez acheter un smartphone doté d'intelligence artificielle avec un forfait mobile ou souscrire un forfait mobile pour utiliser votre smartphone doté d'intelligence artificielle ?

Contactez Selectra pour qu'un conseiller vous oriente parmi les offres partenaires les plus compétitives, en fonction de votre éligibilité

Créé le