Panneau solaire au sol : réglementation, support, prix et avis

Mis à jour le
min de lecture
appel gratuit

Selectra vous accompagne dans l'étude votre projet solaire !

Remplissez le formulaire de contact pour prendre rendez-vous avec notre expert !

01 82 88 99 59 

L’installation de panneaux solaires au sol peut être une solution si une installation sur toiture n’est pas possible. La réglementation est cependant différente: en fonction de la puissance et de la hauteur de l’installation solaire au sol. Cependant, si le prix des panneaux solaires est équivalent à celui des panneaux solaires sur toiture (entre 7 000€ et plus de 18 000€),les panneaux photovoltaïque au sol ne sont pas éligibles aux des différentes aides financières (MaPrimeRénov’, Prime autoconsommation, etc…) pour diminuer son prix d’achat.

⭐ Tout sur les panneaux solaires au sol
Quelle est la réglementation vis-à -vis des panneaux solaires au sol ?

La réglementation pour les panneaux solaires au sol varie en fonction de la puissance de l’installation et de sa hauteur :

  • aucune formalité administrative pour les installations d’une puissance inférieure à 3 kWc et d’une taille 1,80 m maximum
  • Au dessus de 3kWc, la réglementation exige certaines déclaration (permis de construire, déclaration préalable de travaux)
Quel support pour une installation de panneaux solaires au sol ?

Les 3 solutions les plus plébiscités pour une installation de panneau solaire au sol sont :

  • Bac en plastique lesté type Renusol : le plus simple d’installation (environ 100€ par bac)
  • Le support GSE ground system : le plus technique mais le plus efficace sur le long terme (Environ 450€ pour un support de 4 panneaux)
  • Les équerre à poser au sol type Schletter : solution à mi-chemin (trouvable pour moins de 100€)

📕 Que dit la réglementation sur les panneaux solaires au sol ?

La réglementation pour panneaux solaires au sol est encadrée par des règles générales concernant l'urbanisme ainsi que par certaines règles particulières qui figurent notamment dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de chaque commune.

Pour une installation de panneaux solaires au sol, il n’est pas toujours obligatoire de réaliser un dépôt de déclaration préalable de travaux. Cette obligation s'applique en fonction de la puissance (en kilowatts-crêtes) et de la hauteur de l’installation solaire.

Dans le cas où l'installation de panneaux solaires au sol se situe dans une zone protégée, l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) peut être sollicité. Pour savoir si le logement se situe dans une zone classée, il faut se rapprocher de la mairie ou consulter l’Atlas des patrimoines mis à disposition par le gouvernement.

Comme dit plus haut, la réglementation vis-à-vis des panneaux solaires au sol varie en fonction de la puissance de l’installation solaire ainsi que de la hauteur de celle-ci :

  • Puissance de l’installation solaire au sol inférieure à 3kWc
     

    Pour un panneau solaire au sol, le droit de l’urbanisme n’impose aucune formalité administrative pour les installations d’une puissance inférieure à 3 kWc et d’une taille 1,80 m maximum. Dans le cas où l'installation est supérieure à 1,80 m, une déclaration préalable de travaux est exigée (en remplissant un formulaire cerfa ou en contactant le service d'assistance à la demande d'autorisation d'urbanisme).

  • La puissance de l'installation solaire au sol est comprise entre 3 et 250 kWc
     

    Les installations solaires au sol dont la puissance est comprise entre 3 et 250 Kwc, devront faire l’objet d’une déclaration préalable de travaux et ce, qu'importe la hauteur.

  • La puissance de l'installation solaire au sol dépasse 250 kWc
     

    Si la puissance de l’installation solaire au sol dépasse les 250 kWc, les travaux nécessitent la validation d’un permis de construire. Ce document doit être transmis au gestionnaire de réseau, Enedis, lors de la demande de raccordement des panneaux solaires au réseau.

👷 Installation d'un panneau solaire au sol : support et fixation

Toute installation de panneau solaire au sol aura besoin d’un support et d’une fixation afin de pouvoir prendre place sur votre terrain. On différencie trois solutions pour cela :

  • Bac en plastique lesté type Renusol : le plus simple d’installation (compté environ 100€ par bac)
  • Le support GSE ground system : le plus technique mais le plus efficace sur le long terme (aussi le plus onéreux (environ 450€ pour un support pour 4 panneaux solaires)
  • Les équerre à poser au sol type Schletter : solution la plus économique (peut-être trouvé à moins de 100€)

Les kits fixation pour panneau solaire au sol

Le kit fixation pour panneau solaire au sol le plus simple est le bac en plastique lesté type Renusol. Son installation peut être réalisée soi-même. Cependant, le bac en plastique, posé à même le sol, pourrait être sensible à la végétation et demande donc un entretien régulier de l’herbe afin de ne pas diminuer le rendement dans le cas d’herbes hautes.

Le kit fixation pour panneau solaire au sol de bac en plastique lesté a cependant l’avantage d’être très peu coûteux : il vous coûtera en moyenne 100€ par bac + barres de fixations.

L’inclinaison n’est malheureusement pas optimale. Celle-ci sera de seulement 15° là où l’idéal serait une inclinaison de 30°.

Les supports pour panneau solaire au sol orientable

Le support pour panneau solaire au sol orientable le plus répandu est le support GSE ground system. Le GSE est une structure en métal qui peut accueillir de 2 à 12 panneaux solaires. Il est constitué de deux rails parallèles sur lesquels les panneaux solaires au sol sont fixés.

Les principaux avantages du GSE pour l’installation de panneaux solaires au sol sont le soulèvement du support qui permet un entretien plus facile mais aussi qui empêche le risque de diminution de rendement par les herbes hautes. Son deuxième avantage est sa possibilité à choisir l’inclinaison des panneaux solaires au sol : inclinaison variable entre 10° et 40°.

Le coût pour cette solution de support pour panneaux solaires au sol reste cependant plus coûteux que la première solution : compter environ 450€ pour un GSE de 4 panneaux solaires au sol.

Fabriquer soi-même un support pour panneau solaire au sol

Fabriquer soi-même un support pour panneau solaire au sol peut être une bonne solution car cela vous permettra de choisir vous-même l’inclinaison du support, de choisir des matériaux plus résistants mais aussi de décider de la surface idéale pour le support de vos panneaux solaires au sol.

Pour réaliser le support de panneaux solaires au sol, des matériaux comme le bois (peu onéreux et facile à travailler) ou encore le métal (résistant et solide) sont les plus plébiscités.

Suite à cela, les étapes à suivre pour réaliser vous-même les supports pour vos panneaux solaires au sol sont :

  1. Réaliser les plans en amont (dimensionnement du support, inclinaison : l’objectif étant d’optimiser l’assemblage)
  2. Construction du support (réalisation de la base du support, du système de pivot, du cadre accueillant les panneaux puis finalement des plots en béton pour lester la base du support de votre installation solaire au sol)
  3. Installation des panneaux solaires au sol sur le support de fixation

Un support pour une installation de panneaux solaires au sol a un coût moyen de 500€, cependant il s’agit du cas où les matériaux sont neufs. Dans le cas où vous souhaiteriez réaliser cela avec des matériaux récupérés, le prix du support pour vos panneaux solaires au sol peut être diminué jusqu’à 200€ !

💰 Quel est le prix des panneaux photovoltaïques au sol ?

Le prix de panneaux photovoltaïque au sol est similaire à celui d’une installation solaire sur toiture. Ainsi ce coût varie généralement entre 7 000€ et plus de 18 000€ en moyenne.

Le principal facteur faisant varier le prix d’une installation solaire au sol est la puissance installée.

Puissance installée3 kWc6 kWc9 kWc
Prix des panneaux solaires au sol8 000€ ~ 10 000€11 000€ ~ 15 000€17 000€ ~ 22 000€

Prix constatés en juillet 2024 auprès de différents prestataires.

L’inconvénient d’une installation de panneaux solaires au sol est sa rentabilité tardive.

La pose de panneaux photovoltaïque au sol ne vous permet pas de bénéficier de la prime à l’autoconsommation ou de EDF OA (obligation d’achat). Cependant, il existe des aides financières proposées par certaines collectivités pour toute personne investissant dans les énergies renouvelables. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre commune ou région pour obtenir des informations à ce sujet.

Investir dans des panneaux solaires au sol peut être intéressant dans le cas où il s’agit d’un kit solaire au sol à monter par soi-même. Compter entre 2 500€ et 8 000€ pour un kit complet (installation solaire au sol de 3 kWc) contre plus de 8 000€ pour une installation solaire avec installation.

L’éligibilité pour les panneaux thermiques au sol

En ce qui concerne les panneaux solaires thermiques posés au sol, les aides financières disponibles restent les mêmes que pour une installation sur toiture (MaPrimeRénov’, la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro).

❓ FAQ : Toutes vos questions sur les panneaux solaires au sol

Dans quels cas installer des panneaux solaires au sol ?

Différents facteurs peuvent vous pousser à installer des panneaux solaires au sol :

  1. Votre toiture est incompatible avec l’installation de panneaux solaires. Avec par exemple les toitures en zinc, chaume, shingle, lauze ou encore les bardeaux bitumés.
  2. Une toiture mal orientée. Si votre toiture est orientée Nord, Nord-Est ou Nord-Ouest, l’installation de panneaux solaires au sol sera bien plus rentable.
  3. Si votre toiture est ombragée. Cela aura un impact négatif sur la rentabilité de votre installation solaire. Ainsi il sera préférable d’opter pour une installation solaire au sol.
  4. Installation sur toiture interdite. Dans certains cas, comme dans les zones classées, il est interdit d’installer des panneaux solaires sur les toitures. Une installation de panneau solaire au sol est donc une solution.

Quelles sont les alternatives possibles pour éviter une pose au sol ?

Dans le cas où vous ne pouvez pas installer de panneaux solaires sur votre toiture ou au sol, différentes alternatives existent :

  • Carport photovoltaïques : il s’agit d’une structure qui vient protéger votre voiture des intempéries. On place sur son toit des panneaux solaires, qui produiront de l’électricité. Il permet de bénéficier des aides de l’État à l’autoconsommation et de la vente de votre surplus.
  • Pergola solaire : Tout comme le carport, elle permet de bénéficier des aides à l’autoconsommation et de la vente de votre surplus.

👉 En savoir plus sur le carport solaire

Avantages et inconvénients des panneaux solaires au sol

Résumé des avantages et inconvénients du panneau solaire au sol
AvantagesInconvénients
  • L’inclinaison et l’orientation des modules au sol peuvent être choisies librement pour une utilisation optimale
  • L’entretien et la pose sont faciles à réaliser car à hauteur d’homme
  • Dans certaines zones protégées, la pose au sol est la seule option pour profiter de l'énergie solaire
  • Une alternative aux contraintes de construction mais également pour des choix esthétiques
  • Ne dépendent pas de l’architecture du bâtiment (orientation et inclinaison du toit)
  • Il est impossible de revendre l’électricité générée par des panneaux au sol
  • Les propriétaires de modules au sol ne bénéficient pas de la prime à l’autoconsommation
  • Requiert un ensoleillement du terrain sans ombrages
  • Requiert un entretien régulier du terrain autour du lieu d’implantation
  • L’espace perdu au sol peut être très important
panneaux solaires

Découvrez la rentabilité de votre projet solaire avec Selectra !

Faites une simulation ou comparez les devis en nous appelant :

01 82 88 99 60 
Passez à l'énergie solaire dès maintenant !

Faites une simulation en ligne gratuitement avec Otovo (ex In Sun We Trust) ou demandez à être rappelé pour un devis !

Simuler mes économies  Plus d'infos rénovation énergétique