Bouygues rachète EI Telecom et ses deux millions de clients

Bouygues rachète EI Telecom

2020 ne sera pas forcément une mauvaise année pour tout le monde. Bouygues Telecom vient d'annoncer le rachat de l’opérateur alternatif Euro-Information Telecom, propriétaire des marques NRJ Mobile, Auchan Telecom et Cdiscount Mobile. La vente ramènera deux millions de clients dans le portefeuille Bouygues et permettra à l'opérateur d'élargir son réseau de distribution.


Bouygues acquiert EI Telecom : le premier opérateur alternatif du marché

Billets euro

C'est le 26 juin dernier que la nouvelle est tombée, Bouygues Telecom acquiert l'opérateur alternatif Euro-Information Telecom. Le groupe Euro-Information Telecom, filiale du Crédit Mutuel, est le premier opérateur alternatif de France puisqu'il rassemble cinq opérateurs MVNO : NRJ Mobile, CIC Mobile, Crédit Mutuel Mobile, Auchan Mobile et Cdiscount Mobile.

Pour la modique somme de 530 millions d'euros, en plus d'une part complémentaire fixée entre 140 et 325 millions d’euros selon les performances d'EI Telecom, Bouygues est ainsi prêt à débourser 855 millions d'euros pour récupérer deux millions de clients supplémentaires. Cette opération va au-delà de l'augmentation du nombre de ses clients pour Bouygues puisque le protocole d'exclusivité signé s'accompagne d'un accord de distribution avec le CIC (Crédit industriel et commercial) et le Crédit Mutuel.

Richard Viel, Directeur Général de Bouygues Telecom, se réjouit d'ailleurs de cette opération mutuellement bénéficiaire :

Grâce à cet accord, Bouygues Telecom pourrait accroître sa base de clients et renforcer son empreinte commerciale en proposant ses offres aux caisses locales du Crédit Mutuel et agences bancaires du CIC, réparties sur tout le territoire

Même son de cloche du côté d'Euro-Information et du Crédit Mutuel qui se félicitent que "les réseaux Crédit Mutuel et CIC poursuivront leur développement dans la téléphonie, en associant le meilleur de la technologie et de la relation client".

Une année 2020 chargée pour Bouygues Telecom

Bouygues Telecom est décidément sur tous les fronts depuis la fin du confinement. Après la sortie de l'offre Bbox Smart TV, les débats liés à l'utilité de la 5G et au report des enchères de fréquences et le remaniement de ses forfaits Sensation, c'est désormais le rachat de EI Telecom qui replace l'opérateur sur le devant de la scène.

Après une année 2020 marquée par le coronavirus et dont les mauvaises retombées économiques ne sont pas encore réellement évaluées, Bouygues Telecom renforce son parc clients mais aussi son réseau de distribution "grâce à plus de 4 200 caisses locales du Crédit Mutuel et agences bancaires CIC, et à leurs 30 000 conseillers de clientèle."

En ce qui concerne l'avenir des cinq opérateurs MVNO composant le groupe EI Telecom, pas d'information pour le moment sur le maintien ou non de leurs existences. Les opérateurs MVNO, terme qui se traduit en français par opérateur de réseau mobile virtuel, ne disposent pas de toute façon de leur propre réseau mobile et utiliseront désormais le réseau Bouygues Telecom. C'est d'ailleurs un coup dur pour SFR et certainement une manière de faire d'une pierre deux coups pour Bouygues, SFR étant le principal partenaire de ses opérateurs alternatifs qui vont désormais rejoindre le giron de Bouygues Telecom.

L'opération est profitable pour le groupe Crédit Mutuel qui élargit son offre mobile et résout le problème des investissements imminents liés à la 5G comme le rapporte le quotidien Le Figaro :

Crédit Mutuel fait aussi l’économie d’investissements nécessaires pour passer à la 5G. Même si EIT est un opérateur virtuel et que le trafic passe par le réseau des grands opérateurs, il dispose de ses propres équipements, notamment pour une partie de la collecte.

Mis à jour le