Kit panneau solaire : autoconsommation, autonome, prix, installation

panneaux solaires

☀️ Calculez la rentabilité du projet d'installation de kit solaire !

Faites une simulation ou comparez les devis en nous appelant :

01 82 88 99 60  

Posez, branchez, produisez avec les kits solaires Ekwateur !

Les kits solaires Ekwateur contiennent tout le matériel pour produire son électricité en 15 minutes :

Les kits solaires sont une bonne opportunité de faire un premier pas vers la production d'électricité verte. Ils permettent de réduire les factures d'énergie tout au long de l'année à moindre coût et ne nécessitent pas l'aide d'un technicien pour être installés. Pour les plus gros consommateurs, ils ne remplacent pas une installation solaire réalisée par un technicien RGE qui permettra, en plus de l'autoconsommation, une revente du surplus de production.


Kit solaire : de quoi parle-t-on ?

Un kit solaire est un ensemble d'appareils de production électrique solaire destinés à être utilisés directement par les particuliers, sans avoir à passer par un installateur certifié RGE.

Chaque kit solaire contient toujours au moins un panneau solaire et l'onduleur associé. Certains kits viennent également équipés d'un tableau de protection AC. Ce dernier permet de sécuriser l'ensemble de l'installation solaire.

Les kits solaires alimentent directement le réseau privé grâce aux rayons du Soleil. Ils sont utilisés en autoconsommation solaire puisque la possibilité de revente d'électricité est réservée aux installations effectuées par un professionnel agréé.

Principe et types de kits solaires

Le principe de fonctionnement d'un kit solaire est de transformer l'énergie gratuite du Soleil en électricité. Deux versions de kit solaire existent : une version "autoconsommation" pour les logements utilisant d'autres sources d'énergie et une autre destinée aux logements autonomes (sites isolés non raccordés au réseau national).

Fonctionnement du kit solaire

Les kits solaires permettent aux particuliers de s'équiper de panneaux solaires transformant l'énergie solaire en électricité. Le fonctionnement des kits solaires est le même que pour une installation solaire classique, à savoir :

  1. Le panneau photovoltaïque capte les rayons du soleil et les transforme en courant continu ;
  2. Un onduleur transforme l'électricité continue en électricité alternative ;
  3. Le courant alternatif ainsi créé est injecté directement dans le réseau privé ;
  4. Le réseau privé utilise en priorité l'électricité solaire et complète avec l'électricité venant du réseau national.

Les logements en France sont alimentés en électricité alternative. C'est pourquoi l'onduleur est essentiel au bon fonctionnement du kit solaire. Il permet d'injecter une électricité identique à celle venant du réseau national. Si le panneau est branché directement sans utiliser d'onduleur, l'électricité ne pourra pas servir à alimenter les différents appareils ménagers branchés dans le logement.

Kit solaire autoconsommation

Un kit solaire en autoconsommation est prévu pour des logements reliés au réseau national et qui disposent d'un contrat d'approvisionnement. Le concept est de produire, grâce au kit solaire, de l'électricité consommée directement dans le logement. Lorsque l'électricité produite par le kit solaire ne suffit pas à couvrir les besoins du logement, l'électricité du réseau national complète la fourniture.

Les kits solaires en autoconsommation permettent de réduire sa consommation d'électricité payante en la remplaçant par de l'électricité gratuite. Ils ne permettent cependant pas de revendre le surplus électricité produit. Si le kit solaire produit plus que ce que le logement consomme, le surplus est réinjecté gratuitement sur le réseau national.

Il est donc important de bien réfléchir son projet de kit solaire en autoconsommation avant de se lancer. Il est essentiel de commencer par analyser et calculer la consommation électrique du logement, tout au long de la journée. L'électricité solaire ne pouvant être stockée, elle doit être consommée directement au risque d'être "perdue". Il est possible de s'aider du compteur Linky pour observer la consommation du logement en temps réel et déterminer avec précision la puissance optimale du kit solaire.

Un kit solaire contient tout le matériel pour produire son électricité en 15 minutes : posez, branchez, produisez !

Posez, branchez, produisez avec les kits solaires Ekwateur !Les kits solaires Ekwateur contiennent tout le matériel pour produire son électricité en 15 minutes :
Obtenir un devis

Kit solaire autonome

Le kit solaire autonome est prévu pour les logements qui ne sont pas reliés au réseau national. L'énergie solaire est d'ailleurs souvent l'unique source d'alimentation électrique.

L'installation solaire en kit produit de l'électricité tout au long de la journée. Lorsqu'elle n'est pas directement consommée, elle est stockée dans des batteries. Ces dernières permettent notamment d'alimenter le logement en électricité la nuit.

Le logement n'étant pas relié au réseau, il ne peut pas s'approvisionner auprès de celui-ci en cas de manque. C'est pourquoi il est essentiel de calculer avec précision les besoins énergétiques du logement. Un groupe électrogène peut être utilisé en solution d'appoint pour complémenter la fourniture.

Concrètement, même si un logement totalement autonome est possible aujourd'hui, il nécessite de nombreux aménagements. Ces logements sont, en général, beaucoup plus économes en énergies que les logements traditionnels et les habitudes de consommation doivent être adaptées.

D'un point de vue financier, le kit solaire autonome n'est pas forcément le plus rentable. Les batteries sont très onéreuses (600 à 1000 € pour une batterie de 1 kWh) et possèdent une durée de vie limitée (7 à 10 ans). De plus, elles peuvent nécessiter un entretien quotidien pour assurer leur bon fonctionnement sur la durée. Enfin, elles sont composées de lithium-ion et ne sont donc recyclables qu'à 70%.

Que contient un kit panneaux solaires ?

De manière générale, les kits panneaux solaires haut de gamme comprennent les éléments suivants :

  • Les panneaux solaires ;
  • Les onduleurs ;
  • Les câbles et le coffret de protection.

Ces éléments sont nécessaires au bon fonctionnement du kit solaire. Des supports de fixations peuvent être nécessaires à l'installation des panneaux. Ils ne sont généralement pas inclus dans les kits.

L'installation du kit peut être réalisée directement par le particulier ou par un installateur. Cette deuxième option est payante et non comprise dans le kit solaire mais plus sûre pour s'assurer d'un bon branchement et d'un fonctionnement optimal du kit.

Pas convaincu par les kits solaires ?Faites étudier gratuitement votre projet de panneaux solaires par un expert Selectra au ☎️ 01 82 88 99 60

Quel est le prix d’un kit panneau solaire ?

Le prix de panneaux solaires vendus en kits est inférieur au prix d'une installation RGE. La mise en place du kit revient cependant à la charge du particulier qui devra soit s'en occuper lui-même, soit faire appel à un professionnel à ses frais.

Un kit solaire à monter soi-même, coûte en général un peu moins d'1 € par Wc. On trouve ainsi des kits solaires de 680 Wc à 600 € sur internet. Une installation RGE, en comparaison, coûte en moyenne presque 2 € par Wc.

Combien coûte un kit solaire ?

Différents marchands commercialisent des kits solaires avec des composants et des prestations différentes. Les prix présentés ci-après sont un prix moyen constaté sur plusieurs puissances et natures de kits.

 
Kit solaire Puissance Prix

Livré en pièces détachées

680 Wc 599 €
1360 Wc 1049 €
2040 Wc 1499 €
Kit pré-assemblé 810 Wc 809 €
1620 Wc 1360 €
2430 Wc 1930 €

Posez, branchez, produisez avec les kits solaires Ekwateur !Les kits solaires Ekwateur contiennent tout le matériel pour produire son électricité en 15 minutes :
Obtenir un devis

Quelles aides pour l'achat d'un kit panneaux solaires ?

Il n'existe aucune aide pour l'achat d'un kit panneau solaire. En effet, l'obtention de la prime d'autoconsommation ou de quelconque autre aide aux panneaux solaires implique que l'installation ait été réalisée par un technicien certifié RGE. Cette obligation est la même pour pouvoir revendre son électricité à EDF.

Il est conseillé d'utiliser les kits de panneaux solaires pour des puissances nominales faibles, de l'ordre de moins d'1 kWc afin de garder un taux de consommation d'énergie solaire le plus élevé possible. Pour une installation de 3 kWc par exemple, entre les aides de l'état et la revente du surplus, il est généralement plus intéressant de passer par un installateur RGE pour une installation classique que d'avoir recours aux kits solaires.

Comment choisir son kit solaire ?

Chaque kit est composé de différents panneaux, onduleurs, câbles et protection du réseau. Ces différents éléments peuvent être de meilleure ou moins bonne qualité d'un fabriquant à l'autre.

Pour le panneau photovoltaïque, voici les points à considérer :

  • La marque du panneau solaire ;
  • Les certifications obtenues par la marque pour ce modèle ;
  • Les prix décernés à la marque qui commercialise les panneaux ;
  • La puissance nominale des panneaux pour estimer la surface nécessaire.
  • La garantie produit et la garantie de production.

Pour l'onduleur, voici les points à prendre en compte :

  • La connexion, en série, l'installation est plus simple, mais si un des panneaux cesse de produire c'est toute l'installation qui s'arrête ;
  • La connexion, en parallèle, l'installation est plus complexe, mais si un panneau cesse de fonctionner, les continuent ;
  • La connexion en parallèle est facilitée par les micro-onduleurs qui ne se connectent qu'à un ou deux panneaux à la fois ;
  • La garantie produit et la garantie de production.

Pour le câble, il faut s'assurer que le diamètre choisi est en cohérence avec la production prévue. Si le diamètre est trop faible le câble va surchauffer au risque de déclencher un incendie. Si le diamètre est trop gros, le câble risque d'enregistrer des pertes d'énergie supérieures. Le branchement du câble aux différents éléments est également important. Un mauvais branchement peut occasionner de fortes diminutions de la rentabilité finale du kit.

Le coffret de protection est une sorte de fusible pour votre installation solaire. Il permet, en cas de problème, de couper cette dernière du reste du réseau privé. Le réseau privé et les appareils qui y sont connectés ne sont donc pas endommagés.

Où acheter son kit panneau solaire ?

Il existe sur internet une multitude d'offres de kits panneaux solaires. Ces kits sont disponibles sur des sites spécialisés comme sur des sites plus généralistes. De manière générale, le choix du fournisseur se portera sur la composition de l'offre et les garanties associées.

Afin de s'assurer que le kit que l'on souhaite acheter est de bonne facture, rien ne remplace les conseils d'un professionnel. Lors de la consultation d'un installation certifié RGE, par exemple, il est possible de demander conseil sur le kit solaire le plus adapté au logement. Ce conseil est souvent payant, et s'accompagne d'une étude du logement et de sa consommation. Il permet cependant de réellement optimiser la production d'électricité et sa consommation en déterminant exactement la puissance à installer.

Posez, branchez, produisez avec les kits solaires Ekwateur !Les kits solaires Ekwateur contiennent tout le matériel pour produire son électricité en 15 minutes :
Obtenir un devis

Quels sont les avantages et inconvénients du kit solaire ?

Les kits solaires sont moins chers, et disposent d'une excellente rentabilité quand ils sont bien optimisés. Ils ont cependant des inconvénients que ne possèdent pas les installations classiques.

Les avantages

Les kits solaires possèdent de nombreux avantages :

  • Les kits solaires sont bien moins chers à l'achat, avec un prix d'achat de moins d'1 € par Wc, le prix est presque la moitié d'une installation classique certifiée RGE ;
  • Leur installation peut être réalisée par un particulier ;
  • Pas de demande de Consuel à réaliser si le kit vient précâblé ;
  • Pas de déclaration préalable si l'installation ne dépasse pas 1,8 mètre ;
  • Pas de demande de CACSI auprès d'Enedis ;
  • Une meilleure rentabilité qu'une installation classique si bien optimisée.

Les inconvénients

Ces kits ne possèdent pas que des avantages par rapport aux installations classiques, ils ont aussi quelques inconvénients :

  • Seule l'autoconsommation totale est possible ;
  • La puissance des installations des kits solaires est souvent peu élevée (pour éviter la production "inutile" puisque la revente est impossible) ;
  • Pas de prime à l'autoconsommation, elle est réservée aux installations certifiées RGE ;
  • Leur installation peut être difficile et dangereuse pour les particuliers.

Pas convaincu par les kits solaires ?Faites étudier gratuitement votre projet de panneaux solaires par un expert Selectra au ☎️ 01 82 88 99 60

Comment installer un kit de panneaux solaires ?

La première étape, avant même de commencer à poser les kits solaires, est de déterminer l'endroit idéal pour les installer. Pour rappel, en France, cet endroit doit respecter les conditions suivantes :

  • Être dans une zone dégagée ;
  • Être orienté plein Sud ;
  • Avoir une inclinaison au sol de 33 degrés.

Cette disposition est la disposition idéale pour optimiser le rendement des panneaux solaires. Une installation avec une orientation ou inclinaison différente est possible et fonctionnera également mais produit moins d'électricité.

L’installation d’un kit de panneaux solaires

L'installation d'un kit de panneaux solaires se déroule en 2 étapes : la fixation des panneaux, puis le branchement des câbles pour relier le kit au réseau électrique du logement.

La fixation des panneaux peut-être réalisée au sol, sur un mur ou encore sur un toit incliné en surimposition.

Attention ! Pour une installation réalisée par un particulier, il n'est généralement pas conseillé d'installer ses panneaux sur un toit incliné. Cette procédure est la plus difficile et dangereuse. Elle nécessite de travailler sur un plan incliné en hauteur et de retirer des tuiles du toit pour fixer les attaches des rails de fixation.

La pose la plus simple consiste à placer le kit solaire au sol ou sur surface plane. Afin d'obtenir l'inclinaison de 30-35 degré nécessaire à un rendement optimal, des supports de fixations sont à acheter, en plus du kit. Ces supports peuvent être à fixer ou à lester. Si le sol est dur, les supports à fixer sont préférables pour s'assurer de la solidité de l'installation. S'il est mou, les supports lestés permettent d'installer ses panneaux solaires facilement et à moindre coût.

Si l'installation comporte plusieurs lignes de panneaux solaires, il convient de faire attention à l'espace intermédiaire entre les différents panneaux. Il ne faut pas que l'un des panneaux fasse de l'ombre à un autre, sous peine de réduire la production électrique.

Les supports à fixer peuvent parfois s'appliquer au mur. Si c'est le cas, avant de les fixer, il est nécessaire de s'assurer que le mur supporte le poids de l'installation électrique. Si l'installation réalisée dépasse 1,8 mètre alors une déclaration en mairie est à réaliser au préalable.

La majorité des kits solaires sont livrés avec des micro-onduleurs qu'il faut fixer à l'arrière des panneaux solaires. Ces onduleurs permettent de transformer l'électricité produite par les panneaux en courant alternatif, communément utilisé dans le logement.

Cette électricité doit ensuite être acheminée via des câbles dans un coffret de protection avant de rejoindre le réseau privé. Le coffret de protection doit être raccordé directement sur le panneau électrique du logement.

Les risques lorsque l’on installe soi-même son kit

Il est important d'avoir de solides connaissances pour réaliser soi-même le raccordement solaire. C'est, en effet, la partie de l'installation la plus dangereuse. Un mauvais branchement peut créer un arc électrique ou un court-circuit, ces problèmes peuvent entraîner un départ de feu, et, à plus grande échelle, un incendie ménager.

Une étude réalisée par l'association HESPUL, qui vise à accompagner les Français vers une transition énergétique plus verte, met en garde contre les dangers des kits solaires. Elle explique notamment que "Les départs de feu sont généralement créés au niveau des connexions mal réalisées".

Il convient également de rappeler que l'installation des panneaux solaires soi-même nécessite une bonne forme physique. Les panneaux solaires pèsent 20 kilos en moyenne et font 1 mètre par 1,7 mètre. Ils ne sont donc pas faciles à manipuler pour la plupart des gens.

Les démarches qui suivent l'installation du kit solaire

Une fois le kit solaire installé et en fonctionnement, il faut souscrire un contrat d'assurance pour l'installation solaire. Certaines assurances habitations protègent le logement en cas d'incendie causé par le kit solaire. D'autres demandent un certificat de conformité du kit délivré par un professionnel après inspection. Cette inspection est le plus souvent payante.

Si l'installation a été réalisée par un installateur certifié RGE, le kit solaire profite d'assurances supplémentaires : la garantie "parfait achèvement" qui protège l'installation de tout incident qui se produirait dans les 12 mois après l'installation et la garantie "biennale" qui couvre l'installation solaire pour les 24 mois suivant l'installation.

Enfin, si un incident survient dans les 10 années suivant l'installation d'un kit solaire par un installateur, c'est la responsabilité civile de l'installateur qui intervient.

Mis à jour le