Vous êtes ici

Déménagement
Déménagement

L'énergie éolienne dépasse le charbon en Europe

Eoliennes et charbon

Le vent tourne pour le charbon en Europe ! Pour la première fois de l'histoire, l'éolien a dépassé la capacité de production du charbon en Europe.

L'éolien : seconde source d'énergie européenne

Avec une capacité de 153,7 gigawatts (GW), l'éolien devient "le second plus grand parc de capacité de production d'électricité en Europe" selon le bilan annuel du WindEurope publié le 9 février dernier. Encore loin derrière les centrales à gaz dont la capacité totale est enregistrée à 186 GW.

Une progression pour le moins spectaculaire puisqu'en 2005, la capacité installée de l'éolien était de 41 GW, soit 6% de la capacité totale de production électrique en Europe, contre 167 GW pour les centrales à charbon.

L'an passé, ce sont 12,5 GW de nouvelles capacités éoliennes qui ont été installées. Cet apport en capacité représente plus de la moitié de l'ensemble des nouvelles capacités de production mises en service en 2016, bien que ce chiffre constitue une baisse annuelle de 3%.

Grande capacité mais faible consommation

hélices éolienne

Malgré cette production croissante, en particulier en Allemagne, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Italie et en France, ce type d'énergie ne représente en moyenne que 10,7% de la consommation européenne d'électricité, du fait d'un plus faible rendement que les énergies conventionnelles. L'énergie éolienne n'a ainsi couvert que 10,4% des besoins d'électricité en Europe, contre 10,7% en 2015.

L'énergie éolienne est désormais une énergie bien installée et essentielle à l'approvisionnement électrique de l'Europe. Elle est également mature et importante, totalisant 330.000 emplois et contribuant à hauteur de plusieurs milliards d'euros aux exportations européennes. - Giles Dickson, président de WindEurope.

Cette montée de l'éolien devrait permettre aux gouvernements européens de clore les plus anciennes centrales à charbon et de faire baisser leur production nucléaire.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus