Conseil de défense sur la crise énergétique, Fermeture de Duralex, Baisse de la TVA sur l'énergie pour l'Espagne

02/09/2022

Chaque jour, Selectra vous propose une revue de presse des faits marquants du monde de l'énergie en France et à l'international.


🌎 À l’international

  • Les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont pu effectuer hier une visite de la centrale nucléaire de Zaporijia. Une partie des experts vont rester sur place jusqu’à dimanche ou lundi afin de poursuivre l'évaluation.
  • Le gouvernement espagnol va réduire la TVA sur le gaz de 21 à 5% à partir du mois d'octobre afin de limiter l'effet de la flambée des prix sur les ménages, a déclaré jeudi le président du gouvernement, Pedro Sanchez.
  • Une haute fonctionnaire de la Commission européenne a annoncé hier que l’autorité réalisera une étude d’impact complète sur les modalités d’amélioration de la conception du marché de l’électricité ajoutant également que la Commission réfléchissait à la mise en place d’une mesure visant à réduire la demande d’électricité au niveau européen.

🐓 En France

  • Ce vendredi, Emmanuel Macron réunit à l'Élysée un Conseil de défense sur la crise énergétique en vue de faire le point sur l'approvisionnement en gaz et en électricité, mais aussi d'examiner les scénarios afin d'éviter la pénurie et de réaliser des économies.
  • La verrerie Duralex, située dans le Loiret, mettra en veille son four pour quatre mois, et ce dès le mois de novembre. C'est que le coût de l'énergie “représente 40% de [son] chiffre d'affaires”, dans ces conditions, il est donc “impossible de continuer à produire” pour l’entreprise, a expliqué sur franceinfo José-Luis Llacuna, son président. Pendant cette “mise sur pause”, les salariés vont être placés en chômage partiel.
  • Ces dernières semaines, bon nombre de posts viraux ont émergé sur le net, remettant en cause la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim en 2020. Selon les internautes, cette fermeture aurait favorisé le risque de pénurie que connaît aujourd’hui la France. Face à ces accusations, Francois-Marie Bréon, physicien et climatologue, favorable au nucléaire, a tenu à rappeler que la puissance qui risque de manquer au pays est “très largement supérieure” à ce que pouvait fournir au mieux Fessenheim, soit 1,8 GW de puissance installée.

☀️ Energies renouvelables

  • À en croire les annonces faites lors de la 10ème édition de l’université e5t, l’entreprise de distribution de gaz butane et de propane Primagaz devrait se lancer dans la production de biogaz à partir de déchets ménagers.
  • Le fabricant d’éoliennes Siemens Gamesa a annoncé la cession d’un portefeuille de projets conséquent, développé par ses soins. Siemens Gamesa a fait affaires avec le groupe britannique SSE Renewables qui met la main sur un pipe de 3,8 GW, ce qui lui permet notamment d’entrer en France.

📈 Conso

  • Ce matin, au micro d’RTLE, la directrice générale d’Engie, Catherine MacGregor, a affirmé que la consommation de gaz des particuliers en France avait baissé “d'environ 4 à 5%” depuis la guerre en Ukraine et s'est dite "relativement sereine" quant à la situation du gaz en France pour l'hiver prochain. “Je suis plutôt très encouragée quand je regarde la base de mes clients particuliers. Aujourd'hui, la consommation d'énergie a baissé d'environ 4 à 5%. [...] On voit déjà des signaux de demande où les gens commencent à faire attention, et ça c'est très encourageant”, a t-elle ajouté.
  • Alors que la ville de Strasbourg cherche à réduire sa facture d'énergie de 10% cette année à cause notamment de la flambée des prix, toutes les pistes sont envisagées. Parmi celles-ci, la diminution des illuminations de son sapin de Noël 🎄. S’il est exclu pour la ville d’annuler son incontournable marché de noël, l’idée demeure de le rendre plus “sobre”. Une initiative étonnante, qui rappelle l’implication et l’inventivité des collectivités dans la quête d’économies d’énergie entamée il y a quelques mois.
Mis à jour le